Atelier d’écriture d’Olivia – Récolte 24

Note aux lecteurs/lectrices : J’aime jouer avec les mots. Ce texte m’a été inspiré par l’Atelier d’écriture d’Olivia récolte 24.  Des mots, une histoire. Des mots nous sont imposés et nous devons les insérer dans notre texte. Dites-moi ce que vous en pensez en me laissant un commentaire. J’aime écrire, mais surtout, j’adore vous lire!

Mots imposés: Obsolète – douceur – aventurière – brocante – pimenter – effluves – forfait


Mardi.  Jour de brocante.

Il fait beau. Seize degrés Celcius.  Vent léger d’automne qui glisse tout en douceur sur la peau de mon visage.  Quand même un fond frisquet.  Heureusement qu’il fait soleil  mur à mur.  Malgré tout, j’ai noué un foulard de laine autour de mon cou et j’ai revêtu des gants tricotés à la main pour protéger mes mains qui deviennent de plus en plus frileuses. Avec l’hiver qui arrive à grands pas, je devrais peut-être songer à me procurer un de ces forfaits dans le Sud dont on fait la promotion à la télévision.

Mais, comme à tous les mardis, je me dirige à pied vers les brocantes.  Un endroit où on retrouve une multitude d’objets obsolètes.  Je me sens comme une grande aventurière lorsque je parcours toutes ces allées extérieures à la recherche du moindre petit trésor qui pourrait pimenter la décoration de mon atelier! 

Crédit photo: Josée Cousineau

J’y fais toujours de belles trouvailles.  La mois dernier, j’ai déniché un magnifique coffre de métal antique que j’ai placé derrière ma chaise face à la fenêtre. Il me sert maintenant de table pour mes plantes.  J’ai aussi fait l’acquisition de caissettes de bois rustique que j’utilise pour ma déco automnale. J’y ai déposé quelques pommes sur un peu de rafia.

Hummm!!! Des effluves de saucisses grillées viennent tout à coup chatouiller mes narines et me sortir de ma bulle.  Je suis rendue tout près des étals des fermiers de la région.  Certains y vendent fruits et légumes de saison, tandis que d’autres font la promotion de produits du terroir. 

Bientôt midi!  C’est le temps de retourner à la maison avec toutes ces provisions! Pas de trouvailles, mais plein de victuailles!


Tu as aimé ce défi de l’Atelier d’écriture d’Olivia récolte 24?

Tu pourras lire plusieurs autres textes sous la catégorie : Atelier d’écriture

Tu peux, tout comme moi, participer à ces ateliers.



Pour recevoir ma lettre d’amitié et ne rien manquer, inscris-toi en remplissant le formulaire ci-dessous. Rends-toi ensuite dans tes courriels pour valider ton inscription. 😉



Mes livres « coup d’coeur » du mois d’octobre

Ma Pile à lire d’octobre

Les livres lus sur la terrasse, ça fait déjà partie du passé. Mais… que j’aime l’automne. Bien emmitouflée, bas de laine aux pieds, thé citronné fumant en main… voici mes livres « coup d’coeur » du mois d’octobre. J’ai lu un récit biographique, initiatique et anecdotique et un livre de croissance personnelle que je partage avec toi. Saurais-je « influencer » tes prochaines lectures?


Catégorie: Récit biographique, initiatique et anecdotique.

Influences. Auteur: Jean-François Baril. Éditeur: ADA

Au début du mois d’octobre, j’ai assisté à une rencontre d’auteur à la bibliothèque de mon quartier. L’invité était nul autre que Jean-François Baril, humoriste et animateur de télé depuis plus de vingt ans. Plusieurs le connaîssent pour avoir animé « La guerre des clans ». Quel homme sympathique! Il a su, dès les premiers instants, nous rendre à l’aise. Un entretien rempli d’humour et de simplicité!

Une conférence interactive, comme je les aime!

Jean-François est venu nous rencontrer pour nous parler de son premier livre: Influences. Ce livre a été écrit dans le but de nous faire réaliser que nous avons tous une influence sur les gens qu’on rencontre tel un effet domino.

Chaque incident qui survient dans notre vie peut avoir un impact sur le cours des choses… Je n’en dis pas plus, à toi de le découvrir.

Un livre à lire!


Catégorie: Psychologie/Croissance personnelle

S’aimer. Auteur: Marcia Pilote. Béliveau Éditeur.

