Des mots et des images

Challenge d’écriture 2020 #20

Un Challenge d’écriture proposé par Marie Kléber du blogue L’Atmosphérique. Tout simplement, pour le plaisir d’écrire. Me voici à nouveau pour le vingtième thème proposé.


Cette semaine, Marie nous propose d’écrire à partir d’une photo d’un collage réalisé d’après une idée proposée par Sophie du blog Du Merveilleux dans l’Ordinaire. L’atelier se passera en deux temps:

  1. Décrire en trois mots ce que ce collage évoque en nous (sans utiliser les mots qui sont présents sur la photo)
  2. Écrire un texte (ressentis, fiction, écriture automatique, poésie…) à partir de ces mots (et de la photo si on le souhaite)


Premier temps

Voici les 3 mots qui me sont passés par la tête en voyant ce collage :

Déconfinement – liberté – confusion

Deuxième temps

Pour cette deuxième partie, j’ai utilisé le ressentis pour exprimer mes émotions à partir de cette image.


En voyant ce petit bonhomme et cette petite bonne femme sauter de joie, je me suis dit : « Ça y est, le déconfinement rend certaines personnes très heureuses! »

Est-ce le cas pour tous? Je ne saurais dire!

« Tu n’as pas envie de retrouver une certaine liberté? » semble me dire le petit oiseau. « Mais de quelle liberté parles-tu? » que je lui réponds. « Je n’ai jamais été aussi libre qu’en confinement. »

À voir tous ces gribouillis, je comprends que le déconfinement sème la confusion pour plusieurs, j’irais jusqu’à dire la zinanie chez certains!

Et toi… tu t’es senti brimé dans ta liberté durant le confinement? Et le déconfinement, comment ça se passe dans ton coin de pays? Ça se passe bien ou est-ce la confusion totale?


Mes autres textes se retrouvent sous la catégorie : Atelier d’écriture

8 réflexions sur “Challenge d’écriture 2020 #20

  1. marie kléber dit :

    La liberté! Un vaste sujet Josée…
    Ton texte relève des questions intéressantes. J’aime bien.
    Merci pour ta participation et belle journée

    • Josée Cousineau dit :

      Merci Marie pour ton commentaire! J’ai très hâte de lire ce que les autres y ont vu! Bonne journée à toi aussi, bisousxxx

  2. Kevin dit :

    C’est vrai que le confinement m’a apporté une bouffée d’oxygène. Je me sens plus libre, plus connecté avec moi-même, je fais vraiment ce que j’aime!

    Si ce n’était pas pour les malades et les morts j’aurais voulu que ça ne se termine jamais!

    • Josée Cousineau dit :

      Pareil pour moi! En fait, le confinement n’a pas changé grand chose dans ma vie. Je continue de faire une vie comme je l’aime! 😉

  3. Marie dit :

    « Je n’ai jamais été aussi libre qu’en confinement »… Dans un sens, c’est vrai ! Plus de matins pressés, plus de va-et-vient entre la maison et l’école… Ce n’est pas pour me déplaire !
    Au Maroc, nous sommes toujours confinés 🙂

    • Josée Cousineau dit :

      Je m’y suis habituée facilement, pour ne pas dire très facilement. Ah je ne savais pas que le Maroc était encore en confinement. Ici, tout reprend vie tranquillement, graduellement. Chaque chose en son temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *