Mes souvenirs de voyage de A à Z.

Mes souvenirs de voyage de A à Z

L’an dernier, tu as pu feuilleter le dictionnaire de ma vie par ordre alphabétique qui nous avait été suggéré par Yasmine de La blogo qui déchire. Par la suite, j’ai poursuivi avec le dictionnaire de mes petits bonheurs qui fait partie du thème de mon « Cybercarnet ». Cette année, la pandémie a fait en sorte de diminuer nos déplacements. J’ai donc eu envie de me replonger dans mes souvenirs de voyage de A à Z en mots et en images.

Certaines lettres de l’alphabet contiendront davantage de souvenirs. Je vais y aller selon l’inspiration du moment… un pays, une province, une ville, un mot, peu importe. Les mots choisis auront toujours un lien avec un de mes souvenirs de voyage.


Cette semaine, je couvrirai les lettres A à C.

A comme dans…

Amsterdam

Un de mes voyages-photos préférés. J’ai adoré parcourir les rues d’Amsterdam, caméra au cou, capter le quotidien des gens qui y vivent. Comme on dit : « Une image vaut mille mots! », voici donc quelques photos. Et sois assuré.e que tu auras l’occasion d’en voir d’autres tout au long de mon dictionnaire.

Amsterdam au quotidien
Pour ne rien manquer, inscris-toi à ma lettre d'amitié...

Argentine

Quel beau voyage! J’y suis allée en automne alors qu’au Québec nous n’étions qu’au printemps. Profiter d’un souper-spectacle de tango, assister à une partie de polo bien installée dans un sofa de cuir blanc en plein champ en sirotant une flûte de champagne, dîner sur l’herbe devant un spectacle de gauchos, visiter le cimetière La Recoleta, marcher dans le quartier de La Boca… que de bons souvenirs!


B comme dans…

Bahamas

Un voyage extraordinaire avec l’Homme de ma vie qui se résume ainsi : un voilier, un capitaine, une cuisinière et nous deux! Une semaine à parcourir les Exhumas, à marcher sur des îles désertes. Dépaysement total! Sans caméra, sans téléphone! Que du bonheur!

Moi je sais un pays
Qui est loin d’ici
Où la mer et la vie
Et l’amour sont unis.

– Félix Leclerc

Brésil

L’Homme de ma vie a travaillé au Brésil pour une période de presque un an. J’ai eu l’occasion d’aller le rejoindre dans une jolie ville qui s’appelle Goiania.

Buenos Aires

Capitale de l’Argentine. Séjour inoubliable.


C comme dans…

Californie

Croisière sur le canal du Panama qui s’est poursuivi jusqu’en Californie.

P;age de Manhattan.
Crédit photo : Josée Cousineau

Canada

Je ne pouvais pas passer par dessus le Canada, immense pays que j’ai le bonheur d’habiter. Avec ses dix provinces, toutes différentes l’une de l’autre, pays qui s’étend du Pacifique à l’Atlantique. J’ai eu l’occasion de travailler dans chacune des provinces sauf la Colombie-Britanique.

Montréal
Crédit photo : Josée Cousineau

On y retrouve de grandes villes et également de belles campagnes! Un pays dans lequel il fait bon vivre!

Willow, Hudson

Croisières

Plusieurs croisières dans les Iles du Sud. La dernière, une croisière de trois semaines partant de Fort Lauderdale jusqu’à Los Angeles en passant par le Canal de Panama.

Canal de Panama

Voilà qui complète la première section de mes souvenirs de voyage de A à Z. J’espère que ça t’a plu!

FINALEMENT, JE TE LANCE LE DÉFI DE COMMENCER À ÉCRIRE TES SOUVENIRS DE VOYAGE DE A À Z, SOIT SUR TON BLOGUE OU TOUT SIMPLEMENT DANS LA SECTION COMMENTAIRE CI-DESSOUS.

J’ai tellement hâte de lire tes souvenirs de voyage de A à C.


Moi je sais un pays
Qui est loin d’ici
Où la mer et la vie
Et l’amour sont unis…

Ma sélection de romans pour l’été

Ma pile à lire

Le mois d’août est presque à nos portes! Mais l’été est loin d’être terminé! J’avais envie de partager avec toi ma sélection de romans pour l’été. Ceux que j’ai lus en juillet et ceux que j’ai dans ma pile à lire pour le mois d’août.

En cours de lecture…

Les jolis deuils
Marjolaine Bouchard

En ce moment, je lis « Les jolis deuils », tome II, écrit par Marjolaine Bouchard, une auteure québécoise. L’histoire se déroule à Port-aux-Esprits dans les années ‘50. Juste avant, j’ai lu le tome I (ça va de soi!).

Yves, le personnage principal, étudiait pour devenir médecin, comme le désirait son père. Mais, il se rend vite compte que la profession n’est vraiment pas pour lui. Il décide donc, après avoir travaillé tout l’été auprès du croque-mort du village, de poursuivre dans cette voie! Il étudiera comme embaumeur. À son retour au village, il s’aperçoit que les gens de cette époque étaient attachés à leurs traditions d’exposer le corps du défunt à la maison, sans embaumement.

Je te laisse découvrir la suite.


Lu en juillet…

Un été à l’auberge
Marie-Krystel Gendron

Un été à l’auberge est l’histoire de Florence qui vit des moments difficiles avec la mort de sa mère ainsi qu’une séparation. Elle se retrouve donc dans une petite auberge de la région de Lanaudière et tentera de retrouver l’équilibre et peut-être même l’amour, sait-on jamais. Un joli roman à lire en été!


Prochaine lecture…

Dans les yeux de Laurence

J’ai tellement hâte de lire ce roman. L’histoire de Laurence débute en 1958 et se déroule sur la Rive-Sud de Montréal. 1958. En plein dans les années de mon enfance puisque je suis née en 1955. J’en suis à l’écriture de mes souvenirs d’enfance et je suis certaine que ce roman me ramènera à mes propres souvenirs.


J’espère que ma sélection de romans pour l’été saura t’inspirer des heures de lecture pour le mois d’août.

En terminant, dis-moi, que lis-tu en ce moment?

Ma sélection de romans pour l’été m’a été inspiré par La Blogo qui déchire.

Pour d’autres suggestions de lecture, je t’invite à consulter la catégorie :
PAL (Pile à lire)

La citation du lundi #97

Voici la citation du lundi #97 sur le thème du bonheur.

Le bonheur est une mosaïque composée de petits morceaux.

– Charles Dumercy 

Cette citation de Charles Dumercy revient à ce que je dis souvent… « Selon moi, le bonheur avec un grand B n’existe pas, je préfère cumuler tous les petits bonheurs au quotidien! »


Tu as aimé la citation du lundi #97, n’hésite pas à la partager avec ton entourage.


Je t’invite à consulter la catégorie: Citations.

Mes états d’esprit du vendredi 24.07.20

Me voici à nouveau avec le partage de mes états d’esprit du vendredi. Et oui! J’ai sauté une semaine. J’avais besoin d’un répis.

DÉBUT (VENDREDI 11:54)

Fatigue :  Mon corps s’adapte aux nouveaux médicaments. La fatigue est de moins en moins présente.
Humeur : Ca va! 🙂
Estomac : Saumon, jeunes asperges du Québec, laitue, tomates et concombres du jardin!
Esprit créatif : Je travaille encore sur mon cahier d’été avec le groupe des Muses d’été.
Condition physique : La marche, le jardinage.

Projet: L’Homme a décidé de repeindre la chambre à coucher et mon atelier d’écriture. Et oui! Ça lui prend comme ça des fois!

Penser à : … moi, à nous!
Message à moi-même : « Vas-y mollo, ça va déjà mieux!»

Envie de : … temps plus frais! Une autre canicule est à nos portes!
Amitiés : Calme plat! 😉

Famille : Notre fille, notre gendre, nos petits-enfants sont venus bruncher dimanche dernier.

Love : Ouf! Pas reposant… du grand ménage, peinture incluse, en plein mois de juillet! J’pense que je vais partir la climatisation!

Sorties : Tout se fait masqué! Et c’est tant mieux… question d’habitude, je dirais.

En cours de lecture :

  • « Les jolis deuils » écrit par Marjolaine Bouchard, auteure québécoise. Se déroule à Port-aux-Esprits en 1950. Tome 2.


Films : Aucun.
Séries : On écoute un épisode de Capitaine Marleau à tous les soirs.
Réseaux sociaux : Pour plus de mots et d’images, il y a ma page Facebook (178 personnes me suivent) et 130 sur Instagram.
Musique : Du Blues. Ça prend ça pour donner de l’énergie au ménage!
Essentiel : Me sentir mieux que la semaine dernière!

FIN: 12:05

J’espère que mes états d’esprit du vendredi 24.07.20 t’ont plû!

Des mots et des images

La citation du lundi #96

Voici la citation du lundi #96. C’est l’été, j’en ai alors choisi une sur le thème de la fleur. J’espère qu’elle te plaira.

Regarder des fleurs a quelque chose d’apaisant. Elles ne connaissent ni les émotions, ni les conflits.

Sigmund Freud

Et pourtant… on offre des fleurs pour réconforter un malade, pour se faire pardonner, pour le plaisir de faire plaisir, pour SE faire plaisir, pour souligner la naissance d’un enfant, pour féliciter quelqu’un, pour dire merci…

Et toi, à quelle occasion offres-tu des fleurs?

Retrouve-moi sur Pinterest

Tu as aimé la citation du lundi #96, n’hésite pas à la partager avec ton entourage.


Je t’invite à consulter la catégorie: Citations.

La fraise

La « Reine des champs »

La fraise, la « reine des champs du Québec » comme je me plais à la désigner m’a souvent inspirée! Que ce soit en cuisine, dans mes souvenirs ou en écriture, elle a une place privilégiée dans ma vie!

Enfant, je me souviens d’avoir fait la cueillette de fraises des champs avec mes cousins et cousines. Nous partions, seau en main, à la recherche de ce petit fruit rouge qui ferait notre plus grand bonheur au moment du dessert.

Confession : Nous en mangions autant  que nous en récoltions en les cueillant...  

Dès notre retour, nous les dégustions tout simplement avec de la crème fraîche ou en accompagnement dans un bol de crème glacée! Lorsque les fraises étaient en abondance, ma tante les transformait en confiture! Ah! Les bonnes confitures maisons que nous mangions sur du pain de ménage grillés sur le rond du poêle à bois! De bons souvenirs!


Confiture de fraises

J’aime faire de la confiture de fraises… et début juillet est le moment idéal! Cette année, j’ai essayé une recette de Ricardo qui donne environ 4 pots de 250 ml. Facile à faire en peu de temps! Et elles sont délicieuses!!!

Je me suis procuré ces petits pots aux couvercles rouges et blancs que tu vois sur la photo ci-dessus au magasin du « pas cher ».


Smoothie
Crédit photo: Josée Cousineau

J’ai congelé plusieurs paquets de fraises de façon à en avoir suffisamment jusqu’à l’été prochain. J’utiliserai ces fraises pour les desserts, les smoothies du matin ainsi que pour les crêpes. Miam!!

Crédit photo: Josée Cousineau

Au fil du temps, mes goûts se sont raffinés… j’ajoute des fines herbes aux fraises.

As-tu déjà ajouté du basilic et du mascarpone à tes fraises?

Je te partage une recette que j’aime faire lorsque j’ai des invités à souper. Un dessert léger qui fait toujours fureur! Tu trouveras la recette ci-dessous…

VERRINE DE FRAISES À L’ITALIENNE

Recette de dessert simple

La fraise, la reine des champs… que du bonheur!

Et toi, quel est ton petit fruit préféré?


Ce texte m’a été inspiré par l’un des thèmes de la Blogo qui déchire. Si tu es blogueuse, je t’invite à te joindre à ce sympathique groupe tenu par deux françaises et une québécoise! 😉

Challenge d’écriture 2020 #27

Un Challenge d’écriture proposé par Marie Kléber du blogue L’Atmosphérique. Tout simplement, pour le plaisir d’écrire. Me voici à nouveau pour le 27e thème proposé.

Cette semaine, Marie nous invite à écrire un texte à partir de la photo ci-dessous.

Douze novembre 2015. Plus précisément à 19:02.

Il y a cinquante ans naissait le petit Gérard. Un an après sa naissance, nous avions pu enfin voir la photo de sa jolie frimousse faire la une dans tous les journaux du monde. La France est bouleversée! « Une date marquante dont on parlera sans doute encore dans 50 ans! » nous rapportait le journaliste du quotidien Le Monde de l’époque.

Cheveux blonds bouclés, sourire craquant, yeux bleus enjôleurs! Le modèle parfait dont rêvent plusieurs parents. 

Germaine et Claude Lefèvre, fin quarantaine, l’avaient imaginé tel qu’on le voit sur cette photo. Ils n’avaient jamais pu avoir d’enfant. Puis, il y a eu cette annonce dans l’Express où on proposait de compléter, tout simplement, un formulaire et de le faire parvenir à la Clinique Pasteur de Toulouse afin que la demande soit traitée.

Et c’est ainsi que naquit Gérard Lefèvre en ce 12 novembre 1965 à 19:02.

Mais… d’où vient-il exactement? Vous vous souvenez?


D’AUTRES TEXTES PROVENANT D’ATELIERS D’ÉCRITURE AUXQUELS JE PARTICIPE SE RETROUVENT SOUS LA CATÉGORIE : ATELIER D’ÉCRITURE

La citation du lundi #95

En ce dernier lundi de juin, je partage avec toi une citation sur le thème de la nature. Voici donc la citation du lundi #95.

MOMENT ZEN

Prendre le temps d’observer ce que la nature nous offre : les feuilles qui battent au vent, le papillon qui virevolte autour d’une fleur, la couleur d’une fleur de champs, le rayon de soleil qui se glisse timidement entre les branches des arbres…

– Josée Cousineau

J’aime me retrouver dans la nature, fermer les yeux, humer les odeurs des feuilles qui craquent sous mes pieds, écouter le chant de l’oiseau.

