La citation du lundi #128

Voici la citation du lundi #128 qui porte à réflexion sur la quête du bonheur.

 » Légèreté de l’oiseau qui n’a pas besoin pour chanter de posséder le forêt, pas même un seul arbre. « 

– Marek Halter

Comment définirais-tu cette citation?


À tous les lundis, une citation est déposée sous la catégorie « Citations« .

Pour recevoir ma lettre, en toute amitié, à toutes les deux semaines, remplis le formulaire ci-dessous. N’oublie pas de confirmer ton inscription en retournant dans ta boîte de courriel.

 

Challenge d’écriture 2021 #13

Un Challenge d’écriture proposé par Marie Kléber du blogue L’Atmosphérique. Tout simplement, pour le plaisir d’écrire.

Cette semaine, Marie nous propose de débuter notre texte par une phrase bien précise tirée du livre de Philippe Grimbert, « Le secret ».


Tranche de vie d’une sexagénaire – À la bibliothèque

« Louise m’avait permis de reconstituer l’idylle de mes parents coupables. J’avais quinze ans, je savais ce que l’on m’avait caché et à mon tour je me taisais, par amour.« 

En lisant cette phrase au dos du livre « Le secret » écrit par Philippe Grimbert, Blandine, curieuse de nature, a tout de suite voulu en savoir davantage. Ne dit-on pas qu’une femme qui n’est pas curieuse est une curieuse de femme? Le sujet l’interpelle.

Des secrets, on en retrouve dans toutes les familles. Bien sûr, la sienne n’y échappe pas.

Évidemment, ne demandez pas à Blandine de vous partager les secrets de sa famille. Un secret est un secret! Il y a des choses qui ne se partagent pas et qui demeurent parmi les sujets tabous.

Elle se dirige vers le comptoir où elle est accueillie par Madame Bouquin, la gentille bibliothécaire. Blandine lui remet le livre ainsi que sa carte de membre afin que cette dernière le note à son dossier. La bibliothécaire lui sourit en lui mentionnant, tout bas… comme si c’était un secret, qu’elle a fait un excellent choix.

En sortant de la bibliothèque, Blandine se rend compte que le ciel est noir comme de l’encre. La pluie ne devrait pas tarder car le tonnerre gronde déjà et est accompagnée d’éclairs fulgurants! Un temps pour enfiler pyjama et pantoufles!

« La journée idéale pour se plonger dans ce livre! » pense tout haut Blandine.

Mes petits bonheurs du vendredi 14.05.21

Mes petits bonheurs du vendredi 14.05.21 se veut le douzième billet sur le sujet cette année. Le bonheur… n’est-ce pas le fil conducteur de mon Cybercarnet?

C’est ici que je partage les petits bonheurs simples de ma vie ainsi que mes découvertes de la semaine avec toi. Le tout accompagné de citations glanées ici et là. « »


Cette semaine, mes petits bonheurs et découvertes se résument ainsi…

  • Du bonheur sur quatre pattes
  • Le bonheur de lire
  • Jardin du bonheur

DU BONHEUR SUR QUATRE PATTES

Je te présente Yucca, une jolie Labernoise noire. Yucca est arrivée dans notre vie la semaine dernière et elle nous comble déjà de bonheur! Un toutou plein de tendresse qui ne demande qu’à être aimé! Elle est craquante, n’est-ce pas?

En temps de pandémie, on doit être patient lorsqu’on veut se procurer un animal de compagnie. Le temps d’attente est très long.

« Lorsque nous avons un animal de compagnie, la vie nous semble moins triste. »

– Amy Softpaw

LE BONHEUR DE LIRE

Difficile de commencer un nouveau roman lorsqu’on vient d’en terminer un bon!

 » Un jour viendra où les hommes, moins occupés des besoins de leur vie matérielle, réapprendront à lire.  »

– Jack London

Jardin du bonheur

Trois jolis palmiers d’Arec ont pris place sur la terrasse! Une ambiance du sud a été créée!

L’amélanchier est en fleurs!!! Aurais-je assez de fruits pour en faire de la confiture?

Dans une semaine, on pourra faire le potager!!! Que j’ai hâte!!!


Pour voir d’autres créations, suivez-moi sur Instagram!

À TON TOUR MAINTENANT DE ME PARTAGER TES PETITS BONHEURS DE CETTE SEMAINE…

J’ESPÈRE T’AVOIR INSPIRÉ UN BRIN… INSPIRÉ À PROFITER DE CHAQUE INSTANT DE TA VIE ET SURTOUT RÉALISER QUE LE BONHEUR EST SOUVENT SOUS NOS YEUX À PORTÉE DE MAIN!

Tranche de vie d’une sexagénaire – Noir et blanc

Blandine aime se replonger dans ses souvenirs.  Il lui arrive de s’installer, confortablement, sur sa chaise d’osier qu’elle a installée dans un coin de son atelier d’écriture et de sortir les photos qu’elle a rangées minutieusement dans un boîte de carton.  La plupart des clichés sont en noir et blanc

Evidemment, elle ne reconnaît pas tout les gens qui se retrouvent sur les photos.  Mais dernièrement, elle a fait appel à une complice… une de ses tantes, qui a pu l’aider à indentifier une partie des personnes qu’elle n’arrivait pas à identifier. 

Fière d’avoir participé à ces recherches, sa tante lui a promis de revenir après la pandémie pour compléter le travail. 

Blandine est heureuse de pouvoir compter sur elle.  En se replongeant dans ces souvenirs, elle a l’impression d’en connaître un peu plus sur ses origines.  Il y a tant de choses qu’elle aimerait savoir.

Soudainement, une photo attire particulièrement son attention.  Une photo de sa mère, assise près d’une fenêtre, tenant dans ses mains un magnifique flacon de parfum.  Muni d’un vaporisateur, il semble avoir été taillé juste pour elle.

Blandine a l’impression d’avoir déjà vu cette bouteille sur le chiffonnier de sa mère.

Mais pourquoi s’était-elle fait photographier avec ce flacon? Qui le lui avait offert? Que représentait-il pour elle?

Autant de questions qui demeureront sans réponse.


Ce texte a été écrit dans le cadre du défi #152 lancé par Ghislaine. Elle nous propose 8 mots à insérer dans notre texte, un thème et une photo d’inspiration

Connaître, savoir, tenir, participer, complice, flacon, carton, partie

Le thème : Noir et blanc


D’autres histoires avec Blandine :

Mille et une raisons d’aimer le printemps


Mille et une raisons d’aimer le printemps

En premier lieu, je pourrais mentionner que le printemps n’a jamais été ma saison préférée.  Par contre, cette saison est un passage nécessaire entre l’hiver et l’été.  J’irais jusqu’à dire qu’il y a plusieurs raisons de l’aimer.  Et je l’aime de plus en plus. Je partage donc avec toi mes mille et une raisons d’aimer le printempsen mots et en images!

Premièrement, quelques semaines avant l’arrivée officielle du printemps, on change l’heure.  On revient à l’heure d’été, c’est-à-dire qu’on avance les aiguilles de notre montre de soixante minutes.  Le soleil se couche donc plus tard.  Plus d’heures d’ensoleillement.

Ensuite, avec l’arrivée du printemps, la température s’adoucit.  La neige est fondue. C’est bon pour le moral!

Je profite de ce redoux pour aller marcher plus souvent.  Je dois dire que durant la saison hivernale, je dois continuellement me pousser dans le dos pour aller marcher.

Pour moi, marcher signifie faire plus de photos extérieures

J’ai remarqué qu’avec le retour du beau temps, les gens sont de meilleure humeur!  Ils nous sourient au passage (sous le masque, mais ça se voit dans leurs yeux) et certains nous glissent un p’tit « Bonjour, il fait beau aujourd’hui, n’est-ce pas? »

Même les oiseaux se mettent de la partie!  La nature s’anime à nouveau!

Mes bacs pour le jardin sont prêts. Il ne manque que les plants de légumes. Mes arbres ont commencé à fleurir!

« C’est comme si la nature nous faisait des déclarations d’amour. »

– Drew Barrymore, actrice

Les premiers bourgeons se sont transformés en feuilles.

Et enfin, on a pu troquer les bottes par les souliers.  Va aussi falloir penser à changer les vêtements chauds pour de plus légers.

Voilà pourquoi, malgré tout, j’aime le printemps!


Et toi?  Tu aimes cette saison remplie de promesses?  Si oui, je t’invite à me donner en commentaire 3 bonnes raisons d’aimer le printemps.

Au plaisir de te lire!

Crédit photo: Josée Cousineau. Photo prise au printemps dernier au Parc Barron.

Ces billets pourraient aussi t’intéresser:


Ce billet a été écrit dans le cadre d’un défi lancé par le groupe Facebook « La Blogo qui déchire« . Ce qui me plaît en mai.


POUR RECEVOIR MA LETTRE D’AMITIÉ ET NE RIEN MANQUER, INSCRIS-TOI EN REMPLISSANT LE FORMULAIRE CI-DESSOUS. RENDS-TOI ENSUITE DANS TES COURRIELS POUR VALIDER TON INSCRIPTION.

 

La citation du lundi #127

Voici une citation sur le bonheur pour bien débuter la semaine.

« Le bonheur ne s’acquiert pas, il ne réside pas dans les apparences, chacun d’entre nous le construit à chaque instant de sa vie avec son coeur. »

– Proverbe africain

Non, on ne peut pas se procurer du bonheur en passant dans une boutique comme on le ferait pour un bouquet de fleurs. Le bonheur, ça ne s’achète pas. Chacun de nous est responsable de son propre bonheur et chacun le crée à sa façon. Ce qui fait mon bonheur ne ferait peut-être pas le tien et vice versa.

Challenge d’écriture 2021 #12

Un Challenge d’écriture proposé par Marie Kléber du blogue L’Atmosphérique. Tout simplement, pour le plaisir d’écrire.

Pour la dernière semaine sur le thème de la musique, Marie nous propose de la musique classique, la 9e symphonie de Beethoven – 3e mouvement. Les règles sont les suivantes: écrire un texte (pas de poésie) à la première personne du singulier. Le texte ne devra pas parler de la musique en elle-même mais de ce qu’elle évoque pour nous, ce qu’elle fait naître comme image(s) et émotion(s).

Voici ce que cette symphonie a fait naître en moi…


Transformation

Je n’y croyais plus en cette transformation. J’avais fini par croire que ce moment de liberté n’était pas pour moi.

Par ce petit trou, replié sur moi-même, du fond de mon cocon, j’apercevais à peine ces grands espaces dont je rêvais depuis trop longtemps.

Puis un jour… j’ai entendu une douce symphonie provenant de la forêt. Harmonieuse. Légère comme le chant des oiseaux. Mélodieuse comme l’eau du ruisseau qui coule.

À ma plus grande surprise, mes ailes se sont déployé sur une note de gaieté, sur un tempo qui m’était alors inconnu. On dit que l’habit ne fait pas le moine… et pourtant. Regardez-moi, revêtu de toutes ces couleurs, je prends l’assurance du maître d’orchestre.

Ça y est! Je me sens prêt pour cette prestation, je suis enfin mûr pour m’envoler et parcourir ces immenses champs de blé en direction d’un pays fleuri.

J’ai la vie devant moi! Je suis maintenant convaincue que je découvrirai cette fleur au coeur parfumé, celle qui me fera vibrer jusqu’au bout des ailes!


D’autres textes se trouvent sous la catégorie : Atelier d’écriture

Mes petits bonheurs du vendredi 07.05.21

Mes petits bonheurs du vendredi 07.05.21 se veut le douzième billet sur le sujet cette année. Le bonheur… n’est-ce pas le fil conducteur de mon Cybercarnet?

C’est ici que je partage les petits bonheurs simples de ma vie ainsi que mes découvertes de la semaine avec toi. Le tout accompagné de citations glanées ici et là.

 « La découverte est sans doute sous nos yeux et à portée de main »

– Roland Poupon

Cette semaine, mes petits bonheurs et découvertes se résument ainsi…

  • Le bonheur de lire
  • Je crée, tu crées, elle crée
  • Photo de la semaine

LE BONHEUR DE LIRE

J’en suis au deuxième tome du roman « À l’ombre de la mine » écrit par France Lorrain. Clara et Yuri.

C’est la suite et la fin d’une magnifique saga qui se déroule dans la région de l’Abitibi. Secrets de famille, amours impossibles…

 » Chacun peut adorer la lecture, à condition d’avoir en main le bon roman, celui qui vous plaira, qui vous parlera, et dont on ne pourra pas se défaire.  »

– David Foenkinos

JE CRÉE, TU CRÉES, ELLE CRÉE…

Créer fait partie de mon quotidien. Tout le monde, à mon avis, peut créer, chacun à sa façon. Que ce soit en dessin, en écriture, en cuisine, en déco, en tricot… pas besoin de savoir dessiner pour créer.

Que fais-tu pour créer au quotidien?


CE QUI ME FAIT DU BIEN, CE QUI M’APPORTE DU BONHEUR

Réfléchir à ce qui me fait du bien. Créer, écrire, lire, méditer, marcher, voyager. Derrière chacun des cartons, un acrostiche que j’ai écrit et… que je partage avec toi.

MARCHER

M archer à mon rythme
A vancer tout doucement
R eprendre contact avec la nature
C hanter comme l’oiseau
H umer les fleurs sauvages
E tre tout simplement
R ebrousser chemin

LECTURE

L ire au soleil
E tre dans le moment présent
C hoisir la tranquilité
T ourner les pages
U n chapitre à la fois
R ire à certains passages
E crire la fin

VOYAGER

V ers de nouveaux horizon
O uverture sur le monde
Y en, euro, dollar
A tterrissage
G lobe-trotter
E xploration
R evenir

JARDINAGE

J onquilles
A némones
R oses
D alhias
I ris
N énuphars
A mayllis
G éraniums
E glantines

ECRITURE

E xprimer
C onter une histoire
R omans d’amour
I nspiration
T ournure de phrases
U tiliser les lettres
R ayer, recommencer
E crire

MEDITATION

M oment présent
E couter son corps
D oux moment
I ntérieur
T rouver un sens
A vancer
T out droit devant
I nspirer, expirer
O uvrir la voie
N on, apprendre à le dire

Pour voir d’autres créations, suivez-moi sur Instagram!

À TON TOUR MAINTENANT DE ME PARTAGER TES PETITS BONHEURS DE CETTE SEMAINE…

J’ESPÈRE T’AVOIR INSPIRÉ UN BRIN… INSPIRÉ À PROFITER DE CHAQUE INSTANT DE TA VIE ET SURTOUT RÉALISER QUE LE BONHEUR EST SOUVENT SOUS NOS YEUX À PORTÉE DE MAIN!

Tranche de vie d’une sexagénaire – Le retour de la bonne humeur

Louiselle se lève et annonce qu’elle doit retourner à la maison. Elle doit nourrir son chat. Blandine a apprécié leur petite jasette. Ça lui a fait le plus grand bien que d’échanger avec elle.  Elle avait un immense besoin de se confier et Louiselle a toujours été une bonne oreille. 

Depuis un certain temps, un léger brouillard s’était installé sur la vie de Blandine.  Tout lui semblait gris.  Elle, toujours si positive, enjouée, n’arrivait plus à trouver son bonheur au quotidien. Elle devenait de plus en plus taciturne, de plus en plus sauvage et ça ne lui ressemblait tellement pas.


Sans se tromper, on peut dire que ce matin, la bonne humeur de Blandine est revenue!  Les températures plus douces aidant.  Sa journée commence par un bon café au lait qu’elle déguste sur la terrasse. 

Elle repense à la conversation qu’elle a eu avec Louiselle et songe à ce qu’elle fera, aujourd’hui, pour tuer le temps ou plutôt pour profiter du moment.  La semaine dernière, pour le jour de la terre, elle a planté trois arbres, dont deux à fleurs.  C’est un voisin, celui qui habite la maison d’en face, qui s’est occupé du transport car elle ne s’imaginait pas rapporter ces arbres de la pépinière dans le coffre de sa voiture.  Monsieur Denface est toujours plein de délicatesse à son égard, C’est ce qu’on appelle un « bon voisin »! Le genre de voisin que tout le monde aimerait avoir.

« Et si j’ajoutais le compost aux bacs à jardin, ce serait chose faite! » se dit-elle en elle-même.  « D’ici deux ou trois semaines, il sera déjà temps de garnir le potager de plants de tomates, de concombres et de poivrons!« 

Et voilà que les projets se dessinent à nouveau dans sa tête. Sourire aux lèvres, elle ferme les yeux pour savourer encore quelques minutes les premiers chauds rayons de soleil du matin.


Ce texte a été écrit dans le cadre du défi #151 lancé par Ghislaine. Elle nous propose 8 mots à insérer dans notre texte.

Besoin, brouillard, délicatesse, sauvage, transport, sembler, tromper, maison


D’autres histoires avec Blandine :

Cinq citations pour la fête des mères

Avant de passer aux cinq citations sur le thème de la fête des mères que j’ai choisies pour toi, parlons un peu des origines de cette fête.

Selon le Réseau de diffusion des archives du Québec, au Canada, on célèbrerait la Fête des mères telle qu’on la connait depuis la fin du 20e siècle. C’est à Anna Jarvis, originaire de la Virginie de l’ouest que l’on doit tout ça.

Au Canada, on célèbre cette fête le deuxième dimanche du mois de mai, tandis que d’autres pays la célèbrent plus tard en mai ou en juin.

Malheureusement, de nos jours, cette fête se veut de plus en plus commerciale. Mais c’est comme ça pour plusieurs fêtes durant l’année. Sommes-nous obligés d’adhérer à tout ça? Absolument pas! C’est un choix que chacun fait. Selon moi, les mères devraient être célébrées à tous les jours.

Sans plus tarder, voici cinq citations qui ont attiré mon attention…

Citations sur le thème de la fête des mères

 » Le cœur d’une mère est un abîme au fond duquel se trouve toujours un pardon. « 

– Honoré de Balzac

 » Les mamans, ça pardonne toujours; c’est venu au monde pour ça. « 

– Alexandre Dumas

 » On peut grandir, et même vieillir, mais pour sa maman on est toujours un petit enfant « 

– Jean Gastaldi

 » Une maman ne vit que par la tendresse.  « 

– Alphonse de Châteaubriant

 » Les mères ont les yeux du coeur; ce qu’elles ne voient pas, elles le sentent. « 

– Honoré de Balzac


J’espère que ces citations t’on plu!


À tous les lundis, je choisis pour toi une citation qui t’accompagnera pour la semaine. La citation du lundi.

5 citations d’amour et d’amitié