Un livre écrit à la main… oui, oui, tu as bien lu! En trois parties.

  • Journal intime
  • Exercices
  • Témoignages de femmes

La première partie, écrite à la main, est un regroupement des réflexions de Marcia qu’elle nous partage sous forme de journal intime. Réflexions qui l’ont amenée à s’aimer.

La deuxième partie est remplie d’exercices qu’elle a créés, au départ, pour elle et qu’elle nous propose maintenant de faire.

Finalement, dans la troisième partie, on peut lire des lettres de femmes qui ont bien voulu témoigner sur l’amour de soi.

Un livre à se procurer dès maintenant. Un livre qu’on achète puisqu’on aime surligner des passages et y prendre des notes! 😉


Catégorie: Roman québécois.

Petite mort à Venise. Auteur: Francine Ruel. Éditions:

En cours de lecture.


J’espère que tu as aimé mes livres « coup d’coeur » du mois d’octobre!

Et toi, que lis-tu en ce moment? Des livres à me suggérer?


Pour des suggestions de lecture, je t’invite à consulter la catégorie: PAL

Tu peux également me suivre sur ma page Facebook: Des mots et des images, cybercarnet d’une retraitée

Pour t’inscrire à recevoir ma lettre d’amitié…

Le bonheur selon… Jessica

Aujourd’hui, c’est Jessica, du blogue « Presque parfaite » qui nous présente sa vision du bonheur. Le bonheur selon Jessica. Bonne lecture!

Jessica, selon toi, qu’est-ce que le bonheur?

Je crois que ce qui pourrait le plus résumer comment je vois le bonheur est une citation de Maya Angelou qui va comme suit:

« Le succès, c’est s’aimer soi-même, aimer ce que l’on fait et aimer comment on le fait. »

Bref, quand tu as appris ou que tu es en train d’apprendre à te connaître (ce qui te compose, ce que tu veux, ce que tu as besoin), quand tu as une activité qui t’amène un revenu ou pas, mais qui te permet de te sentir utile à quelque part et que tu en retires de la satisfaction, de la joie, du plaisir, voir de la reconnaissance, tu en viens à aimer ton quotidien.

Aussi, la gratitude. Reconnaître les petites, moyennes et grandes choses (et souvent ce sont les petites choses qui sont en vérité les grandes choses) qui t’apportent du bien au quotidien. Je ne dis pas de se complaire dans ce que l’on a et de ne plus vouloir évoluer, de ne pas vouloir plus, mais quand, pour des raisons de santé, de vie, de relations, financières, tu ne peux pas aspirer (pour le moment) à plus, quand tu en viens à trouver difficilement un peu d’espoir en l’avenir.

Citation sur le bonheur
Crédit photo: Josée Cousineau

Reconnaître qu’il y a déjà un peu ou beaucoup de bien dans ta vie actuelle t’aide à retrouver un peu de bonheur malgré la noirceur ou la lourdeur qui peuvent envahir nos vies.

D’après toi, qu’as-tu besoin pour être heureuse dans la vie?

En ce début de trentaine, je dirais que je recherche énormément la simplicité et l’authentique, le vrai. Je ne sais pas si c’est le fait de vieillir ou le fait que je vis depuis plusieurs années avec des maladies chroniques, mais maintenant, j’ai besoin de concentrer mes énergies physiques, mentales et financières dans ce qui va vraiment me nourrir l’esprit et le cœur.

Les relations saines et authentiques, le respect et de réelles actions qui vont dans le sens d’agir avec affection dans ce que je donne et reçois. Je tente d’organiser mon environnement pour que je sente que je participe à mettre et à recevoir du positif réel un peu chaque jour.

  • Nourrir des oiseaux et les regarder dans leur beauté;
  • Aider des chats délaissés, mal en points et vivre des réussites avec eux.
  • Entretenir des relations avec les autres et avec moi-même où il y a autant de compassion que d’espoir pour le bien-être futur de chacun.

Qu’est-ce qui te procure de la joie au quotidien?

Je crois que mon texte « Proche de la perfection » résume assez bien les moments où je me sens bien avec qui je suis et ce que je fais. Quand je pose des gestes petits ou grands qui font que je peux exprimer mon affection, voir aider et dans lesquels je reçois de l’affection ou la satisfaction d’avoir apporté du positif (réel parce que je le vois de mes yeux vus et non pas mon égo qui me dit que je suis dont fine pis bonne) dans la vie de quelqu’un que j’aime ou tout être vivant (une plante qui revient à la vie, c’est tout aussi très chouette à observer!) Quand je réussis à faire de quoi de bien, à rendre le monde plus beau, au quotidien, je suis contente.

Pour terminer, j’aimerais que tu nous parles de tes passions

Je crois que c’est presque devenu ma marque de commerce, mais mes grandes passions dans la vie, je le répète sur toutes les plateformes et à toutes les occasions où j’ai à me décrire, ce sont l’humain et les animaux. 

L’humain dans ce qu’il est, vit, pense…donc la psycho, la sociologie, la littérature er la philo dans comment ils nous présentent l’expérience humaine. Les relations humaines, la relation à soi, l’humain dans comment il vit sa société et l’influence en étant ce qu’il est et ce qu’il choisit de faire. 

Les animaux autant domestiques que sauvages. Je les vois vraiment comme nos compagnons sur terre et je les aime vraiment beaucoup. J’aime les observer, apprendre à les connaître et les aider si je le peux.


Merci Jessica d’avoir pris le temps de nous entretenir sur ce que représente le bonheur pour toi dans la vie de tous les jours.

On peut suivre Jessica sur son blogue : « Presque parfaite« .


Pour lire d’autres billets du même genre, je t’invite à te rendre sur la catégorie: Le Bonheur selon…

Pour recevoir ma lettre d’amitié, complète le formulaire suivant:


La citation du lundi #59

Aujourd’hui, je partage avec toi une citation d’un auteur inconnu.

« Partager sa joie est un bonheur en soi. »


Cette photo d’automne a été prise à la sortie de l’épicerie.


Pour d’autres citations, je t’invite à consulter la catégorie: Citations.

Pour recevoir la citation du lundi sur ton fil d’actualité, abonne-toi à ma page Facebook: Des mots et des images.

Atelier d’écriture d’Olivia – Récolte 23

Note aux lecteurs/lectrices : J’aime jouer avec les mots. Ce texte m’a été inspiré par l’Atelier d’écriture d’Olivia récolte 23.  Des mots, une histoire. Des mots nous sont imposés et nous devons les insérer dans notre texte. Dites-moi ce que vous en pensez en me laissant un commentaire. J’aime écrire, mais surtout, j’adore vous lire!


Mots imposés: tapis – parking – araignée – avalanche – port – bouteille – bulle – préférence

Courir l’Halloween

Pas question de courir l’Halloween en voiture.  On devait faire notre part pour l’environnement.  On a donc laissé l’auto garée dans le parking souterrain de notre habitation. 

Pour l’occasion de cette fête païenne, le port du costume est obligatoire! 
Cette année, je suis déguisée en araignée… oui, oui, tu as bien lu, en araignée!  Un peu comme « spiderman », mais version féminine!  Ce n’est pas mon idée… C’est l’idée de ma mère!  Ma préférence se serait plutôt tournée vers un costume de princesse, mais bon… pas question de dépenser, « je dois utiliser ce qu’on a sous la main » selon ses dires. 

Aléop! Le costume!

Une visite au grenier s’est imposée.  J’avais besoin de fringues et d’accessoires pour créer mon costume ridicule. En fouillant dans un immense coffre de métal ayant appartenu à ma grand-mère, j’ai finalement trouvé un collant, une tuque, des gants, de longues bottes et un maillot… tous plus noirs les uns que les autres. 

Pour les huit pattes, j’ai trouvé ça un peu compliqué!  Les bras et les jambes jouant le rôle de quatre des pattes, j’ai du utiliser mes méninges pour créer les quatre autres en bourrant de longs chaussons de laine avec du papier bulle.  Tu sais, celui qu’on s’amuse à faire éclater! J’ai ensuite fixé ces pattes improvisées à mon dos à l’aide d’épingles à couche. 

Est-ce que tu commences à m’imaginer en araignée?

« La charité s’il vous plaît! »

Encore cette année, lorsqu’on a sonné aux portes du voisinage pour quêter nos bonbons, on a du se tenir bien droit sur le tapis d’entrée et répondre à une avalanche de questions absurdes pour obtenir quelques friandises.  À certains endroits, j’ai même été contrainte à fredonner une petite chanson pour obtenir des bonbons. Selon moi, une araignée ne parle ni ne chante. Au fait, est-ce qu’on connait le cri de l’araignée?

