Des mots et des images

Le Parc Barron

Découvrir mon quartier en 52 photos.

Cette année, j’ai décidé de te faire découvrir mon quartier en 52 photos, défi que je me suis lancé en janvier après avoir joint le groupe « Projet 52« .

*crédit photos: Josée Cousineau

Première découverte

Le Parc Barron de Lachute

Passionnée de la photographie, le Parc Barron est un endroit où j’aime me retrouver en toutes saisons! Caméra au cou, j’ai immortalisé, au fil du temps, quelques moments que je partage volontiers avec toi. Évidemment, comme il se doit, les mots accompagneront mes images.

Pourquoi j’aime ce parc

De prime abord, j’oserais dire, pour diverses raisons. 

Premièrement,  pour son sentier aménagé d’environ un kilomètre et pour les arbres matures qui nous procurent l’ombrage tant recherché en période de canicule. 

De plus, pour ajouter à son charme, le Parc Barron est situé tout près de la Rivière du Nord qui nous procure une petite fraîcheur en été. 

La Rivière du Nord, juste à côté du Parc Barron, Lachute.

Tout au long du sentier, plusieurs occasions de s’arrêter pour de courtes pauses s’offrent à nous puisqu’on y retrouve quelques bancs et également des monuments relatant l’histoire de la ville de Lachute.

Pour débuter notre visite, voici la photo d’une des structures que l’on peut voir au Parc Barron.  « Le Bûcheron« .   Cette sculpture, réalisée par l’artisan Troy Beck dans le cadre du 125e anniversaire de la ville de Lachute, est faite de fer martelé.  Je la trouve tout simplement magnifique!

Des mots et des images
Le bûcheron, structure de fer martelé.

Lorsque tu passeras à ce parc, prends le temps d’arrêter devant cette sculpture pour admirer tous les petits détails tels que son manteau muni d’une poche, ses bottes et sa tuque.

Quelques détails de la structure de fer martelé.

J’ai été agréablement surprise de voir tous ces arbres en fleurs dès l’arrivée du printemps. De magnifiques fleurs roses ou blanches nous prévenant de l’arrivée prochaine de petits fruits.

Arbre en fleurs au Parc Barron, Lachute

En été, les marcheurs, seuls ou en groupe, profitent de ce parc que je qualifie d’enchanteur. Certains d’entre eux améliorent leur cardio tandis que d’autres marchent tranquillement en papotant avec les ami.es.


Et finalement, avec le retour de l’automne, les fruits séchés demeurent suspendus aux branches d’arbres et feront sans doute le bonheur des oiseaux et des écureuils.

Arbres fruitiers, automne 2019, Parc Barron, Lachute.


Pour terminer ce billet, j’espère que le fait de découvrir mon quartier en 52 photos t’incitera à aller parcourir ce kilomètre de sentier pédestre, peu importe la saison! N’oublie pas d’apporter ta caméra! Qui sait? Peut-être aurons-nous l’occasion de se rencontrer!

J’attends tes commentaires!


Découvre le Défi 52.


Lettre d'amitié

Inscris-toi à la lettre d’amitié dès maintenant. Après avoir complété le formulaire, retourne dans tes courriels pour valider ton inscription. (Tu ne vois pas le courriel? Pas de panique, va voir dans les pourriels.)

Des mots et des images

Défi photo 7 jours en noir et blanc

Défi photos 7 jours en noir et blanc

J’adore les challenges. Je participe souvent à des défis d’écriture et cette fois-ci, c’est un défi photos… Un des thèmes du mois de novembre choisis par Mathieu du groupe « Le rendez-vous des blogueurs » est : Défi photos 7 jours en noir et blanc.  Ce thème m’a plu immédiatement étant donné que la photo est une de mes passions.

Groupes de photographie

Je fais déjà partie de plusieurs groupes de photographes sur Facebook.  Certains nous lancent des défis au quotidien, tandis que d’autres nous suggèrent des thèmes sur une base hebdomadaire.  Ce genre de défis fait travailler nos méninges et stimule également notre imaginaire.  On a tous, un jour ou l’autre, besoin d’inspiration!

Une photographe qui m’inspire

Enfin, revenons au sujet qui nous intéresse.

Le thème du noir et blanc m’a immédiatement plu et m’a fait penser à Valérie Jardin, une photographe chevronnée, qui photographie presque uniquement en noir et blanc.  Elle a un immense portofolio sur son site que je t’invite à voir.  Valérie Jardin. Chasing Lights, Telling Stories.

Pour cet exercice, je me suis inspirée d’un thème que Valérie Jardin a déjà exploité, soit « Ordinary Objects », les objets ordinaires que l’on rencontre au quotidien.  

Et voilà, c’est parti!


Jour 1

Pour débuter, la première chose que j’ai pensé photographier est un des premiers objets que l’on rencontre en se levant le matin. Avant même le café, avant même la douche! As-tu deviné? Et oui, c’est bien lui… le rouleau de papier de toilette!

Le papier… de toilette! Première rencontre du matin!

Jour 2

Deuxièmement, je me dirige vers un objet familier. La cafetière. Préparé la veille, il ne reste qu’à appuyer sur le bouton pour faire couler ce liquide noir que j’aime colorer d’un peu de lait 1%. Non merci, pas de crème pour moi! Un café est toujours le bienvenue dès le lever, n’est-ce pas?

La cafetière.

Jour 3

Enfin, la douche. Accessoire muni de petits trous utilisé dans le but de faire couler de l’eau chaude sur le corps. Certains utilisent cet objet pour se rafraîchir tandis que d’autres l’utilisent afin de se réveiller! Tout aussi utile que la caféine!

La pomme de douche

Jour 4

Quatrièmement, un appareil que j’utilise à tous les matins pour la préparation de mon smoothie. Le robot culinaire! Fruits utilisés… fraises, banane, ananas, bleuets, framboises… selon l’inspiration du moment. Graines de chia, lait de soya à la vanille et yogourt complètent la recette.

Le robot culinaire

Jour 5

Ma pile de livres, de cahiers et de magazines. Malgré que je lise énormement sur l’écran de ma tablette, le papier est bien présent dans ma vie de tous les jours. Toujours un livre en cours de lecture, toujours un cahier prêt à recevoir mes mots, toujours un magazine à feuilleter pour m’inspirer de nouvelles photos.

Livres, cahiers et magazines.

Jour 6

L’écriture ne va pas sans mes crayons. Mes préférés… les Staedler. J’en ai de toutes les couleurs. Je les utilisent pour écrire, je les utilisent pour dessiner. Toujours à portée de main!

Mes crayons

Jour 7

Finalement, le Google Home que j’utilise à tous les jours pour écouter de la musique.

Mon Google Home

Et voilà qui termine ce défi photos 7 jours en noir et blanc. J’espère que ces photos t’ont plu et qu’elles sauront t’inspirer à ton tour.  J’attends tes commentaires.

Pour terminer, petite question pour toi: « Que dirais-tu de faire cet exercice? »


Pour d’autres photos, je t’invite à parcourir la catégorie: « La photo, une passion«

Tu aimerais recevoir ma lettre d’amitié? Remplis le formulaire et vas ensuite dans tes courriels pour accepter ton inscription. (Se retrouve parfois dans les pourriels).

www.desmotsetdesimages.com

La paréidolie en photographie

Tu ne connais sans doute pas le mot « paréidolie« , mais je suis certaine que tu sais ce que c’est et que tu en as déjà fait l’expérience. Selon Wikipédia, la paréidolie est un phénomène qui consiste, par exemple, à identifier une forme familière dans un paysage, un nuage, de la fumée ou une tache d’encre.

Finalement, la paréidolie est tout simplement une forme d’illusion d’optique causée par l’étonnante capacité du cerveau à donner un sens à quelque chose qui, finalement, n’en a pas. Le cerveau veut donner un sens à tout ce qu’il voit.

Cela peut parfois être troublant pour certaines personnes. Par exemple, une personne qui y verrait un signe d’une personne décédée récemment. C’est très courant d’entendre quelqu’un nous dire qu’il a vu une forme de coeur dans les nuages laissant croire à un message venant de l’au-delà.

Lors de mes randonnées photos, il m’est arrivé à quelques reprises d’immortaliser certaines formes que je croyais reconnaître. J’ai regroupé quelques unes de ces photos sur ce billet, juste pour toi.


Photo no. 1

Je commence par celle-ci. Une photo prise dernièrement dans un boisé tout près de chez moi. Vois-tu ce bonhomme qui semble me sourire?


Photo no. 2

Je ne sais pas ce que tu y vois. Moi, je vois un scarabée! Certains y verront peut-être une coccinelle sans tache. 😉


Photo no. 3

J’ai pris cette photo à partir du Parc Barron à Lachute, sur le bord de la Rivière du Nord. Ce n’est que revenue à la maison que je me suis rendue compte que je voyais un coeur formé par les arbres entre les deux maisons de droite.


Photo no. 4

Sur cette photo de tronc d’arbre prise à Brownsburg-Chattam, j’y vois à nouveau un coeur. Et toi, qu’y vois-tu d’autres?


Photo no. 5

Que vois-tu sur cette photo? J’y vois un chat, certains m’ont dit y voir un renard… mais sous le chat, au bas de la photo, j’y vois également un joli papillon.


Photo no. 6

En marchant, tout près du sanctuaire de Rigaud, j’ai aperçu, au pied d’un arbre, cette roche en forme de coeur.


Et toi, tu as déjà reconnu des formes lorsque tu regardes les nuages ou lors d’une balade en forêt?

Crois-tu que c’est une illusion? Un signe?

J’ai hâte de te lire en commentaire!


Pour d’autres textes sur mes photographies, je t’invite à lire:

Pour recevoir ma lettre d’amitié, je t’invite à compléter le formulaire. Ensuite, rends-toi dans tes courriels afin de confirmer que tu acceptes. Si tu ne vois pas le courriel de confirmation, vas voir dans tes pourriels.

Des mots et des images

Inspiration d’automne

La saison de l’automne est bien entamée. J’avoue que c’est ma saison préférée. Pour plusieurs raisons d’ailleurs : la température qui est plus fraîche, les arbres qui se revêtent de leurs plus beaux atours, les bonnes soupes fumantes, les chocolats chauds… pour n’en énumérer que quelques unes. Aujourd’hui, j’ai choisi de te présenter mes photos d’automne les plus récentes. J’espère qu’elles te plairont… j’attends tes commentaires.


Mes photos, cuvée 2019

À chaque nouvelle saison, j’aime retourner photographier une petite rivière qui traverse la ville de Brownsburg-Chattam dans les Laurentides. J’ai le bonheur d’habiter dans la ville voisine, à peine dix minutes de route et j’y suis.

Figer dans le temps

Pour les trois photos suivantes, j’ai utilisé une technique photo qu’on appelle: longue exposition ou pose longue. Cette technique nous permet, par exemple, de figer l’eau de la rivière qui coule. J’ai indiqué les exifs sous mes photos pour mes ami.es photographes.

» Pour un meilleur résultat, je m’assure de bien cadrer le plan d’eau que je veux photographier, je tente de bien choisir ce qui sera en arrière-plan et aussi en avant-plan. Une autre chose qui, à mon avis, est importante, est le contraste des couleurs et des textures. Raison pour laquelle je préfère faire de longues poses en automne. »

F10, ISO 100, temps d’exposition: 1/13 sec
F13, ISO 100, temps exposition: 1/5 sec.
F10, ISO 100, temps exposition: 1/8 sec.

Marcher dans la forêt

Marcher dans les sentiers et entendre les feuilles séchées qui craquent sous mes pieds m’apporte un tel bien-être. J’ai voulu immortaliser l’image d’une marcheuse sur le sentier pédestre. Afin de lui donner un aspect de « toile », j’ai opté pour un traitement Color Efex sur Corel Paintshop Pro.

F10, ISO 100

Fleurs automnales

À l’automne, les fleurs atteignent leur apogée. Elles deviennent des sujets extraordinaires à traiter en photographie. Sujet par excellence pour faire de jolis flous arrière, qu’on appelle « bokeh ». (prononcé: boké).

F8/ISO 100
F4.5/ISO 100
F4/ISO 100
F4/ISO 100
F5/ISO 100
F4/ISO 100

Toujours plus haut

Une autre technique que j’aime bien utiliser en photographie est la contre-plongée. Technique que j’aime utiliser lorsque je fais de la photographie d’architecture ou, comme ci-dessous, lorsque je photographie les arbres.

F9/ISO 100

S’amuser avec nos photos

Il m’arrive également de m’amuser avec mes photos. Pourquoi pas? Lorsque je suis allée marcher dans un petit sentier à proximité de chez moi, j’ai pris plusieurs photos des arbres, tout simplement. J’ai fait en sorte que les arbres prennent tout la place sur mes photos parce que le traitement que je leur donnerait au final était déjà prévu dans ma tête. Je tenais à leur donner un air de forêt mystérieuse. Encore une fois, j’ai utilisé Corel Paintshop Pro pour arriver au résultat recherché.

F9/ISO 100
F9/ISO 100
F9/ISO 100

J’espère que ma tournée d’automne cuvée 2019 t’a plue!


Le thème de l’automne nous a été proposé par le groupe: « Le rendez-vous des blogueurs« .


Tu aimes l’automne? Les billets suivants vont sûrement t’intéresser.


Pour recevoir ma lettre d’amitié aux deux semaines, complète le formulaire ci-dessous.

Des mots et des images

L’automne au Québec

L’automne, ma saison préférée

En fait, j’aime toutes les saisons. Mais je dois avouer que j’ai un faible pour l’automne au Québec qui demeure ma saison préférée avec toutes les couleurs que la nature nous offre. De là m’est venu l’idée de partager avec toi mes photos « coup d’coeur », les scènes que j’ai su capter au fil du temps, au cours de mes promenades pour le plaisir des yeux!


Les forêts et les rivières

Premièrement, je te dévoilent quelques photos qui ont été prises à Brownsburg-Chatham, tout près de Lachute. J’en étais à mes premières photos longue exposition, si patiemment enseigné par l’Homme. La technique, ce n’est pas ma force. Heureusement que j’ai mon « guide »!

Les parcs

Comme j’aime marcher, il m’arrive régulièrement de me rendre au parc. La photo ci-dessous a été prise au Centre de la Nature de Laval.

Photo prise au Centre de la Nature de Laval.

Les récoltes d’automne

Cette saison évoque aussi l’abondance des fruits et légumes. En allant à l’épicerie de mon ancien quartier, j’avais remarqué ces étals de légumes d’automne que j’ai voulu immortalisés. Les courges d’automne nous offrent, sur un plateau, des couleurs et des textures extraordinaires.

Photo prise à l’épicerie de mon ancien quartier.

Une « montagne » de citrouilles qui nous attendent pour célébrer l’Halloween. Parce que l’automne, c’est aussi l’Halloween! C’est à la fin octobre que les petits monstres, les princesses et les pirates déambulent allègrement dans nos rues.

Photo prise devant l’épicerie de mon ancien quartier.

Photos urbaines

Quel plaisir que de sillonner les rues de nos villes à l’automne et de capter le quotidien des résidents et des touristes qui marchent sur les feuilles mortes mais encore colorées. Prends le temps d’écouter les feuilles séchées qui craquent sous tes pieds. Ottawa, avec ses arbres matures, est une ville magnifique durant cette saison.

Les trottoirs d’Ottawa sous les feuilles.

J’ai eu l’occasion de marcher à quelques reprises dans le Vieux Lachine. À différentes saisons. Mais je dirais que l’automne est le meilleur moment pour le faire. Cette rue longe un parc sur le bord de l’eau. Le temps frisquet de cette saison nous force à porter un foulard autour du cou.

Photo prise dans le Vieux Lachine, Montréal.

Réflection

Reflet sur l’eau. L’automne dans toute sa splendeur. Prendre le temps de regarder les arbres, mais aussi prendre le temps d’observer les reflets sur l’eau. La photo ci-dessous a été prise à Chute-à-Blondeau, juste avant d’arriver chez Campbell (pour ceux qui connaissent l’endroit).

Photo prise à Chute à Blondeau, juste avant d’arriver chez Campbell.
(pour ceux et celles qui connaissent le coin)

Ci-dessous, les arbres majestueux et fiers qui se reflètent sur le Canal Lachine.

Le Canal Lachine, Vieux Lachine.

Les églises sous les feuilles

J’aime photographier les églises. Les photos que je vous montre ici ont été prises à l’automne. Premièrement, je te montre l’Église Ste-Madeleine de Rigaud.

Église Ste-Madeleine de Rigaud

Ensuite, l’Église de St-Sauveur juchée tout au haut de l’escalier de pierre. La photo ci-dessous a été prise tout juste après l’orage.

Église St-Sauveur, dans les Laurentides.

Enfin, la fière Basilique de Ste-Anne près de Québec qui est entourée d’arbres géants.

Basilique de Sainte-Anne de Beaupré, Québec.

Les cadeaux de la nature

Marcher en observateur. Prendre le temps d’observer ce que j’appelle les cadeaux de la nature. Ci-dessous, une feuille qui semble s’accrocher à la vie. Cette photo a été prise dans un parc de Ste-Rose sur le bord de la Rivière des Mille-Iles.

Feuille d’érable.

Les trois photos suivantes, cônes de pin, communément appelés « cocottes », photographiés au ras du sol. Un fond flouté « bokeh » comme je les aime.

Photographié à Rigaud, Québec.
Photographié à Rigaud, tout près du sanctuaire.
Photographié à Rigaud, tout près du sanctuaire.

En espérant que mes photos de l’automne au Québec t’ont plu. Pour voir d’autres photos, je t’invite à visiter ma galerie. Certaines de mes photos sont disponibles sous forme de cartes de souhaits, d’autres peuvent être commandées en différents format pour impression.


Tu aimerais sans aucun doute lire les billets suivants:


Et pour ne rien manquer, suis-moi sur Facebook, Des mots et des images

Je suis certaine que tu aimerais recevoir ma lettre d’amitié… Regarde à droite de l’écran, tu trouveras le lien pour t’y inscrire.

Flâner à la Maison Lavande – du bonheur

Rendez-vous avec moi-même à la Maison Lavande

La semaine dernière, je me suis fixé un rendez-vous avec moi-même. Je suis allée flâner à la Maison Lavande de St-Eustache dirigée par deux anciens journalistes: Nancie Ferron et Daniel Joannette. J’ai marché entre les rangs de fleurs, une explosion de couleur bleu-violet, et j’ai aussi pris le temps de savourer le moment présent bien installée dans une des chaises Adirondak blanches du jardin. Flâner à la Maison Lavande – du bonheur!

Photos de ma visite et quelques informations intéressantes sur la lavande, c’est ce que je vous propose aujourd’hui sur ce billet. Bonne visite!


Maison Lavande de St-Eustache
Maison Lavande de St-Eustache

Le plaisir se ramasse, la joie se cueille et le bonheur se cultive. J’adore cette citation!

Le saviez-vous

Il existe une multitude d’espèces de lavande. Vraiment? Je croyais qu’il n’y en avait qu’une seule! En effet, il existe plus d’une centaine de variétés différentes et les plus rustiques peuvent affronter les climats plus rigoureux du Québec.

Les bienfaits de la lavande

Voici la liste des différentes vertus que l’on accorde à la lavande.

Source: Maison Lavande.
  • combat l’anxiété, la nervosité et l’insomnie
  • diminue l’intensité des maux de tête et des migraines
  • aide à lutter contre les rhumes, les infections de la gorge
  • dégage les voies respiratoires
  • soulage les brûlures, les piqûres et les démangeaisons
  • favorise la cicatrisation
  • empêche les bactéries d’entrer dans les plaies et les coupures
  • guérit efficacement les boutons d’acné et les ampoules aux pieds
  • facilite la digestion
  • favorise la circulation sanguine
  • désodorise
  • les mites, les souris et les insectes indésirables (poux, moustiques, etc) n’aiment pas l’odeur de la lavande 😉

Le bistro

Sur l’heure du midi, je me suis rendue au bistro et je me suis fait servir un grand verre de café au lait d’amande avec un léger soupçon de lavande. Un pur délice! Je me suis également laissée tentée par un scone au chocolat blanc croquant et lavande. Gourmandise! Et je n’ai ressentie aucune culpabilité! C’est bien connu, c’est la culpabilité qui fait engraisser! Ah Ahah!

Aire de détente

À l’ombre d’arbres gigantesques, j’ai pu paresser bien calée dans une confortable chaise tout en observant la multitude de rangs de fleurs.

Flâner à la Maison Lavande - du bonheur!
Aire de détente

La boutique gourmande

J’ai terminé ma visite à la boutique gourmande. Voici ce que j’ai mis dans mon panier:

Boutique gourmande Maison Lavande
  • Deux pots de confiture pour accompagner mon fromage préféré
    • bleuets et lavande
    • gelée de piment et lavande;
  • Une galette d’avoine et lavande pour l’Homme;
  • Une tasse à café. (Un cadeau à moi de moi)
Boutique gourmande Maison Lavande

Vous ne serez pas surpris d’apprendre que j’ai pris des centaines de photos! Pour le plaisir de vos yeux, en voici quelques unes!

Flâner à la Maison Lavande - du bonheur!
Flâner à la Maison Lavande - du bonheur!
Champ de lavande
Maison Lavande
Maison Lavande
Aire de détente

Je vous le répète: Flâner à la Maison Lavande – du bonheur!

J’espère que vous aurez apprécié cette visite visuelle que je vous ai offerte grâce à ce billet. Vos commentaires sont toujours appréciés, n’hésitez surtout pas à m’en faire part. J’adore vous lire!


Suivez-moi sur Facebook pour ne rien manquer!


D’autres découvertes dans la section: Roadtrip

Des mots et des images

Les Ruelles Vertes à vélo ou à pied.

Qui a dit que pour voyager on devait prendre le train ou l’avion? Aujourd’hui, je t’invite à voyager avec moi en images dans les Ruelles Vertes de Montréal. Tu connais?

Toi qui me lis, tu devras peut-être prendre l’avion pour te rendre à Montréal afin de parcourir les Ruelles Vertes. En fait, ce que je veux transmettre comme message dans ce billet, c’est qu’on devrait visiter notre propre ville comme si nous étions des touristes. Partir avec un itiniraire en main, prendre le temps de s’arrêter pour jaser avec les commerçants. Je suis certaine que tu pourrais y faire de belles découvertes.

Les Ruelles Vertes, qu’est-ce que c’est?

Ce sont des ruelles (petites rues situées à l’arrière des maisons) qui ont été aménagées par les résidants afin d’améliorer la qualité de leur milieu de vie. Quel beau projet qui permet aux gens du quartier de tisser des liens d’amitié!

Chacun y met du sien en fleurissant leurs balcons, en ajoutant des murales, des objets décoratifs pour le plaisir de nos yeux et qui fera le bonheur de mes ami.es photographes.

Tu peux parcourir les Ruelles vertes à pied ou à vélo!

Les photos que je te propose ont été prises dans les ruelles qui Chabot-Cartier, Cartier-Papineau et Chambord-Bréboeuf entre Masson et Laurier.

Visite en photos

Ruelles vertes
Ruelle Chabot-Cartier près de Rosemont. Murale sur brique, objets variés.
Ruelles vertes
Ruelle Chabot-Cartier près de Rosemont. Pneus servant de plate-bandes.
Ruelles vertes
Ici, on recueille l’eau de pluie.
Ruelles vertes
Cabane à oiseaux sur un vieux coffre
rehaussé d’un ancien cadre.
Ruelle Cartier-Papineau.
Ruelles vertes
Une des nombreuses cabanes à oiseaux.
Ruelle Cartier-Papineau.
Ruelles vertes
Toile sur un mur de brique. Décoration en osier au sol.
Ruelle Cartier-Papineau.
Ruelles vertes
Pan de clôture pour accrocher les arrosoirs. Bacs à fleurs improvisés.
Ruelle Cartier-Papineau près de Laurier.
Jardin de la garderie Kiddo
Jardin de la garderie Kiddo.
Ruelle Cartier-Papineau près de Laurier.
Balcon fleuri
Ruelle Cartier-Chabot près de Mont-Royal.
Balcon fleuri.
La Chabotière

Ruelle Cartier-Chabot près de Mont-Royal.
Pan de clôture peint à la main. La Chabotière.
Ruelles vertes
Ruelle Cartier-Chabot près de Mont-Royal.
Les gens sont fiers et aiment leur ruelle verte.
Portes de garages peinte à la main
Ruelle Chambord-Brébeuf près du boulevard St-Joseph.
Portes de garages peintes à la main.
Mur de briques peint à la main

Ruelle Chambord-Brébeuf près du boulevard St-Joseph.
Mur de briques peint à la main.

Le projet de visiter les Ruelles Vertes de Montréal t’intéresse? Je te propose de faire une recherche sur Google: Ruelles vertes, tu trouveras une multitude d’itinéraires. Ou rends-toi sur le site de la ville de Montréal.

Ruelles vertes de Montréal
Ruelle verte, Montréal.

Ce billet a été écrit dans le cadre d’un défi lancé par le groupe Challenge entre blogueuses. « Les voyages favoris que j’ai pu réaliser ». J’ai eu l’opportunité de voyager un peu partout à travers le monde, mais je dois t’avouer que j’adore visiter mon propre pays comme si j’étais une touriste.

N’hésite jamais à laisser un commentaire, j’adore te lire! 🙂


Pour découvrir d’autres idées, rends-toi à la catégorie: Road Trip.

Le Vieux-Québec sur ta « Bucket List »

Dans le cadre d’un défi lancé par La Blogo qui déchire, je te reviens à nouveau avec mes favoris du Vieux-Québec que tu dois ajouter sur ta « Bucket List » si tu viens faire un tour dans ce coin de pays. En espérant que mes photos te plairont et qu’elles t’inciteront à te rendre dans le Vieux Québec, une de mes régions favorites.

« Bucket List » pour juillet – Vieux Québec

  • Restaurants
  • Boutiques
  • Galeries d’art
  • Terrasse Dufferin
  • Château Frontenac
  • Musiciens de rue

Le Vieux-Québec

Le vieux Québec se visite à pied… ou à bord d’une calèche!

Visite du Vieux-Québec en calèche

J’y retourne une fois par année pour faire de la photographie, pour l’ambiance et pour la bonne bouffe que j’apprécie tout particulièrement.


Les restaurants-terrasses

Dans le Vieux-Québec, on retrouve des restaurants terrasses à profusion.

Que ce soit dans le Petit Champlain, sur la Grande Allée, sur la rue du Sault-au-Matelot… pour ne nommer que quelques endroits, tu trouveras un restaurant à ton goût pour déguster un bon repas en amoureux ou tout simplement pour prendre un verre entre amis!

L’ambiance est extraordinaire!

« Le Québec est sans contredit l’une des grandes destinations culinaires mondiales. Le multiculturalisme ainsi que ses produits du terroir uniques sont les bases de son succès. La gastronomie québécoise est une cuisine réinventée, créative et inspirée des diverses communautés culturelles qui s’y côtoient. »
Québec Original


Les galeries d’art

Galerie Bédard, rue du Sault-au-Matelot, Québec

La rue du Sault-au-Matelot où se côtoient restaurants, terrasses, boutiques et galeries d’art est un endroit où j’aime bien me balader à pied.

À chaque fois, je m’arrête à la galerie d’art de Pierre et Gilles Bédard, deux artistes peintres de grande renommée internationale.

Leurs toiles représentant principalement les régions de Charlevoix et de Québec sont tout simplement magnifiques.

N’hésite pas à leur rendre visite. Ne serait-ce que pour admirer ce qu’ils ont créé.

La galerie est située au 85 de la rue du Sault-au-Matelot.


La terrasse Dufferin

En soirée, après le souper, une balade à pied sur la terrasse Dufferin s’impose pour admirer le célèbre Château Frontenac dans toute sa splendeur. La terrasse Dufferin est une immense allée de bois où les touristes aiment bien déambuler ou tout simplement s’asseoir sur un banc afin d’admirer le majestueux fleuve Saint-Laurent.

Terrasse Dufferin, Québec

Ballade-toi jusqu’à la tombée de la nuit afin d’admirer le Château Frontenac tout illuminé.

Le Château Frontenac

Le Château Frontenac. Crédit photo: Josée Cousineau
Château Frontenac en soirée.

Les musiciens de rue

On retrouve plusieurs musiciens sur les rues pour agrémenter nos journées et nos soirées. Peut-être qu’un jour rencontras-tu ce musicien avec ses deux chiens Samoyède blancs qui dorment aux sons des notes de sa cythare.

Un musicien de rue avec ses deux chiens.

Les boutiques

Plusieurs boutiques ont pignon sur rue pour accueillir les touristes à la recherche du petit souvenir à rapporter à la maison, On peut y trouver de la poterie, des bijoux, des foulards, des fourrure, et beaucoup plus encore.

Boutiques dans le Vieux-Québec

J’espère que tu ajouteras Le Vieux-Québec à ta « Bucket List » pour ton prochain Road Trip. Est-ce que mes photos ont su t’inspirer une visite à cet endroit! N’oublie pas d’apporter ton appareil-photo pour immortaliser ces moments!


Pour d’autres escapades au Québec (ou ailleur), je t’invite à visiter la section: Road Trip

Le Vieux Montréal sur ta « bucket list »

Dans le cadre du groupe « La Blogo qui déchire« , on nous a lancé le défi de publier notre « Bucket » liste. Bon! Comme tu sais, je suis différente, alors j’ai décidé de « te » faire une « Bucket » liste de mes endroits préférés du Vieux Montréal, si l’envie te prend d’aller faire un tour dans ce coin-là l’été prochain. 😉

« Bucket List » pour juillet

  • Vieux-Montréal
  • Cabaret du Roy
  • Vieux Port
  • Basilique Notre-Dame
  • Musée de la Banque de Montréal
  • Quartier Chinois

Mes endroits préférés du Vieux Montréal

Ce que j’aime du Vieux Montréal: l’ambiance, les rues piétonnières, la ruelle des artistes, les restaurants terrasses, les galeries d’art et les boutiques. Ma rue préférée demeure sans contredit la rue Saint-Paul.

Rue Saint-Paul, Montréa – Crédit photo: Josée Cousineau

Tu pourras facilement y flâner une bonne partie de la journée.

Mon restaurant préféré: Le Cabaret du Roy sur la rue de la Commune. Un restaurant qui nous transporte dans les débuts des années 1700. Les serveurs acteurs jouent le rôle de personnages colorés du 18e siècle. Ce restaurant demeure l’endroit par excellence pour revivre les traditions des Canadiens français.

Dans le même secteur de la ville, à quelques minutes de marche, tu arriveras au Vieux Port.

Le Vieux Port

Un long trottoir qui longe le fleuve Saint-Laurent te permettra de marcher et d’admirer les bateaux qui naviguent ou qui sont à quai. Plusieurs endroits ou on peut s’asseoir pour tout simplement regarder les passants défiler bras dessus bras dessous ou admirer le centre-ville.

Vieux port de Montréal

Basilique Notre-Dame

En soirée, une visite s’impose à la Basilique Notre-Dame. Pourquoi en soirée? Pour les bâtiments éclairés et aussi pour l’ambiance extraordinaire que l’on retrouve à la Place d’Youville située juste en face. Musiciens et amuseurs de rue agrémentent l’atmosphère pour le grand plaisir des touristes.

Basilique Notre-Dame de Montréal

Musée de la Banque de Montréal

Juste en face, le Musée de la Banque de Montréal photographié en soirée. Pour les mordus d’histoire, cette visite permet de voir une exposition de vieux billets, de tirelires de toutes sortes ainsi que de documents anciens. Pas très grand à visiter, l’entrée est gratuite.

Musée de la Banque de Montréal

Quartier chinois

Question de se dépayser un peu, pourquoi ne pas faire un saut dans le Quartier chinois qui est à proximité. Les marchands de fruits et légumes, les restaurateurs et les brocanteurs s’y côtoient.

Quartier chinois de Montréal

J’espère que la « Bucket List » de mes endroits préférés du Vieux Montréal saura t’inspirer une visite dans le Vieux-Montréal! N’oublie pas d’apporter ton appareil-photo pour immortaliser ces moments!

Pour d’autres escapades au Québec (ou ailleur), je t’invite à visiter la section: Road Trip