Atelier d’écriture de Ghislaine #175

Cette fois-ci, pour l’atelier d’écriture de Ghislaine #175, elle nous invite à composer un court texte avec les mots suivants: Plaisir, force, passion, flamme, moment, monde, course, recevoir.

Contrainte: intégrer des mots débutant par la lettre H.


La course de boîtes à savon

Samedi matin. Huit août. Presque neuf heures.

C’est sous un soleil radieux que tout le monde du village s’est réuni en haut de la côte pour assister à cette course de boîtes à savon qui va débuter dans quelques minutes.

Cette activité annuelle est vite devenue une passion, autant pour les parents que pour les enfants. Ces petites voitures, sans moteur, sans flamme, fabriquées artisanalement par les papas bricoleurs, descendent les côtes uniquement par la force de la gravité. Par contre, elles peuvent parfois s’avérer dangereuses. Hector, l’organisateur de l’événement, a fortement suggéré aux jeunes de porter un casque de protection.

Ca y est! Le moment du départ est annoncé. Les petits semblent coincés dans leur habitacle, mais le plaisir est palpable parmi les participants enthousiastes et les spectateurs hilares!

Qui sera l’heureux gagnant? Qui recevra, cette année, cette médaille tant convoitée?


L’atelier d’écriture de Ghislaine t’a plu? N’hésite pas à consulter la catégorie « Atelier d’écriture » pour y lire d’autres textes.

8 réflexions sur “Atelier d’écriture de Ghislaine #175

  1. Ghislaine dit :

    Pourquoi les appelle t on «  » les boites à savon ? » »
    Merci pour cette petite histoire qui doit être bien sympa à voir. ici on fait des courses pour les enfants mais dans des sacs !
    Marrant aussi lol

    • Josée Cousineau dit :

      Ghislaine, apparemment que c’est, dans les années « 30, un commerçant de savons qui a eu l’idée de construire ces petites voitures à partir des planches des caisses dee bois dans lesquelles il recevait les savons. En Europe, on dit plutôt « caisse à savon ».

  2. An'Maï dit :

    Je l’imagine très bien cette course haute en couleurs et ..glissante!
    Bravo pour ce défi relevé avec brio ! C’est tellement vivant qu’on s’y croirait !
    Bon dimanche
    Bises amicales

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *