Bienvenue sur mon Cybercarnet

Des mots et des images

cybercarnet d’une retraitée

Je suis tellement contente que tu sois là! Retraitée… et heureuse, c’est ce que je suis.  Une de mes passions est la photographie. J’ai créé ce cybercarnet afin de partager avec toi des parcelles de bonheur.  Pour moi, le bonheur avec un grand « B » n’existe pas, par contre, la vie peut être parsemée de moments heureux que l’on se doit de cueillir et d’apprécier!

Les textes publiés sur le Cybercarnet sont ma propriété. Merci de ne pas les reproduire sans mon autorisation.

Copyright © 2017 – 2020 – Josée Cousineau. Tous Droits Réservés

Tag : Moi en 30 questions

Inspirée par Les p’tits trucs d’Alex, j’ai eu envie de répondre à ce tag.

1. La (ou les) choses sans lesquelles vous ne pouvez pas quitter votre maison?

Par les temps qui courent, je dirais le masque. Il y a six mois, j’aurais répondu : mon rouge à lèvres!

2. Est-ce que tu souhaites te marier?

Je le suis depuis belle lurette!

3. Est-ce que tu te mets facilement en colère?

Non, rarement!

5. As-tu déjà failli mourir?

Non.

6. Aimes-tu l’alcool ?

À part mon p’tit verre de vin en apéro, je ne suis pas très alcool.

7. Es-tu plutôt soirée entre amis ou boite?

Je préfère les soirées tranquilles entre ami.es.

8. Où es-tu sortie pour la dernière fois?

Une vraie sortie? Parce qu’il faut dire qu’elles sont plutôt absentes en ce temps de pandémie. Dernier souper au resto, en février, pour souligner mon anniversaire de naissance.

9. Quel est le défaut que tu trouves intolérable chez les autres ?

J’ai horreur des gens qui sont continuellement négatifs.

10. Décris ta ou tes meilleur(e)s ami(e)s.

Elle n’est pas compliquée, comme moi. 

11. Quel est ton style de musique?

J’adore le folk et le soft blues.

12. Si tu devais prendre une résolution, laquelle ça serait?

Marcher davantage, manger moins de « Miss Vicky’s ». (Mais qu’est-ce que c’est? À toi de deviner!)

13. Tu mesures quelle taille?

Je suis de la vieille école. Je mesure 5’4″. Aucune idée de l’équivalent en mètres!

14. As-tu des animaux de compagnie?

J’ai eu plusieurs chiens tout au long de ma vie. J’aimerais bien en avoir un autre, sauf que ces temps-ci, l’attente est d’environ deux ans et les prix ont monté en flèche!!!

15. Ton meilleur moment?

La retraite, que je savoure à chaque jour.

16. As-tu déjà eu le béguin pour un professeur ?

Non.

17. As-tu confiance en toi?

Je travaille encore là-dessus. D’après moi, tout le monde doute toujours un peu.

18. À ton avis, que pensent les gens à propos de toi la première fois?

Difficile à dire, il faudrait que je leur demande.

19. As-tu des regrets?

De ne pas avoir pris ma retraite un an ou deux avant.

20. Ton principal trait de caractère?

Bienvaillante.

21. As-tu un objet fétiche?

J’ai une petite roche que j’avais trouvée à Kenebunkport que je suis incapable de me débarasser. Je l’ai bien en vue et elle me rappelle de vivre le moment présent.

22. Une odeur spéciale que tu aimes.

L’ail et l’oignon qui cuit dans le poêlon!

23. Quel est ton type de nourriture préféré?

Je suis une épicurienne! J’aime tout, j’aime découvrir de nouvelles choses. J’ai un faible pour la cuisine méditerranéenne.

24. Quel pays rêves-tu de visiter?

L’Italie. Un voyage gastronomique évidemment!

25. Quel est ton magasin préféré?

Simons.

26. Est-ce que tu utilises une fourchette pour manger les frites??

Non ! Des frites, ça se mange avec les doigts!!!

27. Quel est le dernier film que tu as été voir au cinéma ?

Oh la la! Ma mémoire flanche! Un film québécois, c’est sûr! Mais lequel?

28. Quel est le dernier achat que tu as fait?

Le dernier livre de Marcia Pilote : « Être » ainsi que le carnet « Revenir vers soi » de Manon Lavoie.

29. Quels sont tes loisirs?

Faire de la photographie, écrire, lire et marcher. Ça se résume pas mal à ça!

30. Où t’imagines-tu dans 5 ans?

Au même endroit à savourer le moment présent.

Et voilà! Je pourrais citer certaines personnes et les inviter à participer à ce tag. Mais je préfère laisser les gens libres de le faire…

Au plaisir de vous lire!

Challenge d’écriture 2020 #35

Un Challenge d’écriture proposé par Marie Kléber du blogue L’Atmosphérique. Tout simplement, pour le plaisir d’écrire. Me voici à nouveau pour le 35e thème proposé.

Voici ce qu’elle nous proposait pour cette semaine : Pour la semaine prochaine (#35), petite mise en scène inspirée par une blogueuse: vous refaites la décoration de votre cuisine, vous enlevez le papier peint et découvrez sur le mur l’inscription “bande de trouillards!”. Ecrivez un texte à partir de cette situation ou incorporez cette situation dans votre texte. A vos plumes!


Moi, trouillarde?

Jeudi, 23 octobre.  Il pleut encore.  Il pleut des cordes depuis le début de la semaine.

Ce matin…

Je me suis levée avec une envie folle de refaire la déco de la cuisine.  Ça fait un bon bout de temps que l’idée me trotte dans la tête…

Cette maison ancestrale, achetée il y a de cela quelques années, avait un réel besoin d’amour au départ.  Plusieurs pièces ont été revampées depuis notre emménagement.  Mais, pour ce qui est de la cuisine, et bien, on remettait toujours ça au lendemain! 

Alors, c’est décidé…

Demain, c’est aujourd’hui!!!  La procrastination, c’est teminé!

Une des règles que je me suis établie est de toujours débuter par ce qui me rebute.  C’est donc armée d’un seau d’eau tiède, d’une éponge et d’une spatule que je me mets à la tâche pour enlever ce papier peint terne et démodé aux motifs de tasses et de théières que je ne suis tout simplement plus capable de voir!!!  Plus capable de voir, m’entendez-vous?

Ah! J’oubliais… l’escabeau. Plus pratique que des échasses, me dis-je à voix haute!!!

En enlevant la couche de papier peint, je me rends vite compte que je ne suis pas au bout de mes peines! Cette cuisine semble avoir de l’histoire… puisque je me rends vite compte que sous les motifs de théières se cachent deux autres motifs. De fines rayures bleues et jaunes, à la verticale, et finalement de petites fleurs bourgognes sur un fond beige!

Je constate que cette cuisine en a vu de toutes les couleurs depuis les derniers cent ans!

Je m’arme de patience. Je mouille le papier avec l’éponge gorgée d’eau chaude et je gratte, je gratte, je gratte… jusqu’à ce que je vois appraître sous la troisième couche de papier un message des plus bizarres…

« Bande de trouillards!« 

J’en perds l’équilibre et me ramasse couchée sur le linoléum les quatre fers en l’air! Comble de malchance, le seau d’eau se renverse sur moi… Vous imaginez la scène? Je tente rapidement de reprendre mes esprits… mais trop tard!

L’Homme entre dans la cuisine et me vois trempée de la tête au pied et me lançant en se tordant de rire : « Trouillarde, non! Je dirais plutôt que tu as l’allure d’une poule mouillée! Ahahah! »


La citation du lundi #101

Voici la citation du lundi #101.

Les folies sont les seules choses que l’on ne regrette jamais.

– Oscar Wilde

Et toi, dis-moi, il t’arrive d’en faire des folies?


Cette citation te plaît? N’hésite pas à la partager avec les gens que tu aimes.

Pour d’autres citations, je t’invite à consulter la catégorie: Citations.

Tu peux également me suivre sur Pinterest.

Mes états d’esprit du vendredi 23.10.20

Me voici à nouveau avec le partage de mes états d’esprit du vendredi. J’ai une pensée pour les deux fondateurs de ce rendez-vous qui devient un incontournable (Zenopia et The Postman).

DÉBUT (VENDREDI 14:48)

Fatigue :  Courte nuit.
Humeur : Ca va ! 🙂
Estomac : Ce soir, on se régalera avec des ailes de poulet maison que j’accompagnerai de ma recette secrète de salade de chou.
Esprit créatif : Calme.
Condition physique : Je suis allée marcher à tous les jours. C’est bon pour l’esprit! Il a besoin de calme!

Projet: Poster 31 photos roses sur mon Facebook pour souligner le mois de la sensibilisation du cancer du sein. 23 jours déjà!

Photo du jour : Une feuille au fond du spa au printemps dernier.

Crédit photo : Josée Cousineau

Penser à : … moi! Penser à me faire plaisir.
Message à moi-même : « Je suis fière de moi! »
« Quel beau cadeau que je me suis fait en me procurant ce carnet des Muses. »
« Il y a des jours où ça brasse, il y a des jours où tout se calme. »
« Le temps finit par arranger les choses. »

Envie de : … manger du chocolat!
Amitiés : Calme plat!

Love : Je l’aime tellement!

Sorties : Aucune sortie. On fait attention!

En cours de lecture :

  • Apprendre à être. Les cahiers de Marcia aux Éditions Béliveau.


Films : Aucun.
Séries : Bull. Je m’ennuie de la Capitaine Marleau! 🙁
Réseaux sociaux : Pour plus de mots et d’images, il y a ma page Facebook (178 personnes m’y suivent et 132 sur Instagram.)
Musique : De la musique douce!
Essentiel : Être en santé! Le mal d’oreille s’estompe.

FIN: 15:07

La réflexion du dimanche #3

Bonjour… Nous sommes dimanche. Voici la citation que j’ai choisie pour toi cette semaine suivie d’une réflexion personnelle.

« Sois heureux un instant, cet instant c’est ta vie. »

– Omar Khayyam

RÉFLEXION DU DIMANCHE

Combien de temps perdons-nous dans une journée, soit à ruminer les choses du passé, soit à tenter de prévoir ce qui va venir… au lien de penser au moment présent?

ET TOI, COMMENT COMPLÈTERAIS-TU LA PHRASE SUIVANTE: « En ce moment, je… »


Pour d’autres citations et réflexions, je t’invite à consulter la catégorie: Citations


Afin de ne rien manquer, inscris-toi à ma lettre d’amitié qui arrivera dans ta boîte courriel à toutes les deux semaines.

Mes états d’esprit du vendredi 16.10.20

Me voici à nouveau avec le partage de mes états d’esprit du vendredi. Et oui! J’ai encore sauté une semaine.

DÉBUT (VENDREDI 9:00)

Fatigue :  Je dors bien.
Humeur : Ca va ! 🙂
Estomac : Pâté au poulet, purée de pomme de terre, tarte aux pommes.
Esprit créatif : Où est passé l’inspiration?
Condition physique : Un peu de marche, sauf quand il pleut!

Projet: Poster 31 photos roses sur mon Facebook pour souligner le mois de la sensibilisation du cancer du sein. Je suis à mi-chemin!

Photo du jour :

Jour 16

Penser à : … moi!
Message à moi-même : « Ne sois pas si dure avec toi-même! »

Envie de : … manger des chips!
Amitiés : Calme plat!

Love : Il est toujours là pour moi! Il prend soin de moi, il me rassure.

Sorties : Aucune sortie. On fait attention!

En cours de lecture :

  • William et Eva. À un fil du bonheur. Tome I. Mélanie Calvé. Roman historique qui se déroule à Salaberry de Valleyfield.


Films : Aucun.
Séries : L’échapée. J’ai écouté les 4 saisons.
Réseaux sociaux : Pour plus de mots et d’images, il y a ma page Facebook (177 personnes me suivent) et 151 sur Instagram.
Musique : Du folk, encore du folk!
Essentiel : Être en santé! (Heureusement, le rhume n’a duré qu’une seule journée)

FIN: 9:12

Des mots et des images

Challenge d’écriture 2020 #34

Un Challenge d’écriture proposé par Marie Kléber du blogue L’Atmosphérique. Tout simplement, pour le plaisir d’écrire. Me voici à nouveau pour le 34e thème proposé.

