Journée internationale du câlin

Journée internationale des câlins

La journée internationale des câlins

C’est le 21 janvier, et ce depuis 1998, que l’on célèbre la journée internationale des câlins (Hug Day). Mais comment faire des câlins en temps de pandémie puisqu’il y a tant de restrictions.

C’est le 29 Mars 1986 que le révérend Kevin Zaborney eut l’idée de la première journée des câlins. Il avait constaté que le début d’année et jusqu’à la St Valentin (14 février) était une période de plus forte tendance à la déprime. Les fêtes de fin d’année passées, un grand nombre de personnes souffriraient en effet d’un manque de contact émotionnel. – Source: Journée mondiale.

Malgré que je ne suis pas une personne portée sur les câlins, j’avoue qu’ils me manquent! Surtout ceux de mes petits-enfants. Les câlins, c’est bon pour la santé, c’est bon pour le moral, c’est rassurant, c’est appaisant.

« Je pense qu’à un moment donné, il faut être capable d’en donner. Les grands-parents sont en train de dépérir sans les câlins de leurs petits-enfants. »

– La Dre Caroline Quach, pédiatre et microbiologiste-infectiologue au CHU Sainte-Justine.
Lu sur la Presse.

Comment offrir un câlin en temps de pandémie?

J’ai pensé réunir ici quelques idées glanées un peu partout afin que cette journée se transforme en sourires multiples, malgré tout!

  • Serrer dans nos bras tous ceux et celles qui font partie de notre bulle!
  • Faire parvenir une carte « câlin » par la poste à tous les gens à qui on aurait envie de faire un câlin. (Il faut s’y prendre un peu à l’avance pour s’assurer que la personne la recevra à temps. Ajouter une petite note sur l’enveloppe : « Ne pas ouvrir avant le 21 janvier!« 
  • Envoyer des cartes virtuelles si le fait d’apposer un timbre ne te convient pas. Le site Dromadaire en offre de très jolies.
  • Afficher un message sur les réseaux sociaux.

Auto-câlin

Journée internationale du câlin

Tu es seule? As-tu pensé à te faire un auto-câlin? Oui, oui, tu as bien lu. Voici la marche à suivre…

  • Premièrement, ferme les yeux
  • Ensuite, croise les bras autour de ton corps
  • Et serre fort, fort fort.

Tu peux recommencer aussi souvent que tu le désires! 😉


Citations sur le thème des câlins

Voici maintenant quelques citations sur le thème du câlin.

journée internationale du câlin

« Le câlin, qui seul appaise les gros chagrins. »

– J. Gastaldi

« Petit câlin qui fait du bien – Petit matin – Main dans la main. »

– Vasquez Isabelle

« Les câlins, mieux que l’esperanto, parlent une langue universelle. »

– K. Keating

« Les câlins ne sont pas seulement délicieux, ils sont nécessaires. »

– K. Keating

Enfin, j’espère que tu as apprécié ce billet sur la journée internationale du câlin, je t’offre le mien virtuellement!

Et toi, à qui comptes-tu faire un câlin aujourd’hui?


À lire aussi: La journée internationale du sourire

Intentions pour la nouvelle année

Mes intentions

Aujourd’hui, je partage ave toi quelques unes de mes intentions pour la nouvelle année. Du bonheur!

Pourquoi intentions et non pas résolutions

Je ne prends jamais de résolutions. As-tu remarqué que les résolutions prises en début d’année ne tiennent jamais? On est rempli de bonne volonté pour perdre du poids, pour faire plus d’exercice… on s’inscrit dans un gym et au bout de quelques semaines (et je sens que je suis généreuse), on abandonne.

IDENTIFIER MES RÊVES

Premièrement, en début d’année, je prends le temps de faire une rétrospective de celle qui vient de s’écouler. Qu’est-ce qui a bien fonctionné, qu’est-ce qui a moins bien fonctionné? Je fais ensuite la liste de mes intentions pour la nouvelle année.  

Selon Larousse, une intention est une disposition d’esprit par laquelle on se propose délibérément un but ; ce but lui-même 

Cahier de rêves.

Dans mon cahier de rêves, j’inscris mes intentions ainsi que tout ce que je désire, que ce soit sur le plan matériel, spirituel, santé et bien-être, social, amour, amitié, etc. Tout y passe!

J’ai choisi un joli cahier pour y inscrire mes intentions et mes projets!

« RÊVONS NOS VIES, VIVONS NOS RÊVES »


Il y a des intentions qui reviennent d’année en année et qui durent comme par exemple…

BIEN MANGER

Depuis plusieurs années, j’ai changé mon alimentation en intégrant fruits et légumes à chaque repas, en mangeant moins de viandes rouges. Je dois avouer que j’ai un faible pour la cuisine méditerranéenne.

Que l’on soit seule à table, à deux ou en famille, je trouve important de prendre le temps de préparer les aliments, dresser la table comme si c’était un jour de fête.

J’éprouve autant de plaisir à préparer les aliments qu’à les déguster.

« J’aime ajouter de la couleur dans mon assiette, du plaisir pour mes yeux gourmands! »

PRENDRE UN MOMENT POUR MOI…

Ce soir, je prendrai le temps de dresser la table d’une jolie nappe et j’ajoute une serviette de table colorée, je mangerai au son de la musique.


BOUGER DAVANTAGE

Je n’ai jamais été une grande sportive, mais j’aime marcher… à mon rythme. Je voudrais marcher à tous les jours, l’intention est bien là, sauf que je me laisse souvent influencer par la température… trop chaud, trop froid. Toutes les raisons sont bonnes pour être sédentaire.

Je connais tous les bienfaits de la marche sur notre état de santé. Elle favorise le développement des muscles du bas du corps principalement, elle permet de brûler des graisses et favorise la perte de poids à long terme. De plus, à part une bonne paire de chaussures, la marche ne nécessite aucun matériel spécifique. Donc, à la portée de toutes!

PRENDRE UN MOMENT POUR MOI…

Je me rendrai dans un parc à proximité de chez moi et je tendrai l’oreille. J’essaierai de repérer une dizaine de sons différents. Par exemple: un oiseau qui siffle, le train qui passe, le vent dans les feuilles...


LIRE DAVANTAGE

La lecture nous permet de pénétrer l’univers de l’auteur. Elle nous donne l’occasion de voyager dans le temps, de visiter des pays lointains et ce, sans même quitter nos bas de laine! Est-ce qu’il t’est déjà arrivé de commencer un roman, de t’imprégner des personnages et d’avoir l’impression de faire partie de leur vie?

PRENDRE UN MOMENT POUR MOI…

Je me rendrai à la bibliothèque de mon quartier, je ferai le plein de livres! Oui, oui, je remplirai ma carte de prêts!

« LA LECTURE EST IMPORTANTE. SI VOUS SAVEZ LIRE, ALORS LE MONDE ENTIER S’OUVRE À VOUS. » BARACK OBAMA

MÉDITER

À tous les jours, je trouve le temps de méditer. J’en ai besoin. Et j’ai bien l’intention de continuer en 2022. Méditer c’est aussi prendre du temps pour moi.

Prendre le temps de méditer

PRENDRE UN MOMENT POUR MOI…

Je me rendrai sur YouTube et ferai une recherche « Méditation guidée ».

« DE LA MÉDITATION NAIT LA SAGESSE. » BOUDHA

CRÉER ENCORE PLUS

M’installer à ma table de création, de plus en plus. Être curieuse. Essayer de nouvelles techniques, oser de nouvelles couleurs.

M’inscrire aux ateliers du Cercle des Muses qui me font tant de bien. Ces ateliers qui me permettent de me connaître davantage.

Tout au long de l’année, j’ai créé de jolis livrets que j’ai noué de rubans de toutes sortes. Mon intention est d’en créer encore plus…

Honorer le chemin parcouru

ÉCRIRE, ÉCRIRE ET ÉCRIRE ENCORE

Oser la poésie, raconter des histoires, écrire pour le plaisir de le faire, à mon rythme, sans pression aucune. Me laisser inspirer par Olivia grâce à ses défis bi-mensuels.

Et toi, quelles sont tes intentions pour la nouvelle année?

N’hésite pas à m’en faire part dans les commentaires. Si tu as un blog et que tu as écrit sur le sujet, indique-moi le lien pour que je puisse te lire.

Ce texte m’a été inspiré par l’un des thèmes suggérés par la Blogo qui déchire.

Mes petits bonheurs de décembre

Les petits bonheurs d’une retraitée – décembre (ou les petits bonheurs du vendredi, selon mes humeurs) se veut le vingt-cinquième billet sur le sujet! Le bonheur, comme tu le sais, est le fil conducteur de mon Cybercarnet! 😉

Sur ce billet, je partage avec toi mes découvertes, ce qui m’a rendue heureuse et souvent, ce ne sont que de petites choses!

Pas facile de parler « bonheur » lorsqu’on vit une pandémie. Mais, moi, l’éternelle optimiste, je me dis qu’un jour ce sera terminé et qu’entretemps, je me dois de cueillir tout ce qui me procure de la joie.


Déjà la fin décembre. Le mois qui, habituellement, se veut joyeux, en famille, réunis autour d’une table. Cette année, ce sera différent. Semblable à l’an dernier.

Mes petits bonheurs sont quand même multiples, tu verras. Au fil des semaines, ce sont souvent les mêmes petits bonheurs qui reviennent, mais bon! C’est ça mon bonheur à moi!

  • Du bonheur par la poste
  • Le bonheur de créer
  • Le sapin

DU BONHEUR PAR LA POSTE

Même à l’ère du virtuel, j’adore recevoir du courrier par la poste. Le temps des Fêtes y est propice. C’est pourquoi je prends le temps de préparer des cartes pour offrir mes souhaits à la famille et aux amis. Ces cartes, je les envoie par la poste. Et en retour, les gens me font également parvenir leurs voeux qu’ils font livrer par le facteur!

Du bonheur!


LE BONHEUR DE CRÉER

À tous les jours, je m’installe à ma table de création et je dessine. Toute sorte de choses… je dessine dans mon carnet de croquis, je crée des carnets de toutes sortes, je prends le temps et le temps glisse, glisse, j’en oublie l’heure… C’est bon signe!

Voici quelques pages d’un carnet floral…

Je suis libre de créer
d’être pleinement qui je suis
Les fleurs du réveillon de Noël
Double page
Émotions

LE SAPIN

Et oui, même si on ne reçoit personne dans le temps des fêtes, j’ai pris la décision de décorer le sapin quand même. Pourquoi pas? Puisque ce sapin fait partie de mes petits bonheurs.

Ma belle Yucca qui pose fièrement devant le sapin de Noël!

Comme tu peux le constater, mon bonheur, il est dans les petits moments du quotidien. Moments que je crée et que je cumule jour après jour.

Dis-moi, qu’est-ce qui t’a rendue heureuse en décembre?

L’heure est au bilan

ET SI JE COMMENÇAIS PAR…

MERCI! Alors merci d’être là, merci de m’avoir suivie tout au long de l’année 2021, merci de me lire, merci de laisser ta trace en commentant mes billets, merci de parler de moi autour de toi. Sans toi, les chiffres du bilan 2021 n’existeraient pas. L’heure est au bilan…

POURQUOI FAIRE UN BILAN DE MON BLOG

Premièrement, en analysant les statistiques de mon blog, cela me permet d’avoir une meilleure image de ce que mes lectrices aiment lire. J’aime savoir ce qui a bien ou moins bien . Mais les stats ne s’arrêtent pas qu’à ça. Tu le verras en lisant mon analyse un peu plus loin.

Deuxièmement, et pourquoi pas, lorsque je ferai la liste des Top 10 articles, cela te permettra sans doute de découvrir certains billets que tu as peut-être loupés durant l’année et qui auraient pu t’intéresser.


ALORS, ALLONS-Y!

ANNÉE 2021

24 DÉCEMBRE 2020 – 24 DÉCEMBRE 2021
QUELQUES CHIFFRES POUR DÉBUTER…
  • 153 billets publiés
  • 421 commentaires générés par ces billets (à noter que j’ai répondu à chacun de ces messages)
  • 99 abonnées à la lettre d’amitié
  • 180 abonnées Facebook
  • 181 abonnées Instagram
  • 14,140 pages lues par 6724 lecteurs/lectrices différent.es

POURSUIVONS AVEC LES BILLETS LES PLUS CONSULTÉS DURANT CES TROIS MOIS.

Des mots et des images
  1. 52 souvenirs d’enfance
  2. Les mokas
  3. Les superstitions
  4. 52 souvenirs d’enfance – La laveuse à tordeur
  5. Salade de fèves germées à la grecque
  6. Quel est ton mot-phare
  7. Les cinq sens du bonheur
  8. L’automne au Québec
  9. La paréidolie en photographie
  10. 52 souvenirs d’enfance – Le boulanger et le laitier

Évidemment, la citation du lundi est toujours populaire.

Je suis toujours surprise, lorsque je fais l’analyse de mon année, de voir que certains billets du Top 10 datent des années précédentes. Les résultats de recherche sur Google y sont sûrement pour quelque chose. Il faut dire que je mets beaucoup d’emphase sur le SEO.

SELON LES MOTEURS DE RECHERCHE…

QUEL SONT LES 10 MOTS QUI ONT AMENÉ LES LECTEURS/LECTRICES CHEZ MOI ?

Moka, challenge d’écriture, conserver des souvenirs, gâteau Boston, souvenirs d’enfance, Lucky One, cahier de rêves, mot phare, automne, superstitions.

Ces mots peuvent être un bon guide pour l’écriture de mes prochains billets.


ENSUITE, VOYONS CELUI QUI A GÉNÉRÉ LE PLUS DE COMMENTAIRES

Prends note qu’un billet n’ayant généré aucun commentaire ne signifie pas pour autant qu’il n’a pas été lu.


LA SOURCE DE TRAFFIC

Un autre fait intéressant à connaître… d’où nous proviennent nos lecteurs/lectrices? Ce qu’on appelle la « Source de traffic ». Où dois-je mettre mes efforts pour obtenir plus de trafic sur mon blog?

  • Google 45.11%
  • Facebook 4.49% (on voit que les gens se tournent vers autre chose)
  • Pinterest 1.83%

Google est bien représenté dans mes stats parmi les premières sources de traffic.


En espérant que ces chiffres du bilan 2021 ne t’ont pas trop ennuyé! Mais sache, en terminant, que tu es ma réelle source d’inspiration!


Pour recevoir ma lettre d’amitié à tous les deux mardis, complète le formulaire ci-dessous.

N’oublie pas de retourner dans tes courriels pour confirmer ton inscriptions. Tu ne me vois pas dans tes courriels? Vas voir dans les indésirables.

Lettre d'amitié

Défi : Behind the Blogger

Comment lui dire non

Phrenssynnes du blogue « Le blogue de Phrenssynnes » m’a proposé de participer à un défi lancé par Olivia Lucie Blake, « Behind the Blogger challenge« . Au début, j’ai hésité étant donné que mon blogue est uniquement en français. Mais, en faisant part de mon inquiétude à Francine, cette dernière m’a rassurée en me disant qu’il pourrait être intéressant d’élargir ce défi à travers le monde. Alors, pourquoi pas?

Mon intention était de ne plus participer à ce genre de « tag ». Je me disais: mais qui peut bien s’intéresser à en connaître davantage sur moi. Après quelques secondes de réflexion, (comme tu peux le constater, je n’ai pas eu à réfléchir trop longtemps) j’ai vite réalisé qu’en temps de pandémie, on pourrait avoir le goût de lire quelque chose de plus léger, de plus positif.

Alors voilà, je me lance!

Le défi

Les règles du défi sont simples. Il suffit, premièrement, de partager avec toi 4 choses sur moi que tu ne connais pas nécessairement et, deuxièmement, d’inviter quelques blogueuses à faire de même.

1. Savais-tu que je dévore certains magazines?

Non, non, ne t’inquiète pas, je ne les mange pas! Mais, losque je me procure un magazine tel que « Flow » ou « In the Moment« , je le lis du premier au dernier mot. Je lis tous les articles, je n’en laisse tomber aucun. Je me demande si ce genre de magazine existe au Québec.

Et toi? Tu aimes lire les magazines? Quels sont tes préférés?

2. Je les collectionne… tu savais?

Depuis ma plus tendre enfance, je collectionne des choses. Jeune, j’ai reçu deux albums pour collectionner les timbres, un pour ceux du Canada et un autre, immense, pour ceux qu’on retrouve à travers le monde. J’y ai consacré des heures et des heures. D’ailleurs, j’ai encore ces albums.

Depuis quelques anneés, j’accumule les bouchons de liège! Et oui, je les dépose soit dans des pots de verre, soit dans des paniers. Depuis l’arrivée de Yucca dans notre vie (Yucca c’est notre jolie Labernoise), je dois les mettre hors de sa portée, tu devineras pourquoi?

Une partie de ma collection

Pendant des années, j’ai aussi collectionné les savons et les pots de shampoing miniatures que l’on retrouve dans les hôtels. J’en avais des centaines que j’accumulais dans des paniers. En plus de voyager par pur plaisir, j’ai aussi beaucoup voyagé pour mon travail. Et oui, je prenais l’avion à tous les lundis matin et je reprenais un vol de retour à tous les jeudi en fin de journée.

Je ne me suis jamais sentie coupable de rapporter ces petites bouteilles et ces savons, car je me disais que c’était inclus dans le coût de ma chambre. J’ai raison, non?

3. Je déteste le goût du Ketchup

« Dans quoi trempes-tu tes frites », me demanderas-tu. Dans de la mayo! J’ai toujours un pot de mayonnaise au frigo et au moins 3 autres pots en réserve dans le garde-manger! Pas question d’être en manque de mayo!!!

4. Je ne sors jamais sans lui

Sans qui? Plutôt sans quoi. Mon rouge à lèvres. Je ne suis jamais allée au dépanneur du coin sans un peu de couleur sur mes lèvres! Sans mon tube en poche, je suis malheureuse! Sûr qu’en temps de pandémie, il m’arrive maintenant de le faire. Il est plutôt inutile avec le port du masque. Mais, je vous avoue que vous pourriez, à l’occasion, retrouver une trace de rouge à l’intérieur de mon masque. Voilà, je suis démasquée!!!