Ma décision est prise

Finalement, vous savez quoi?  Ma décision est prise! L’an prochain, je ne participerai plus… je vais plutôt accumuler les bouteilles vides et j’irai les revendre pour acheter les bonbons de mon choix!


Tu as aimé ce défi de l’Atelier d’écriture d’Olivia récolte 23?

Tu pourras lire plusieurs autres textes sous la catégorie : Atelier d’écriture

Tu peux, tout comme moi, participer à ces ateliers.


Tu aimerais recevoir ma lettre d’amitié aux deux semaines? Inscris-toi en complétant le formulaire ci-dessous.

Des mots et des images

Mes humeurs d’automne – Mi-octobre

Les arbres se dénudent…

… alors qu’on se revêt de foulards, chapeaux et gants. Voici mes humeurs d’automne – mi-octobre.

Comment se porte mon humeur en ce 24 octobre?


Humeur

Je me suis mise à penser que je dois planifier des activités à l’intérieur pour les prochains six mois. Ce n’est pas les idées qui manquent! Je me suis mise au Bujo… il faudrait que je te montre ça!

Citation qui m’inspire

« La lecture est importante. Si vous savez lire, alors le monde s’ouvre à vous. »

Barack Obama

Moments de bonheur

Une invitation surprise de l’Homme pour un souper fondue… un mardi soir!

Sorties

Conférence de Jean-Pierre Charland, auteur de plusieurs romans québécois.


Geste zéro déchet

Je continue d’être créative afin d’utiliser les restes pour créer de nouvelles recettes.

Envie de…

Soleil… car il se fait rare ces temps-ci!

Message à moi-même

« Tu devrais t’offrir des fleurs! »

Amitiés

Un dîner est prévu avec d’anciennes collègues de travail!

Lecture

Beau mois de lecture. J’en parlerai sur ma PAL d’octobre à la fin du mois.

Série télévisée

Bull. Que j’écoute avec l’Homme.

Photo de la semaine

J’ai pris cette photo lors d’une promenade dans un parc de Brownsburg-Chattam. J’aime cette photo pour son ambiance… entends-tu les feuilles craquer sous nos pieds?

Brownsburg-Chattam, Qc

Mes humeurs d’automne – Mi-ctobre, en espérant que certaines de mes découvertes puissent t’inspirer.

Et toi, qu’as-tu fait en ce mois d’octobre? J’ai hâte de te lire!


L’automne m’inspire.

Inscris-toi à la lettre d’amitié pour ne rien manquer! (Juste ici à droite de ton écran)

Des mots et des images

La retraite et l’amitié

Pas toujours facile de se faire des ami.es au moment de la retraite.  Lorsqu’on était sur le marché du travail, une grande partie de notre temps était consacrée au boulot.  Alors, pas étonnant, d’avoir confondu, à l’occasion, les mots « Collègues » et « Amis« .  Après avoir lu sur le sujet de l’amitié à la retraite, j’ai réalisé combien il est important d’élargir notre cercle d’amis.  Oui, mais comment?


Les bienfaits de l’amitié

Premièrement, j’ai pensé regrouper quelques bienfaits que peut avoir l’amitié sur notre état de santé physique et mental.

  • Permet de rester en meilleure santé;
  • Renforce le système immunitaire;
  • Réduit la tension artérielle;
  • Favorise le sommeil;
  • Aide à réduire le niveau d’anxiété, la dépression;
  • Fournit un soutien lorsqu’on traverse des périodes difficiles

Je suis certaine qu’il y en a plein d’autres.

Selon une étude de l'Université Harvard faite en 2007, chaque nouvel ami heureux rehausserait notre bonne humeur de 9%.

En vieillissant, il peut être normal d’avoir moins d’ami.s.  Autour de nous, au fil du temps certains de nos amis déménagent, se séparent, meurent.  Alors, pas étonnant de voir le nombre d’ami.es diminuer.  Afin de se sentir moins seul.e, assurons-nous donc d’élargir notre cercle d‘amitié.  

Je reviens à ma question du début… « oui, mais comment?«

Voici donc quelques idées glanées ici et là pour faire de nouvelles rencontres, selon nos goûts.

