Le bonheur selon… Claire-Emmanuelle

Aujourd’hui, je t’amène du côté de la France à la rencontre de Claire-Emmanuelle qui a bien voulu nous partager ses petits bonheurs. J’ai connu Claire-Emmanuelle grâce au Cercle des Muses. Depuis plusieurs années déjà, on échange des images et du papier. (Claire-Emmanuelle fait de magnifiques papiers « à la main » que j’utilise parfois sur mes cartes de souhaits. Sans plus tarder, voici le bonheur selon… Claire-Emmanuelle.

J: Claire-Emmanuelle, selon toi, qu’est-ce que le bonheur?

C-E: Le bonheur c’est quelque chose que je ressens, à un instant. D’un coup je me dis, je sais : « c’est le bonheur! » « je suis heureuse ici/ maintenant ». Et m’en rendre compte sur le moment. Capter les yeux de ma fille émerveillée devant un spectacle de cirque, tenir la main de mon mari, sentir la paix dans un lieu de nature vivant, tranquille, crépitant, si on tend l’oreille. Recevoir un appel de mon amie et sentir la gratitude de vivre une amitié comme celle-ci. Tous ces moments de vie pour lesquels j’ai de plus en plus d’attention et de gratitude.

J: Dis-moi, de quoi as-tu besoin pour être heureuse?

C-E: De paix, de gens que j’aime, de m’émerveiller.

J: Et qu’est-ce qui te rendrait plus heureuse?

C-E: Voir plus souvent mes amies proches, notamment, ma meilleure amie. Voyager plus souvent sur des terres qui m’attirent, avec des personnes en qui j’ai confiance, avec qui je m’amuse ou que j’admire. Partager plus facilement des moments conviviaux avec des gens que j’aime, famille ou amis proches.

J: Et si tu me parlais d’un moment heureux de ta vie…

Crédit photo: Claire-Emmanuelle

C-E: Il y a environ 3 semaines, me trouver dans un lieu que j’aime profondément, pour sa beauté, son calme, sa générosité, comme les personnes qui l’habitent. Être au milieu d’une nature qui me soutient, des fleurs plus belles les unes que les autres, au début du printemps. Accueillie et accompagnée par des personnes bienveillantes, présentes, respectueuses. Je peux aujourd’hui ressentir quand je me trouve sur une terre qui me nourrit, et du coup, absorber dans mon cœur ces moments, que je peux partager, comme maintenant. Moment magique alors que j’étais, tôt le matin, assise près des arbres et des fleurs : quatre lièvres sont sortis des fourrés et se sont enfuis en galopant.

J: Qu’est-ce qui te procure de la joie au quotidien?

Crédit photo: Claire-Emmanuelle

J: Lorsque j’ai demandé à Claire-Emmanuelle de me partager ce qui lui procure de la joie au quotidien, j’ai pu constater que plusieurs moment dans la journée lui apportent de la joie. Elle me faisait remarquer que le mot « Joy » est même inscrit sur le pendentif qu’elle porte. Voici la liste que Claire-Emmanuelle a dressée…

  • La créativité;
  • Voir ma fille grandir, jouer, changer;
  • Regarder dehors et ressentir la chance d’avoir un jardin, pouvoir poser mes pieds sur la terre, être tranquille;
  • Vivre dans une maison pleine d’amour (même si bien sûr, il y a aussi les soucis et les colères, les chagrins, les choses qui pèsent, ça ne change pas l’amour qu’il y a dedans);
  • Lire chaque soir;
  • Faire un jeu de société avec mon mari;
  • Écrire ou parler à mes amies;
  • Manger des macarons aux saveurs de la Corse, quand on y va. Menthe, arbousier, cédrat, bergamote, châtaigne…

Et plein d’autres choses.

J: Parle-moi de tes passions.

C-E: La créativité, les mots, les gens, rencontrer de nouvelles cultures, voyager. L’artisanat, la découverte de soi et de comment fonctionne l’être humain.

J: Dirais-tu qu’il existe une recette du bonheur?

C-E: Peut-être apprendre à le ressentir. Détecter ce qui nous rend heureux et le suivre, l’amplifier dans notre vie, petit à petit. (photo RIVIERE : en Corse, un lieu que j’aime et que je trouve magnifique, qui me ressource et m’émerveille à chaque fois)

Crédit photo: Claire-Emmanuelle

J: La pandémie a apporté son lot de négatif dans nos vie, mais, en y réfléchissant, dis-moi, qu’est-ce qu’elle a apporté de positif dans ta vie?

C-E: Du repos. Du temps ensemble avec ma fille et mon mari.

Du silence: même si nous n’habitions pas proche d’une grande route, je me suis rendue compte à quel point la circulation automobile était une pollution sonore. J’ai apprécié le calme, moins de bruit.

En photo, le gâteau que nous avons fait pour fêter la fin du confinement.

Crédit photo: Claire-Emmanuelle

J: Et sur une échelle de 1 à 10, quel serait le niveau de ton bonheur?

C-E: 7 ou 8.

J: Aimerais-tu ajouter autre chose?

Merci à toi de m’avoir invitée à ce jeu de questions-réponses, et pour, à travers ton blog, persévérer dans ta quête du bonheur et partager avec nous ce que tu trouves en chemin.

J: Pour terminer, quelle est ta citation préférée?

« J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé ».

– Voltaire

Merci Claire-Emmanuelle de t’être prêtée au jeu.


Alors, si tout comme Claire-Emmanuelle, tu aimerais participer à: Le bonheur selon…, je t’invite à m’envoyer un courriel à josee@desmotsetdesimages.com et il me fera plaisir de te faire parvenir les questions.

6 réflexions sur “Le bonheur selon… Claire-Emmanuelle

  1. Isabelle Frappier dit :

    J’aime beaucoup la recette du bonheur de Claire-Emmanuelle. Et quel endroit magnifique de la Corse elle partage avec nous!

    Merci à vous deux, bisous

  2. Elodie dit :

    Le bonheur il est partout, là où on sait regarder !
    Pour beaucoup c’est pas évident, c’est une habitude à reprendre, savoir repérer ses petits moments de bonheur au quotidien. Et quand on y arrive, on voit la vie différemment 🙂
    Bonne journée

    • Josée Cousineau dit :

      Tu as raison Elodie.
      Comme Henri Matisse disait: « Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir. »

      Bonne fin de journée à toi!
      Bisousxxx

  3. Annelyse dit :

    Merci pour ce partage, j’adore ce lieu en Corse partagé, ça à l’air magnifique ! J’ai bien aimé aussi le fait de demander le côté positif de la pandémie et du confinement… c’est vrai qu’on en garde de mauvais souvenirs, mais je trouve que pendant cette période on a retrouvé d’anciennes bonnes habitudes 🙂

    • Josée Cousineau dit :

      Bonjour Annelyse,
      Quelques mauvais souvenirs pour certains, mais pas que…
      De mon côté, cela m’a aussi permis d’apprécier ce que j’ai, de prendre le temps aussi parce qu’à ce moment-là tout était au ralenti.
      Malheureusement, certaines personnes ont depuis vite retrouvé leur mauvaises habitudes. Mais bon…
      Bon dimanche!
      Bisousxxx

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *