Ce qui se passe durant un « Road Trip » reste dans la voiture!

Parce que nous sommes entre nous, je te raconte!

Ça s’est passé à Charlottetown. Mon Homme avait réservé une chambre dans une auberge dont je tairai le nom.

Mon Homme passe toujours beaucoup de temps à lire les commentaires sur Expédia et sur Trip Advisor, mais je ne sais pas pourquoi, il ne l’a pas fait pour cette auberge.

Mon conseil

Toujours prendre le temps de lire les commentaires des clients

qui ont précédemment visité les lieux!

Arrivée à l’auberge

Nous arrivons à la dite auberge. MISÈRE, l’hôte qui fume à l’extérieur nous invite à le suivre à l’intérieur.  On le suit… pour ne pas dire, on suit l’odeur. MISÈRE, il ne parle ni anglais, ni français. Quand tu dis que j’ai été obligée de lui faire des signes pour lui demander où se trouve le « parking » de l’auberge!!!! 

P-A-R-K-I-N-G me semble que c’est pas mal universel comme mot!

Bon, après avoir réglé l’enregistrement, il nous invite à le suivre jusqu’à la chambre qui se trouve… au 3ème étage!… MISÈRE…. (pas d’ascenceur) et dire qu’il va falloir remonter avec les bagages. Même si on a l’habitude de voyager ultra léger, ça prend quand même un minimum!

Visite des lieux

Hum! Chambre pas très grande, mais bon, ça semble propre et on y est pour dormir 💤.

Plafond très bas… ouf! moi qui se lève la nuit pour le pipi, je risque fort de m’assommer (pour ne pas dire m’assomer fort). Bon d’accord, je limiterai les liquides en soirée!

Moment de réflexion

On redescend les 3 étages. On décide de marcher jusqu’au centre-ville question de digérer ce qu’on vient de vivre. A notre retour, je demande à mon Homme s’il a vraiment envie de dormir ici… en plus, je trouve que le quartier semble quelque peu douteux!

Conclusion

Et bien oui! Nous avons décidé de quitter les lieux dans un grand fou rire et de trouver un autre endroit pour dormir. Heureusement, nous avons été remboursés. Merci a Nina d’Expedia qui a tout réglé pour nous!

Quelle aventure!

À toi maintenant de me raconter une de tes mésaventures! 

Joxxx

P.s. A part ce petit inconvénient, j’ai adoré l’Ile du Prince Édouard!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Website Protected by Spam Master