  • S’inscrire à un groupe social 
  • Faire du sport
  • Aller au gym
  • Rejoindre un club de lecture
  • Suivre un cours de peinture
  • Assister à une conférence
  • Devenir bénévole pour une cause qui nous tient à coeur
  • Se joindre à un voyage organisé
  • Fréquenter un café de notre quartier régulièrement
  • Organiser une fête des voisins

Faire partie d’un groupe de gens ayant les mêmes intérêts que nous favorise l’échange plus facilement.  Il ne faut pas avoir peur de faire les premiers pas, de s’avancer vers les gens et de se présenter.

Rencontre entre amis. Crédit photo: Josée Cousineau

Les gens qu’on perd de vue

Pour terminer, il est beaucoup plus facile maintenant, avec la venue des réseaux sociaux, de tenter de rentrer en communication avec des gens qu’on aurait perdus de vue pour diverses raisons… un déménagement, le travail, les enfants. 

À la retraite, on a dorénavant plus de temps libre pour se voir, prendre un café ou partager un bon repas.  Et je le confirme, lorsqu’on rencontre des ami.es qu’on n’a pas vus depuis fort longtemps, c’est comme si on s’était quitté la veille.  C’est beaucoup plus facile qu’on peut le penser!

En conclusion

L’amitié à la retraite, l’amitié tout court… On a tous besoin d’être entourés, d’être aimés, d’être appréciés, de se sentir utiles.

Finalement, je dirais que le mot d’ordre est : « Sors, fais de nouvelles rencontres, cultive tes amitiés nouvelles et anciennes et tu en sortiras gagnant.e! »



Citations sur l’amitié et le bonheur

  • « Les amis sont des compagnons de voyage qui nous aident à avancer sur le chemin d’une vie plus heureuse. » – Pythagore
  • « L’amitié double les joies et réduit les peines de moitié. » – Francis Bacon
  • « Que la douceur de l’amitié soit faite de rires et de plaisirs partagés. » – Khalil Gibran

Un billet de « Maman attachiante et ses loustics » sur le thème de l‘amitié qui pourrait vous intéresser. L’amitié.

Cet article pourrait te plaire ou te faire sourire : La journée internationale du sourire.


En parlant d’amitié, es-tu déjà inscrit à ma lettre? Complète le formulaire ci-dessous, et tu recevras de mes nouvelles à toutes les deux semaines! 😉

La citation du lundi #58

Aujourd’hui, je partage avec toi une citation de Henri de Toulouse-Lautrec.

« L’automne est le printemps de l’hiver.«

Le printemps précède l’été. Mais alors qu’est l’automne par rapport à l’hiver. N’est-il pas son printemps?

J’espère que tu as aimé cette citation de Henri de Toulouse-Lautrec. N’hésite pas à la partager avec tes ami.es.

La photo qui accompagne cette citation a été prise à la sortie de l’épicerie.


Pour d’autres citations, consulte la catégorie: Citations.

Pour recevoir la citation du lundi sur ton fil d’actualité, abonne-toi à ma page Facebook: Des mots et des images.

Des mots et des images

Atelier d’écriture d’Olivia – Récolte 22

Note aux lecteurs/lectrices : J’aime jouer avec les mots. Ce texte m’a été inspiré par l’Atelier d’écriture d’Olivia récolte 22.  Des mots, une histoire. Des mots nous sont imposés et nous devons les insérer dans notre texte. Dites-moi ce que vous en pensez en me laissant un commentaire. J’aime écrire, mais surtout, j’adore vous lire!


Mots imposés : obscurité – chapeau – absence – bottes – talons – imperméable – poule – émerveillement – grillage


Souvenirs

Retour dans les années « 70.  Je fréquentais l’école secondaire.  Une école privée.  Le port du costume était obligatoire.  Jupe marine, polo blanc et veste de tricot rouge.  Difficile de développer notre style puisque toutes les filles portaient les mêmes vêtements jour après jour.  Vêtues de cette façon me permettait de croire que nous resterions toute notre vie dans une totale obscurité, sans aucune notoriété possible.

Le seul moment où on arrivait à se démarquer un peu des autres était à l’arrivée, le matin, ou après les classes.

À cette époque, la mode était aux mini-jupes.  Je me souviens très bien.  Elles n’étaient jamais assez courtes à notre goût. 

Le port du chapeau était complètement nul pour les adolescentes, au risque d’attrapper une « grippe d’homme » qui motiverait une absence prolongée aux cours.

Je me souviens clairement d’une paire de bottes « à gogo » que mon père m’avait offertes.  Des bottes roses « bonbon » à talons!  Je les portais fièrement avec mon imperméable de ciré noir dont le revers du col et des manches avait été recouvert de tissu à motif pieds de poule.  Je  me rappelle encore de l’émerveillement sur le visage de mes petites amies qui m’attendaient de l’autre côté du grillage de la clôture, les yeux rivés sur mes bottes roses, vertes de jalousie.


Vous avez aimé ce défi de l’Atelier d’écriture d’Olivia récolte 22? Tu pourras lire plusieurs autres textes sous la catégorie : Atelier d’écriture

Tu peux, tout comme moi, participer à ces ateliers.


Tu aimerais recevoir ma lettre d’amitié aux deux semaines? Inscris-toi en complétant le formulaire ci-dessous.

Des mots et des images

Inspiration d’automne

La saison de l’automne est bien entamée. J’avoue que c’est ma saison préférée. Pour plusieurs raisons d’ailleurs : la température qui est plus fraîche, les arbres qui se revêtent de leurs plus beaux atours, les bonnes soupes fumantes, les chocolats chauds… pour n’en énumérer que quelques unes. Aujourd’hui, j’ai choisi de te présenter mes photos d’automne les plus récentes. J’espère qu’elles te plairont… j’attends tes commentaires.


Mes photos, cuvée 2019

À chaque nouvelle saison, j’aime retourner photographier une petite rivière qui traverse la ville de Brownsburg-Chattam dans les Laurentides. J’ai le bonheur d’habiter dans la ville voisine, à peine dix minutes de route et j’y suis.

Figer dans le temps

Pour les trois photos suivantes, j’ai utilisé une technique photo qu’on appelle: longue exposition ou pose longue. Cette technique nous permet, par exemple, de figer l’eau de la rivière qui coule. J’ai indiqué les exifs sous mes photos pour mes ami.es photographes.

» Pour un meilleur résultat, je m’assure de bien cadrer le plan d’eau que je veux photographier, je tente de bien choisir ce qui sera en arrière-plan et aussi en avant-plan. Une autre chose qui, à mon avis, est importante, est le contraste des couleurs et des textures. Raison pour laquelle je préfère faire de longues poses en automne. »

F10, ISO 100, temps d’exposition: 1/13 sec
F13, ISO 100, temps exposition: 1/5 sec.
F10, ISO 100, temps exposition: 1/8 sec.

Marcher dans la forêt

Marcher dans les sentiers et entendre les feuilles séchées qui craquent sous mes pieds m’apporte un tel bien-être. J’ai voulu immortaliser l’image d’une marcheuse sur le sentier pédestre. Afin de lui donner un aspect de « toile », j’ai opté pour un traitement Color Efex sur Corel Paintshop Pro.

F10, ISO 100

Fleurs automnales

À l’automne, les fleurs atteignent leur apogée. Elles deviennent des sujets extraordinaires à traiter en photographie. Sujet par excellence pour faire de jolis flous arrière, qu’on appelle « bokeh ». (prononcé: boké).

F8/ISO 100
F4.5/ISO 100
F4/ISO 100
F4/ISO 100
F5/ISO 100
F4/ISO 100

Toujours plus haut

Une autre technique que j’aime bien utiliser en photographie est la contre-plongée. Technique que j’aime utiliser lorsque je fais de la photographie d’architecture ou, comme ci-dessous, lorsque je photographie les arbres.

F9/ISO 100

S’amuser avec nos photos

Il m’arrive également de m’amuser avec mes photos. Pourquoi pas? Lorsque je suis allée marcher dans un petit sentier à proximité de chez moi, j’ai pris plusieurs photos des arbres, tout simplement. J’ai fait en sorte que les arbres prennent tout la place sur mes photos parce que le traitement que je leur donnerait au final était déjà prévu dans ma tête. Je tenais à leur donner un air de forêt mystérieuse. Encore une fois, j’ai utilisé Corel Paintshop Pro pour arriver au résultat recherché.

F9/ISO 100
F9/ISO 100
F9/ISO 100

J’espère que ma tournée d’automne cuvée 2019 t’a plue!


Le thème de l’automne nous a été proposé par le groupe: « Le rendez-vous des blogueurs« .


Tu aimes l’automne? Les billets suivants vont sûrement t’intéresser.


Pour recevoir ma lettre d’amitié aux deux semaines, complète le formulaire ci-dessous.