Le défi est relevé!

J’aimerais maintenant « challenger » pour le défi Behind the Blogger.

Isabelle du blogue « Les petites jasettes« 
Johanne du blogue « Prendre du temps pour…« 
Perrine du blogue « Souriez rose« 

Ce défi fera-t-il le tour du monde?

Merci d’avoir pris le temps de me lire! Si tu n’as pas de blogue, tu peux toujours m’indiquer en commentaire une chose que je ne connais pas encore de toi! 😉


Un tag pour mieux me connaître

Mes objectifs 2021… où en suis-je?

Au fil des ans, j’ai créé plusieurs tableaux de vie. J’avoue qu’ils ont évolué avec le temps. Ce que moi j’appelle un tableau de vie est en fait, pour la plupart des gens, un tableau de visualisation. Fin novembre, un bon temps pour revoir mes objectifs 2021… où en suis-je?

Faire un tableau de vie t’intéresse? Je t’invite à lire le billet que j’ai écrit le 31 décembre dernier.

Tableau de vie

Mes mots d’ordre : Ne pas en faire une obsession et lâcher prise. Y croire, être réceptive et passer à l’action. C’est ce que j’ai fait… il est bien en vue sur mon babillard, juste à côté de ma table d’écriture; je le regarde régulièrement, sans plus.

Tableau santé/bien-être

Exemple d’un tableau de vie santé et bien-être.
Crédit photo : Josée Cousineau

Rien de très compliqué sur ce tableau.

Maintenir ma pression artérielle 120/80. C’est réussi! Comment? Évidemment, suivi chez le médecin, prise de médicament pour le contrôle, manger plus de fruits et légumes, marcher et… méditer. La méditation au quotidien a un effet très positif pour moi.

Avoir un chien incite à aller marcher régulièrement. Depuis le mois de mai, j’ai le bonheur d’avoir une jolie labernoise à promener!

J’avais également indiqué: « Qualité de vie »… ce qui signifie pour moi de faire une vie comme je l’aime. Penser à moi, j’ai trop longtemps pensé aux autres en m’oubliant constamment. Je m’accorde du temps, juste pour moi… écriture, aquarelle, collage, atelier d’art, zentangle, lecture, musique… et j’en passe! Bien sûr, le confinement a fait en sorte que je n’ai eu d’autres choix que de penser à moi, à mon bien-être. Découvrir qui je suis vraiment, grâce aux différents ateliers de création auquels j’ai assisté.


Tableau matériel

Exemple d’un tableau de vie matérielle.
Crédit photo : Josée Cousineau

J’ai été surprise de voir que la plupart de mes demandes sur ce tableau se sont concrétisées au fil de l’année.

Le jardin, de nouvelles expériences. La plantation de 3 arbres et quelques arbustes à fleurs. Yucca, ma chienne, qui fait partie de notre vie depuis le mois de mai. Une nouvelle table et deux chaises pour les repas à l’extérieur.

Le voyage dans les Rocheuses n’est que partie remise. Pandémie oblige! Sur mon prochain tableau, il faudra inclure Yucca dans cette aventure. Elle fait maintenant partie de notre vie! Et elle nous apporte tant de bonheur!

La salle de bain du sous-sol n’est pas terminée… mais en regardant mon tableau, ce matin, je remarque la déco en jaune et en gris… je réalise que j’ai opté pour ces couleurs pour la salle de bain principale du haut!


Social, passe-temps

Exemple d’un tableau de vie professionnelle/artistique.
Crédit photo : Josée Cousineau

Le mot-phare que j’avais choisi pour 2021: « Oser ». C’est ce que j’ai fait tout au long de l’année, oser faire de nouvelles choses, oser prendre du temps pour moi.

Les amitiés virtuelles se sont créées grâce aux différents ateliers et à ma lettre d’amitié. De plus en plus, les gens répondent aux lettres que je leur fait parvenir à toutes les deux semaines. Du bonheur!

Écrire sa vie. Quelques textes se sont ajoutés dans mes souvenirs d’enfance que je partage avec toi.


J’espère t’avoir inspirée à créer tes propres tableaux de vie ou « tableau de visualisation», si tu préfères. N’hésite surtout pas à me poser des questions, il me fera plaisir d’y répondre au meilleur de ma connaissance.

Je viens tout juste de m’inscrire à l’atelier « Révolution tranquille 2021-2022« , deux ateliers de deux heures chacun qui me guideront dans la revue de mon année et qui m’aidera à trouver le mot-phare qui m’accompagnera en 2022.


