Collage d’images en ligne

C’est grâce à Manon Lavoie du Cercle des Muses que j’ai découvert le site Freemix qui me permet de mettre ma tête à « off » et qui m’offre un moment de détente tout en créant différemment.

Aujourd’hui, j’ai eu envie de te présenter quelques unes de mes dernières créations autour du thème de la pandémie.


La pandémie

Cette création autour de ce thème de la pandémie illustre bien mes premières réflexions à l’annonce du confinement. Aucun rapprochement. Combien de temps cela durera-t-il? Et j’en passe… Mes pensées se bousculent dans ma tête.

Pandémie

L’équilibre

Comment garder l’équilibre à travers tout ça? Nos vies semblent boulversée tout à coup. Et si je profitais de ce moment pour me rapprocher de moi-même, trouver des activités pour combler ce temps… méditer, lire, écrire…

Équilibre

Prendre le temps

… de cuisiner, de lire, d’écrire, de créer. Prendre du temps avec l’Homme autour d’un bon repas, discuter, rire.

Prendre le temps

Chacun sa bulle

Un des mots d’ordre, éviter les contacts. Les bulles, quel joli mot!
Rester dans sa bulle, ce lieu protégé. Ne pas faire de bulle afin de protéger les autres.

Chacun sa bulle

La distanciation

Aucun rassemblement. Garder nos distances. Respecter le deux mètres. Chacun sa paille, pas de voyage, pas de party!

Distanciation

Les retrouvailles

Je rêve de ce moment où tout ça ne sera qu’un mauvais souvenirs.

Les retrouvailles

Il était une fois…

L’histoire de mon carnet d’été…

Une aventure qui a pris son envol en juin et qui s’est déposée à la fin du mois d’août. Page par page, je partage avec toi ce carnet qui m’a accompagné tout au long de la saison estivale 2020. Une année particulière. N’est-ce pas?

Premièrement, j’ai fabriqué moi-même ce cahier… oui, oui, tu as bien lu. J’ai suivi un tutoriel pour la fabrication de ce cahier relié à la main. Au départ, j’ai découpé 2 cartons solides que j’ai recouverts de deux de mes dessins créés au printemps dernier. En faisant une recherche sur Pinterest, tu trouveras plusieurs tutoriels qui te guideront pas à pas pour la reliure.


Voici enfin mon cahier que je te présente page par page, j’espère qu’il te plaira. Cahier dans lequel se cotoient l’aquarelle, l’acrylique, le feutre, les encres, les collages et les mots.

D’une couverture à l’autre…

Ma boussole

L’histoire débute par une boussole
qui a guidé mes pas,
tout au long de l’été.
« Moment présent,
ici et maintenant,
arrêter le temps et lâcher-prise ».
Tels sont les mots
qui m’ont suivie et inspirée…


Cette Muse qui m’a guidée vers la création,
la méditation quotidienne, le jardinage au son de la musique.


Même la pluie m’inspire!

Les jours de pluie me proposent du temps pour la lecture.
Lire me permet d’être ici et maintenant l’espace de quelques heures,
tout en étant ailleurs en chaussant les souliers de différents personnages.

Lire est un moment de détente. Le goût de la lecture vient en lisant.

Janette Bertrand disait :
« Les livres sont là pour embellir la vie,
pour faire oublier les bobos, la solitude,
tout en nous apprenant à vivre.
« 


Méditation

Je ferme les yeux. J’inspire à nouveau. J’expire.
Je me laisse guider par mon souffle
qui devient de plus en plus régulier.
Dès que mon esprit tente de s’évader,
je me concentre à nouveau sur ma respiration.

Je sens
les battements de mon coeur ralentir.
Ça y est… je ne pense plus à rien.
Que l’effet de va-et-vient de mon souffle
qui se veut de plus en plus profond.

Tout se transforme.
Les couleurs dans ma tête qui changent du mauve au vert
en passant par le rose et le bleu.
Je suis calme, tellement calme.
C’est presque désarmant.


La musique

Se connecter à soi par la musique.
La musique qui calme mon intérieur.

Cette musique qui fait que je me laisse bercer par les mots
qui se glissent tout doucement entre les fleurs.


Un été haut en couleur

Du rouge, beaucoup de rouge.
Couleur qui exprime la passion, le plaisir.
Une douce envie de cocktails sucrés!


Évolution

La vie est en constante évolution,
que ce soit physiquement ou mentalement.
La petite fille en moi est enfin devenue adulte.

« Je vis comme si la vie avait été créée pour moi.« 

Je me dirige d’un pas incertain vers une douce vieillesse.
La réponse est en moi, je n’ai qu’à suivre mon instinct.
Il n’en tient qu’à moi.


Sage-femme

Cette sage-femme qui me rappelle ma grand-mère maternelle.
Cette sage-femme qui me suggère de ne travailler
qu’avec les couleurs qui me plaisent.


Le vent du moment

Voguer sur le long fleuve de la vie, traverser les montagnes.
Je ferme les yeux et je me laisse diriger par les voiles et le vent du moment.


Je suis vibration

Un urgent besoin de m’entourer de couleurs vibrantes.
M’entourer de rouges, de jaunes et de verts.
M’offrir des fleurs, juste pour le plaisir.
M’ancrer comme cet arbre,
m’enraciner et m’abreuver
de petits bonheurs au quotidien.


Souveraine

Je suis celle qui ravive son feu intérieur.
Je suis la Souveraine de ma propre vie.


Je m’épanouis enfin telle une fleur.


Tout est possible

Assise au pied de mon arbre
qui se déploie au-dessus de ma tête
tout en couleur.
Signe que tout est possible.


Prendre le temps

Écouter, prêter l’oreille.

La musique est partout dans la nature.
J’avance à mon rythme, au son du tambour fleuri!


Se créer un jardin pour la vie

Oublier le passé, se concentrer sur le présent.
Oublier les peines, se concentrer sur les joies.
Après la pluie, voir réapparaître le soleil.

Cultiver un jardin pour la vie.


Célébration

Je célèbre la fin de l’été au son de la musique,
au son de la couleur grâce au Cercle des Muses.


Qui suis-je?

Cachée derrière les fleurs, je me découvre peu à peu.
J’observe de loin l’oiseau qui chante fleurette à cette marguerite rose.


Et voilà, c’était l’histoire des couleurs, des fleurs et des mots de mon été. Tout ça réuni dans mon cahier relié à la main.

FIN

Samedi d’créer un mobile

Au début de l’année 2020, j’ai choisi un mot-phare qui m’accompagne depuis déjà cinq mois. « Moment présent« . À ce moment-là, je ne savais pas qu’il aurait une telle influence sur tout ce que je fais. Suite à un atelier que j’ai suivi tout dernièrement, j’ai fabriqué trois mobiles pour enjoliver les murs de mon « Atelier du bonheur ».

Tout simple à confectionner!

Je t’explique la marche à suivre.

Premier mobile

Pour le premier mobile, j’ai tout simplement fouillé dans des images que j’avais découpées dans différents magazines de mode. Celles choisies proviennent de la section « horoscope ». J’aimais l’idée et aussi les couleurs choisies pour ces dessins, car pour mon premier mobile, je le désirais coloré. Je recherchais du rouge, couleur de la passion.

La deuxième étape consiste à coller cette image sur un carton ou un papier de couleur. J’ai fouillé dans des magazines et dans mes cartons de Scrapbooking. Je colle mon image sur le papier choisi et ensuite je découpe en prenant soin de ne laisser qu’une partie apparaître sur le pourtour. Je tente de toujours choisir des teintes qui s’agencent bien à l’image de départ. Et j’ajoute des couches tant et aussi longtemps que cela me plait. Assure-toi de toujours terminer avec un carton dont l’endos est uni car si ton mobile tourne, ce sera plus joli.

Ensuite, pour monter le mobile, j’ai perforé le haut et le bas des mes cartons. Prends note que celui du bas n’a besoin que d’un seul trou dans le haut. J’ai ensuite relié le tout à l’aide de bouts de laine. J’aurais pu prendre du ruban, de la corde, du fil de métal. On prend ce qui nous tombe sous la main et surtout, ce qui nous plait! 😉

Deuxième mobile

J’ai fabriqué ce deuxième mobile durant la période de confinement. J’ai opté encore une fois pour des images qui me parlaient, qui me rappelaient de vivre le moment présent. Finalement, j’ai décidé d’y ajouter quelques citations axées sur le positivisme.

Troisième mobile

Enfin, voici le dernier de ma série de trois. Hier, le turquoise et le pêche m’attrayaient. Ces couleurs m’ont inspirée ce mobile que j’ai agrémenté de mots se rapportant au temps. Les mots choisis me ramenant encore une fois à mon mot-phare:  » Moment présent « . Voici les quatre pièces de mon troisième mobile.

J’espère que ce billet t’a plu et qu’en voyant les photos de mes trois mobiles, tu trouveras toi aussi l’inspiration pour créer les tiens.


Tu aimeras sûrement ce billet: Quel est ton mot-phare?

Tu peux également me suivre sur ma page Facebook  Des mots et des images.

« Samedi » d’créer

« Samedi » d’créer

Depuis l’automne dernier, je passe énormément de temps dans mon atelier, je partage mes créations sur Facebook et je me suis dit qu’il était temps de passer à autre chose. Voilà que se dessine une nouvelle catégorie sur mon Cybercarnet que j’ai intitulée : « Samedi » d’créer.

En espérant que cela puisse t’inspirer…


Comment a commencé notre histoire

J’ai pensé débuter avec de nouveaux personnages qui font maintenant partie de ma table de travail. Tout dernièrement, je me suis mise à dessiner un visage que j’ai aimé instantannément et ce dernier a finalement donné naissance à cinq créations, deux personnages. Un gars, une fille. « Picou » et « Jocou ». Un peu de Moi, un peu de Lui.

Première création

La première création, très colorée, comme je les aime! Je l’ai intitulée: « Femmes d’ici, femmes d’ailleurs« . Ce jour-là, j’avais un besoin de couleur. Les rouges et les orangés ont refait surface, et j’avoue, ces couleurs font souvent partie de ce que je crée. Que ce soit en dessin ou en photographie!

Matériel utilisé :
  • Papier « mixed media »
  • Acrylique diluée avec de l’eau
  • Feutre
  • Pastel à l’huile
  • Magazines

Deuxième création

La deuxième a été créée à partir de matière première* reçue d’une Muse de l’Espagne, Emma. Matière dans les teintes de noir, gris et blanc. Je l’ai tout de suite imaginée avec du jaune. Et j’ai terminé en ajoutant une petite touche de rouge afin de briser ce qui me semblait de la monotonie. Intitulée: « Nos yeux sur l’ailleurs« .

Les mots choisis ont déterminé le choix du titre. Poser « nos yeux sur l’ailleurs« . Ce qu’on vit présentement, le confinement, nous amène à vivre « le moment présent« , à « voir le monde » autrement.

Le moment présent. Mot-phare que j’ai choisi en janvier et qui m’accompagnera tout au long de l’année.

Matériel utilisé :
  • Papier « mixed media »
  • Acrylique diluée avec de l’eau
  • Feutre
  • Magazines

Troisième création

La troisième, je l’ai dessinée sur un carton aquarelle sur lequel j’avais des spirales de couleurs que j’avais griffonnées et que j’avais mis de côté. J’ai eu envie de m’amuser, je l’imaginais rigolo et colorée. Jocou m’a surprise avec un oeil ouvert et un oeil fermé. J’aurais pu l’intitulé « Garder un oeil ouvert », je l’ai plutpot intitulée : La créativité, tout simplement.

Matériel utilisé :
  • Papier « mixed media »
  • Acrylique diluée avec de l’eau
  • Feutre
  • Magazines

Quatrième création

La quatrième création, j’ai eu envie d’inclure Picou et Jocou.

En prenant son deuxième café du matin, Picou aime faire ses mots croisés tandis que Jocou travaille son Sudoku. Intitulée : « Des chiffres et des lettres« .

Matériel utilisé :

  • Papier « mixed media »
  • Pastel à l’huile
  • Feutre
  • Magazines

Cinquième création

Pour terminer, voici la cinquième de la série intitulée : « La femme derrière l’artiste« . Et oui, c’est moi Jocou! Tu l’avais sans doute deviné!

Matériel utilisé :
  • Papier « mixed media »
  • Carton
  • Acrylique diluée avec de l’eau
  • Feutre
  • Pastel à l’huile
  • Magazines

J’espère que tu aimé l’histoire de mes deux nouveaux personnages car tu risques de les revoir dans le futur! 😉

« Tous mes projets créatifs m’apportent la plus grande satisfaction. »

Auteur inconnu. Mais j’aurais très bien pu l’écrire. 😉

*Matière première. Matière que l’on crée dans le but de l’utiliser plus tard dans nos créations.

Crédit: Des mots et des images.