POUR TERMINER, DIS-MOI, IL T’ARRIVE DE TE RETROUVER EN PLEINE NATURE? PRENDS-TU LE TEMPS D’OBSERVER LES YEUX FERMÉS?


Tu as aimé la citation du lundi #95, n’hésite pas à la partager avec ton entourage.

Crédit photo: Josée Cousineau
Dans un sentier, tout près de chez moi

Je t’invite à consulter la catégorie: Citations.

Mes états d’esprit du vendredi 10.07.20



Me voici à nouveau avec le partage de mes états d’esprit du vendredi. À toutes les semaines, je lis ceux de Marie et de Mathieu qui ont été inspirés par Zenopia et The Postman.

DÉBUT (VENDREDI 3:15)

Fatigue :  Grande fatigue. Effet secondaire d’un médicament. 🙁
Humeur : Ca va! 🙂
Estomac : Ce soir, pizza maison!
Esprit créatif : Pas très inspirée par les temps qui courent! 🙁
Condition physique : Calme plat.

Projet: Aucun.

Penser à : Renouveler mes prescriptions.
Message à moi-même : « Repose-toi, ça va déjà mieux!»

Envie de : … rien faire!
Amitiés : Calme plat! 😉

Famille : Souper chez le beau-frère et la belle-soeur. Vraiment une belle journée! C’est bon pour le moral!

Love : Une chance qu’on s’a… comme dirait Jean-Pierre Ferland.

Sorties : Les sorties se font plutôt rares! La canicule nous oblige à rester confiner. Tiens, un mot à la mode!

En cours de lecture :

  • « Les jolis deuils » écrit par Marjolaine Bouchard, auteure québécoise. Se déroule à Port-aux-Esprits en 1950. Tome 1.


Films : Aucun.
Séries : Manger. Boucar Diouf. Le piment. Le maïs.
Réseaux sociaux : Pour plus de mots et d’images, il y a ma page Facebook (178 personnes me suivent) et 132 sur Instagram.
Musique : Wayside, Courtney Hartman, Taylor Ashton
Essentiel : Me sentir mieux que la semaine dernière!

FIN: 3:24

J’espère que mes états d’esprit du vendredi 10.07.20 t’ont plû!



Mes états d’esprit du vendredi 03.07.20

Me voici à nouveau avec le partage de mes états d’esprit du vendredi. À toutes les semaines, je lis ceux de Marie et de Mathieu qui ont été inspirés par Zenopia et The Postman.

DÉBUT (VENDREDI 1:12)

Fatigue :  Je me couche à l’heure des poules et je me lève à l’heure des coqs! Donc, ça va! 😉
Humeur : Excellente! 🙂
Estomac : Je mange énormément de laitue (du jardin), j’y ajoute des tomates (pas encore de mon jardin, mais ça ne saurait tarder), oignons verts (du jardin), légumes que j’ai sous la main + une protéine!
Esprit créatif : Je travaille sur mon carnet d’été. Collage et écriture tournant autour du thème de mon mon phare: Moment présent
Condition physique : Jardinage, marche et yoga. L’Homme et moi pensons à se remettre au golf!

Projet: Je prends ça relax! C’est l’été après tout! Je prends ça comme ça vient! 😉

Penser à : « Qu’est-ce qu’on mange pour souper ? » – question qui revient à chaque jour!
Message à moi-même : « Je suis tellement fière de toi! Tu as repris la marche, le yoya, ce qui aura un effet bénéfique sur ta santé!»

Envie de : … relaxer!
Amitiés : Calme plat! 😉

Famille : Mon fils est venu passer la journée d’hier avec sa petite famille! (4 enfants) + les copains des deux plus vieilles de mes petite-filles. Grosse gang quand même!

Love : On passe du bon temps ensemble!

Sorties : Les sorties se font plutôt rares! Épicerie. Marcher la Principale jusqu’au parc.

En cours de lecture :

  • « Tramways, bombes et Caramel » écrit par Francine Carthy Corbin, auteure québécoise. Se passe à Montréal et Québec fin des années ’30. Je suis rendue au tome 3.


Films : Aucun.
Séries : Ne rie pas! On est en train de revoir « Le temps d’une paix ».
Réseaux sociaux : Pour plus de mots et d’images, il y a ma page Facebook (177 personnes me suivent) et 132 sur Instagram.
Musique : Wayside, Courtney Hartman, Taylor Ashton
Essentiel : Me sentir bien!

FIN: 1:32

J’espère que mes états d’esprit du vendredi 03.07.20 t’ont plû!