Cette semaine, Marie a eu envie de tester un exercice d’écriture spontanée ou intuitive. Le principe est très simple: vous prenez une grande respiration et vous vous lancez. Vous écrivez des mots, des phrases, tout ce qui vous vient, sans réfléchir, ni à la cohérence, ni à la syntaxe. Ça doit vraiment être quelque chose de fluide ! Ne cherchez pas non plus à ce que ça fasse sens. Allez y au feeling!


Réflexions matinales

Me recentrer vers l’essentiel.
Réconforter octobre.
Envelopper mon nid douillet.
Me concentrer sur mon propre bonheur.
Atomes crochus.
Prende le temps de m’arrêter.
Aimer cette magie de l’automne.
Simplifier.
Me choisir.
Laisser aller.
Me prendre au sérieux.
Ne pas me perdre de vue.
Me reconnecter à moi-même.
Aborder les moments de ma vie avec un brin de folie.
Choisir la joie.

Mon espace bien à moi

Pourquoi avoir un espace bien à soi

Selon moi, chaque individu a besoin d’un espace réservé pour se retirer de temps en temps, soit pour lire, pour écrire, pour méditer, pour peindre, pour coudre ou tout simplement pour écouter de la musique.

Peu importe l’espace que nous avons de disponible dans la maison, il y a toujours moyen de s’aménager un p’tit coin bien à soi. À la fin de ce billet, je donne quelques liens utiles pour t’inspirer.

Lorsque nous avons emménagés dans notre nouvelle maison, une de mes priorités a été de me créer un espace bien à moi. Un espace où je me sens bien. Un espace où il fait bon être… et finalement, j’ai deux « coins » bien à moi. Un atelier pour les arts que j’ai appelé « Atelier du bonheur » et un atelier d’écriture qui faisait partie de ma « Bucket List« .

Mon atelier d’écriture

J’avais besoin de douceur et de calme qui se réflètemt par la couleur que j’ai choisie pour les murs. Un vert tendre, un vert de la couleur de l’olive.

Sur les murs, j’ai encadré certaines de mes oeuvres du printemps derniers ainsi que quelques cadres me rappelant mes voyages à Paris.

Les objets qui m’inspirent

Je dirais que mon espace est rempli de souvenirs qui m’inspirent à l’écriture. J’aime être entourée d’objets qui m’apportent de la joie.

L’an dernier, je me suis procuré une table d’écriture dont je rêvais depuis longtemps. À mon image! Une lampe achetée dans une brocante siège fièrement sur le coin du pupitre. Un abat-jour d’osier, quelques glands pendent de chaque côté représentant mon côté « frivole » car oui, je ne suis pas toujours sage comme une image. J’aime ajouter un brin de folie dans ma vie de temps en temps.

Mon atelier d’écriture

Dans le coin, on trouve une chaise d’osier recouverte d’un coussin beige que je me suis procurée dans une vente de garage. Une vente de succession. Une chaise remplie d’histoire. Je suis convaincue que plusieurs personnes, dans le passé, s’y sont confortablement installés prêts pour la confidence. Pour ma part, j’aime m’y retrouver pour la méditation.

Derrière moi, un coffre ancien que j’ai acheté au marché aux puces. Il est vieux et cabossés, un peu rouillé, mais je l’adore et mes plantes semblent très heureuses d’y avoir été déposées. Mon cactus de Noël fleurit maintenant deux fois par année depuis que ce coffre est arrivé dans ma vie.

Sur ma table d’écriture, j’ai ajouté une bougie à la lavande que j’allume lorsque je me retrouve avec moi-même. Un rituel. Tu as des rituels?

J’ai aussi besoin d’une musique de fond, jazzée ou folk de préférence, essentielle à mon inspiration.


Dis-moi, as-tu un p’tit coin bien à toi où tu aimes te retrouver que ce soit pour lire, pour écrire ou pour écouter de la musique?

