Atelier d’écriture #1

Mots imposés

cliquantintervenircasquecomplainte – bouquet – enfancemagiepère


Hommage à mon père

Dimanche matin.  Huit heures. Le soleil est radieux. A la radio tourne une chanson fort populaire à l’époque de mon enfance.  « La complainte du phoque » du groupe québécois Beau Dommage.

Assise devant l’écran de mon ordinateur, c’est en cliquant sur « envoyer le message » que je réalise qu’aujourd’hui c’est la fête des pères. Vêtue de ma petite robe à pois,  j’enfile mes espadrilles grises et mon casque.  Superbe journée pour enfourcher mon vélo et parcourir les routes sinueuses de ma campagne. 

J’ai un urgent besoin, en ce jour, de me retrouver seule dans la nature.  Il me manque tellement! C’est pourtant la douzième année que je ne célèbre plus en sa compagnie.  Pour cause, il est décédé. Trop tôt! Mais il est toujours aussi présent dans ma mémoire.

Je décide de m’arrêter

Après quelques kilomètres parcourus, je décide de m’arrêter sur le bord du chemin.  Un énorme chêne me tend ses bras et m’accueille sous ses branches afin de me protéger, me consoler.  Me protéger contre les chauds rayons du soleil, me consoler d’une si grande peine qui me chavire encore autant. Et c’est à ce moment que la magie s’opère.  Je ferme les yeux et je retourne dans mon enfance.

Je me souviens d’avoir lu une citation de Marguerite Yourcenar. « Il ne faut pas pleurer pour ce qui n’est plus, mais être heureuse pour ce qui a été. »  Je me dois d’intervenir et ce, rapidement, afin de ne pas sombrer.  Mon père n’aurait surtout pas voulu que je pleure sa mort jusqu’à la fin de mes jours. 

Crédit photo: Josée Cousineau

J’ouvre finalement les yeux et j’aperçois au loin des centaines de marguerites.  Je décide d’en faire un immense bouquet que je déposerai dans un vase de verre dès mon retour à la maison.

Papa, je t’ai aimé un peu, beaucoup, énormément.

Je t’aimerai un peu, beaucoup, énormément jusqu’à la fin des temps!


Note aux lecteurs/lectrices : J’aime jouer avec les mots. Ce texte m’a été inspiré par l’Atelier d’écriture d’Olivia. Des mots, une histoire. Des mots nous sont imposés et nous devons les insérer dans notre texte. C’est ma première participation. Dites-moi ce que vous en pensez.

Atelier d’écriture

8 thoughts on “Atelier d’écriture #1

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Website Protected by Spam Master