Tu aimeras sûrement :

Mon cahier de rêves
Tableau de vie
Quel est ton mot-phare


Ce billet a été écrit dans le cadre d’un défi que j’ai lancé dans le groupe Facebook La Blogo qui déchire.

Je t’invite à t’inscrire à ma lettre d’amitié en remplissant le formulaire ci-dessous. N’oublie pas de confirmer ton inscription en retournant dans ta boîte de courriel.

Formulaire d’inscription pour la lettre d’amitié

Gâteau « crème aux tomates »

Il m’arrive régulièment de fouiller dans les livres de recettes de ma mère et dernièrement je suis tombée sur sa recette de gâteau « crème aux tomates ». Oui, oui, tu as bien lu… crème aux tomates!

Maman avait l’habitude de nous préparer ce gâteau à chaque fois qu’elle nous recevait pour souper (au dîner pour mes copines françaises).

J’aime faire cuire ces gâteaux dans des moules à pain d’environ 13 x 3 po (32 x 10 cm). La recette me donne suffisamment de mélange pour deux gâteaux que je congèle. Mais on peut très bien utiliser un seul moule à pain ou dans un moule à cheminée.

Premièrement, voici la liste des ingrédients que tu devras prévoir.

  • 1/4 de tasse de margarine (65 ml)
  • 1 tasse de sucre (250 ml)
  • 2 oeufs
  • 1 1/2 tasse de farine blanche (375 ml)
  • 1 c. à thé de poudre à pâte (5 ml)
  • 1 c. à thé de cannelle (5 ml)
  • 1/2 c. à thé de clou de girofle moulu (3 ml)
  • 2/3 de tasse de crème de tomates en conserve (170 ml)
  • 3/4 de tasse de raisins secs (190 ml)

Commence par bien mélanger le sucre à la margarine dans un grand bol. Ajoute les oeufs, bien brasser.

Dans un second bol, mélange la farine, la poudre à pâte, la cannelle, le clou de girofle moulu. Ensuite, tu ajoutes ce mélange au premier. Ajoute la crème aux tomates, bien brasser. Et terminer en ajoutant les raisins.

Verse ce mélange dans le ou les moules bien graissés (personnellement, j’ajouter un papier parchemin pour faciliter le démoulage).

Fais cuire au four à 350F (180C) environ 45 minutes. Le temps peut varier selon la grosseur du moule. Avant de le sortir le gâteau du four, vérifie la cuisson à l’aide d’un cure-dent ou en insérant la lame d’un couteau.

Du bonheur! Délicieux avec un grand verre de lait!

Tu as la dent sucrée? Je te suggère de faire la recette de sucre à la crème mou de ma mère pour accompagner ce gâteau!

Tableau de conversion à avoir sous la main.

Mes recettes préférées se trouvent dans ma Boîte à recettes.


Pour recevoir ma lettre, en toute amitié, à toutes les deux semaines, remplis le formulaire ci-dessous. N’oublie pas de confirmer ton inscription en retournant dans ta boîte de courriel.

 

Les petits bonheur d’une retraitée – mi-novembre

Les petits bonheurs d’une retraitée – mi-novembre (ou les petits bonheurs du vendredi, selon mes humeurs) se veut le vingt-quatrième billet sur le sujet! Le bonheur, comme tu le sais, est le fil conducteur de mon Cybercarnet! 😉

Sur ce billet, je partage avec toi mes découvertes, ce qui m’a rendue heureuse et souvent, ce ne sont que de petites choses!

Déjà la mi-novembre. Le mois qui, habituellement, est assez sombre passe vite malgré tout. Nous avons eu des températures plus douces que la normale, ce qui nous permet des activités autres que le cocooning.

Mes petits bonheurs sont multiples, tu verras, au fil des semaines, que ce sont souvent les mêmes qui reviennent, ils font partie de ma vie de retraitée. Je vais en partager quelques uns avec toi aujourd’hui.

  • Le bonheur de se détendre
  • Le bonheur de créer
  • L’automne, la saison du bonheur
  • Ma photo de la semaine

LE BONHEUR DE SE DÉTENDRE

Prendre du temps pour moi me rend tellement heureuse. C’est ça la retraite!

Comme je le mentionnais dernièrement, j’ai repris les pages du matin. Je prends le temps de me poser, j’écris tout ce qui me passe par la tête et je termine en pigeant une carte d’Oracle. Je poursuis l’écriture, de façon intuitive, sur ce qu’elle a à me dire.


Se détendre à la maison, relaxer, improviser des week-ends gourmands avec l’Homme dans une ambiance automnale, enfiler le pyjama plus tôt qu’à l’habitude et se blottir l’un contre l’autre devant une série télé. Du bonheur!

Les téléséries que j’écoute présentement :
Les mecs
– Les moments parfaits
Doute raisonnable
Sans rendez-vous

« Ne pas attendre les moments parfaits, mais plutôt les créer!« 

Le bonheur de marcher avec notre chien, et ce, quotidiennement. Enfiler manteau et foulard pour affronter les températures de plus en plus fraîches.

Rue Principale.
Crédit photo : Josée Cousineau

Au retour, se faire un bon chocolat chaud!


Si tu me suis régulièrement, tu as sans doute remarqué que le bonheur de créer revient continuellement. J’aime prendre place à ma table dans mon « Atelier du bonheur« . Et oui, c’est ainsi que j’appelle mon atelier de création car il me procure bonheur et relaxation à chaque fois que je m’y installe.


LE BONHEUR DE CRÉER

Cette semaine, Manon nous a fait rencontrer Deméter, la déesse vulnérable.

J’y ai reconnu Manon, notre grande Muse qui nous guide à chaque semaine. Je l’ai représentée au centre de ma création entourée de chacune des Muses sous forme de coeurs multicolores. Une enveloppe adressée à Déméter s’est ajoutée. Que contient-elle? Une image et un message qui se lit comme suit:

« Savoure les petites joies au quotidien…« 

Crédit photo : Josée Cousineau

L’AUTOMNE, LA SAISON DU BONHEUR

Habiter le Québec en automne, du pur bonheur pour les yeux! Comme plusieurs photographes, durant cette période de l’année, c’est caméra au cou que je parcoure mon quartier à la recherche des couleurs.

Parc Barron, Lachute.
Crédit photo : Josée Cousineau

Photo de la semaine

Le Bûcheron du Parc Barron de Lachute qui suit les règles sanitaires.
Crédit photo : Josée Cousineau

ET TOI, QU’EST-CE QUI T’APPORTE DU BONHEUR?

Les petits bonheurs d’une retraitée en octobre

Les petits bonheurs d’une retraitée en octobre (ou les petits bonheurs du vendredi, selon mes humeurs) se veut le vingt-troisième billet sur le sujet! Le bonheur, comme tu le sais, est le fil conducteur de mon Cybercarnet! 😉

Sur ce billet, je partage avec toi mes découvertes, ce qui m’a rendue heureuse et souvent, ce ne sont que de petites choses!

Mes petits bonheurs sont multiples, ce sont souvent les mêmes qui reviennent, ils font partie de ma vie de retraitée. Je vais en partager quelques uns avec toi aujourd’hui.

  • Le bonheur de créer
  • L’automne, la saison du bonheur
  • Haïkus du moment

LE BONHEUR DE CRÉER

Si tu me suis régulièrement, tu as sans doute remarqué que le bonheur de créer revient continuellement. J’aime prendre place à ma table dans mon « Atelier du bonheur« . Et oui, c’est ainsi que j’appelle mon atelier de création car il me procure bonheur et relaxation à chaque fois que je m’y installe.

Une partie de mon jeu d’Oracle.
Crédit photo : Josée Cousineau

Sur le dernier billet de mes petits bonheurs, je mentionne que durant la période de l’été, j’ai travaillé à créer mes propres cartes d’Oracle avec Manon et les Muses. Présentement, mon jeu contient 32 cartes. Et cela m’a mené à un autre projet personnel, soit de créer un cahier pour m’accompagner dans ce jeu. Un projet qui évoluera durant la saison hivernale. Je te montre ma première première page complétée.

Est-ce que mes pages seront toujours bâties sur le même modèle… sûrement pas! Je vais sûrement y aller selon l’inspiration du moment.

Pour la carte de l’amour, j’ai eu envie de créer un acrostiche avec les lettres de ce mot.

A imer du matin au soir,
M ême sous l’orage.
O uvrir grand mon coeur,
U nir les fils conducteurs.
R ougir d’émotion.


JE DÉCOUVRE LE ZENTANGLE

À la fin de l’été, j’ai eu le bonheur de suivre quelques atelier de Zentangle avec Jiji Hook ce qui m’a mené à créer autre chose à partir des motifs enseignés.


Le Cercle des Muses d’automne

Cette fois-ci, Manon nous amène sur la trace des Déesses. La première rencontre s’est faite avec Hestia, la déesse du foyer, la rassembleuse.

Par hasard, j’ai trouvé Hestia parmi mes images.  Une Hestia qui représente la mère, on le voit par son ventre rond, par le sein qu’elle découvre et par le cœur bien présent. Elle semble vouloir accueillir cette terre dans ses bras.

Hestia me ressemble, la bienveillante, s’assurant que tout son monde soit bien, qui a longtemps pris soin des autres en s’oubliant. Mais depuis un certain temps, son bien-être passe avant le reste. En vieillissant, elle goûte le bonheur au quotidien.

La Hestia en moi se transforme

Hestia, la déesse du foyer telle que je l’imagine.
Crédit photo : Josée Cousineau

A la rencontre d’Artémis. La veille de l’atelier, en feuilletant un magazine, je suis tombée sur cette femme au regard perçant. Je ne savais pas, à ce moment-là, qu’elle représenterait mon Artemis. 

Peu importe où je plaçais cette image sur ma table de création, elle me regardait. Je n’ai pas eu d’autres choix que de lui faire une place. Me voyez-vous assise sous l’arbre, toute recroquevillée? Je ne me sens pas aussi forte qu’Artemis, mais je suis certaine qu’elle saura m’inspirer.

J’ai voulu lui donner une place près de mon arbre, elle, cette défenderesse de la Nature.  Je sens déjà que cette déesse de la Lune saura me protéger.

Artémis, la déesse de la lune, telle que je l’imagine.
Crédit photo : Josée Cousineau

L’AUTOMNE, LA SAISON DU BONHEUR

Habiter le Québec en automne, du pur bonheur pour les yeux! Comme plusieurs photographes, durant cette période de l’année, c’est caméra au cou que je parcoure mon quartier à la recherche des couleurs.


Haïkus du moment

Une pluie d’automne
Vire les feuilles
Avec le vent

Pluie du samedi
Pluie du dimanche
Soleil, où es-tu?


ET TOI, AS-TU ENVIE DE ME PARTAGER UN DE TES PETITS BONHEURS D’AUTOMNE?

Sauter le petit déjeuner, pas pour moi

Si je te disais que mes petits déjeuners se suivent et ne se ressemblent guère, me croirais-tu? Oui, non… pour les sceptiques, j’ai fait la liste de sept petits déjeuners différents pour varier ce premier repas du jour. Pas question de me limiter au beurre d’arachide. 😉 Sauter le petit déjeuner, pas pour moi!

Il y a des gens pour qui le petit déjeuner semble n’avoir aucune valeur. Comme si le mot « jeûne » qu’on retrouve dans petit « déjeuner » prenait toute la place. Il y en a pour qui le petit déjeuner est une routine, ils mangent toujours la même chose, une « toast » beurre d’arachide ou un croissant avec confiture. Pour moi, ce repas est le meilleur de la journée et j’y accorde toute son importance.


Jour 1

Fruits de saison (fraises, framboises, bleuets), yogourt grec à la vanille, graines de chia. « Une assiette haute en couleurs pour bien débuter la journée!  »

Jour 2

Gruau aux bananes (banane en tranche recouvert de flocons d’avoine, additionné de lait de soya à la vanille que je passe au micro-onde). « Réconfortant à souhait les matins d’hiver!  »

Jour 3

Omelettes variées (légumes, épinard/fromage, nature, jambon blanc… « c’est selon ce que j’ai sous la main! »

Jour 4

Crêpe pêche et kiwi, crème pâtissière. Ma recette préférée, celle de Ricardo. « Je coupe le sucre de moitié, sinon je trouve ça trop sucré! Rien ne se perd, tout se transforme… le lendemain, je prépare des coupes de fruits frais et j’ajoute un peu de crème pâtissière et du yogourt à la vanille, ce qui fait un excellent dessert pour les dents sucrées!  »

Jour 5

Smoothie (fraises, banane, ananas, lait de soya à la vanille, yogourt grec nature ou aromatisé, graines de chia) – « Quantités au goût!  »

Ma recette de smoothie
Crédit photo : Josée Cousineau

Jour 6

Déjeuner du bûcheron (oeufs, bacon, fèves au lard, cretons avec du bon pain de ménage) Ouf! « Après avoir mangé tout ça au déjeuner… je roule!  »

Jour 7

Muffins anglais, fromage à la crème, saumon fumé, oignons et câpres, le tout accompagné de fruits disponibles selon la saison). « Ce déjeuner est un de mes préférés!  »

Finalement, je pourrais allonger cette liste sur plusieurs jours encore… crêpes au gruau, céréales, rôties fromage/confiture maison, etc… etc… etc…

Confiture de fraises maison.
Crédit photo : Josée Cousineau

Sauter le petit déjeuner, pas pour moi!

Finalement, j’aimerais bien savoir si tu es « petit déjeuner » ou pas? Si oui, que préfères-tu manger le matin? J’attends tes suggestions!