Si la réponse est non, j’aurais envie de te dire… mais qu’attends-tu pour t’y mettre?

Pour terminer, je te donne quelques petits trucs pour enjoliver et apporter un peu de bonheur à ton environnement.

Tu peux le faire tout simplement en ajoutant…

  • Un peu de musique
  • Quelques bougies
  • Un bouquet de fleurs fraîches
  • Des coussins
  • Un babillard pour épingler des citations inspirantes

Tel que promis, voici quelques liens pour t’inspirer à aménager un p’tit coin dans ta maison… juste pour toi!

Et finalement, je te suggère de visiter le blogue de MissZaStyle que j’aime bien et qui nous propose des idées pour décorer son bureau avec un petit budget.


Ce billet m’a été inspiré par le groupe La Blogo qui déchire.

52 souvenirs d’enfance – Mes cours de natation

Apprendre à nager

Tous les étés, je me retrouvais au chalet de mon oncle Lionel et de ma tante Louisette qui était situé à Saint-Colomban dans les Laurentides.

Leur chalet, qu’on appelait « camp » à l’époque, était situé aux abords du Lac Légaré.

C’est vers l’âge de six ans que j’ai appris à nager grâce à ma tante Louisette qui était celle qui avait la patience de nous montrer comment flotter. À ce moment-là, les cours de natation dans les piscines municipales n’étaient pas très populaires.

(Parenthèse) Elle avait le tour avec moi en ce qui concerne l’eau… on m’a raconté qu’elle était la seule à pouvoir me laver les cheveux lorsque j’étais toute petite.  Lorsque ma mère tentait de laver ma crinière, je criais et je hurlais tellement qu’il lui était impossible de me contrôler, sauf si ma tante Loulou le faisait à sa place.

À tous les jours, deux heures après le dîner, tante Louisette prenait le temps de nous enseigner les rudiments de la natation.  On a d’abord appris à flotter, à nager « en p’tit chien » et plus tard, elle nous a montré le crawl et le plongeon.

Je me revois encore au bout du quai de bois, installer mon pince-nez, fléchir les genoux, les deux bras vers le haut, me pencher en arrondissant le dos, prendre une grande inspiration pour finalement plonger dans l’eau du lac et refaire surface quelques secondes plus tard! « Vas-y ma Jojo, t’es capable! » me disait-elle.

Le seul désagrément à se baigner au lac, c’était la présence de sangsues.  Mon cousin avait l’art de les retirer lorsqu’une de ces bestioles nous collaient à la peau.

Mais, à part les sansgsues, le plaisir qu’on a eu n’a aucun prix!  Et du plaisir, on en a eu!!!


Les défis d’écriture de Ghislaine – Atelier 135

Les consignes

Inspirée par Ghislaine , voici les consignes qu’elle nous a données pour l’atelier d’écriture 135.

Écrire un texte en y insérant les 8 mots suivants :

Secret, jour, cœur , dos, vitesse
sens, beau, principe.


Le secret

En ce jour de l’Action de Grâce, le téléphone sonne.  Je réponds.

Au son de sa voix, je comprends immédiatement  qu’elle a le coeur gros.  Je réussis à peine à comprendre les quelques mots qu’elle me balbutie entre deux trémolos.  « Sophie, … incapable … secret … moi … longtemps … faut… « .

Je sens qu’elle a besoin de moi en ce moment-même.  Sans hésitation, je lui laisse savoir que je serai à ses côtés d’ici une quinzaine de minutes.

Je noue un foulard de cachemire rouge autour de mon cou car, malgré le beau soleil, le vent est plutôt frisquet rendu à la mi-octobre.  Je prends mon sac à dos de toile beige suspendu au crochet près de l’entrée.  Je verrouille la porte derrière moi,  j’enfourche ma bicyclette et je file à toute vitesse chez elle.

En arrivant devant le triplex, j’attache mon vélo à la rampe, je monte les escaliers jusqu’au deuxième étage, deux marches à la fois. En laissant de côté mes principes de politesse, j’entre rapidement sans frapper… je la retrouve là, en pleurs, recroquevillée sur son sofa.

Je la serre dans mes bras en attendant ses confidences…