Des mots et des images

Mes humeurs d’automne – Début de septembre

Pas tout à fait l’automne

… mais la nature commence déjà à se parer de ses habits de couleurs. Comme tu peux le constater, « Mes états d’esprit du vendredi » se sont transformés en « Mes humeurs d’automne« . Changement de saison, changement de nom! Pourquoi pas? Ne dit-on pas :

Pas de changement, pas d'agrément?

Humeur

Ca va! J’entre dans ma saison préférée! Journées plus fraîches comme je les aime!

Moment de bonheur

Souper avec une de nos petites-filles. Mélodie! À l’occasion de son anniversaire. Dix-sept ans déjà! Que le temps file!!!

Sorties

Un p’tit Road Trip d’un jour direction Brockville, Ontario. Nous avions pris cette route l’été dernier, et je m’étais promis de la refaire. J’aime longer le fleuve St-Laurent, faire des arrêts en chemin, prendre quelques photos. Rendus à Brockville, j’ai consulté Trip Advisor pour qu’il m’indique un bon restaurant, avec terrasse de préférence.

Et c’est comme ça que nous avons découvert le Buell Street Bistro! Je t’en reparle un peu plus bas dans la section : Découvertes.

Avant d’aller au resto, nous avons fait un arrêt… un incontournable… au tunnel « Brockville Railway Tunnel ». Ce tunnel servait au transport de la marchandise par train, et ce, à partir des bateaux jusqu’aux douanes du centre-ville. Il est maintenant ouvert aux piétons et on le traverse à pied au son de la musique.  Des effets de lumières de différentes couleurs s’agencent parfaitement à la musique et transforment le passage pour le plaisirs des petits et des grands.  Tiens, voici quelques photos…

Crédit photo: Josée Cousineau

Sortie dans ma ville: souper sur une terrasse. Le Caucus. Première fois que nous y allions. Excellent service, menu varié, musique « live ». J’ai choisi la morue à la Provençale et l’Homme a choisi le boeuf braisé.

Restaurant Le Causus, Lachute

Geste zéro déchet

Le bac brun est toujours plein!

IGA a troqué les sacs de plastique par des sacs de papier brun. Bravo!

Envie de…

Faire de la soupe. Tu sais les bonnes soupes maison qui réconfortent et qui embaument les maisons. Je suis une experte en ce qui a trait aux soupes maison!

Découvertes

Buell Street Bistro, Brockville

M’y voici. Le restaurant Buell Street Bistro. Si un jour tu passes par Brockville, prends le temps d’aller déguster un bon repas sur cette terrasse. J’ai choisi les moules « Garlic Lover »… un pur délice!!!! Si on aime l’ail évidemment! Et l’Homme a choisi une casserole de fruits de mer Thermidor! Il a tellement aimé ça qu’il veut en refaire à la maison. A suivre…

Photo de la semaine

J’ai pris cette photo à l’intérieur d’un vieux bâtiment de Lost Village. Une ancienne école. Un p’tit coup de traitement pour lui donner un air vieillot.

Photographié à l’intérieur d’un vieux bâtiment de Lost Village.

Mes humeurs d’automne – Début septembre, en espérant que certaines de mes découvertes puissent t’inspirer. Et toi, des projets pour l’automne?


Inscris-toi à la lettre d’amitié pour ne rien manquer! (Juste ici à droite de ton écran)

Les défis d’écriture de Ghislaine – Atelier 104 (partie 2)

Inspirée par Les défis d’écriture de Ghislaine qui nous propose d’écrire un texte et d’inclure un minimum de 5 mots parmi ceux qu’elle nous impose. Voici donc ma troisième participation.

Mots proposés: Humeur, reconnaître, moquer, dérouter, enjôleur, faveur, Monsieur, lèvres.


Monsieur Pomminville

Je dois le reconnaître, je ne suis pas d’humeur ce matin. Il m’a vraiment déroutée avec sa demande! Ne vous moquez surtout pas de moi! Je pourrais très mal le prendre!

Imaginez-vous donc que Monsieur Pominville est venu me voir à mon bureau. Ah! Vous ne le connaissez pas, c’est vrai… Monsieur Pominville, c’est mon patron.  Toujours avec son ton enjôleur, du bout des lèvres, il m’a demandé de lui faire une faveur… Non, non! N’allez surtout pas vous imaginer des choses! Il voulait tout simplement que je garde son chat pour le week-end. Pourtant, il sait très bien que je suis allergique aux poils! 

Au risque de perdre mon emploi, j’ai pris la décision de refuser! 
Et vous? Qu’auriez-vous fait à ma place?

Illustration: Anne-Marie Leroux

Mes autres textes inspirés par Les défis d’écriture de Ghislaine se trouvent sour la catégorie : Atelier d’écriture

L’illustration du chat est une création de Anne-Marie Leroux.

Des mots et des images

Les 6 meilleurs moments de mon été en mots et en images

Petits bonheurs de la saison estivale

Les vacances? Mais je suis toujours en vacances!!! Depuis plus de deux ans! Une retraite que j’aime! J’aime aussi les quatre saisons de l’année. En ordre de préférence: l’automne, l’été, l’hiver et le printemps. Pour moi, chacune des saisons a ses avantages, chacune des saisons est une occasion de renouveau. Alors, cette fois-ci, au lieu de te présenter mes raisons d’aimer l’été, j’ai choisi de relater mes meilleurs moments de la saison estivale… les 6 meilleurs moments de mon été en mots et en images.

Un – Les repas sur les terrasses

Que ce soit pour déjeuner ou pour souper, j’adore flâner sur les terrasses de mon quartier. J’apprécie ces moments en tête-à-tête avec l’Homme.

Premièrement, pour les déjeuners, j’aime bien « Olive ». Terrasse mi-ombre, mi-soleil le matin. Un rendez-vous dominical. Oeufs, bacon, fruits, rôties pain brun et petite confiture, le tout accompagné d’un bon café! Service hors pair!

Un des 6 meilleurs moments de mon été
Restaurant Le Bouillon, Lachute

Ensuite, pour les soupers, notre préféré demeure le restaurant « Le bouillon » ou on y sert moules à volonté les mercredis soir et fondues 2 pour un les mardis. Une bière bien froide, blonde de préférence, pour accompagner les moules et un excellent Pinot Noir pour la fondue chinoise. Du bonheur!

Restaurant terrasse sur la rue Principale, Lachute

Deux – Soupers à la maison.

En couple ou entre amis, les soupers sur le balcon nous apportent beaucoup de joie. BBQ, tapas, plats cuisinés. De nouvelles recettes à toutes les semaines pour le bonheur de nos papilles gustatives!

Trois – Sortie en solo

Visite de la Maison Lavande à St-Eustache. Je t’en parlais justement sur un billet du mois d’août. Flâner à la Maison Lavande. Prendre du temps pour moi, sans culpabilité… qui aurait gâcher ma journée! J’en ai profité, évidemment, pour faire un peu de photo.

La Maison Lavande, St-Eustache

Prends-toi une note pour l’an prochain. C’est tellement un bel endroit. Juillet est le meilleur mois pour y aller alors que les fleurs sont à leur maximum. Tu peux même apporter ton pique-nique et ta bouteille de vin, et déguster le tout dans un endroit réservé à cet effet.

Quatre – Reportage-photo

En route vers Brockville. Longer le fleuve, s’arrêter pour croquer quelques photos pour finalement s’arrêter quelques heures sur une terrasse. Belle découverte. Je t’en parle sur Mes humeurs d’automne. J’adore les Road Trips qui se sont faits plutôt rares cet été!

Terrasse à Brockville, Buell Street Bistro

Je n’en était pas à ma première visite à Brockville. L’été dernier, j’ai écrit un billet à ce sujet. « En direction de Brockville, Ontario« . Je t’invite à le revoir.

Cinq – Spa

Installé en juin dernier. Utilisé de façon quotidienne à chaque fois que le temps le permettait. Baignade accompagné d’un rosé frais, le duo parfait pour engendrer de longues conversations existentielles.

Vin rosé
Crédit photo: Josée Cousineau

Six – Promenade matinale

… avec la caméra au cou. De longues promenades à travers ma petite ville à capturer des images… photos de rues, de fleurs, d’architecture, de chemin de fer au soleil levant.

Des Mots et des images
Lachute, PQ

Pour terminer, dis-moi, tu as apprécié les 6 meilleurs moments de mon été en mots et en images? Et toi, comment ça s’est passé? N’hésite pas à m’en parler. J’adore te lire!


D’autres articles du même genre que tu pourrais consulter et voir que chaque saison a du bon!

Des mots et des images

La citation du lundi #51

Aujourd’hui, je partage avec toi une citation d’un auteur inconnu.

« Si tu as l’impression d’avoir tout perdu, rappelle-toi que les arbres perdent leurs feuilles tous les ans, restent debout et attendent des jours meilleurs.«

Une des raisons pour laquelle j’aime écrire mes gratitudes, mes moments de petits bonheurs… lorsque j’ai l’impression que tout va mal, je sors mon cahier et je relis tout ce que j’ai noté. Ca ne peut pas toujours mal aller, on ne peut pas toujours être au creux de la vague.

Aujourd’hui, je prends le temps de dire « Merci! ».


Ces billets pourraient t’intéresser.


Pour d’autres citations, consulte la catégorie: Citations.

Pour recevoir la citation du lundi sur ton fil d’actualité, abonne-toi à ma page Facebook: Des mots et des images.

Les défis d’écriture de Ghislaine – Atelier 104

Inspirée par Ghislaine qui nous lance des défis d’écriture en nous imposant d’intégrer au moins 5 mots dans notre texte qui se termine en « ine ». Voici ma deuxième participation.


La routine

Comme à chaque matin, Micheline se lève, monte la toile et tire le rideau pour faire entrer un peu de lumière.  Sa chambre est à l’arrière, au deuxième étage, elle a la vue sur une des plus belles ruelles vertes de Montréal.

Déjà, sa voisine d’en face, est à quatre pattes dans ses plate-bandes.  En la voyant, Francine lui fait un signe de la main en lui criant : « Micheline!  Tu descendras voir ma verveine comme elle est belle! » Micheline lui sourit en acquiessant de la tête.

Elle se douche, s’habille, croque sa vitamine et verse sa dose de caféine dans sa tasse rouge préférée.  Elle a sa petite routine depuis qu’elle est retraitée.  Avant de descendre rejoindre Francine, elle prendra quelques minutes pour lire les dernières nouvelles sur sa tablette, cadeau de ses enfants.  Le camelot ne laisse plus le journal à sa porte depuis belle lurette, l’Internet ayant vite remplacé le papier. 

Tiens, une idée lui vient soudainement en tête.  Pourquoi n’inviterait-elle pas sa voisine à venir magasiner sur la rue Ste-Catherine? La semaine dernière, elle a vu un joli coffre à bijoux surmonté d’une ballerine qu’elle aimerait offrir à sa petite-fille pour son anniversaire.


Mes autres textes se trouvent sour la catégorie : Atelier d’écriture

Atelier d'écriture

Atelier d’écriture d’Olivia #7


Note aux lecteurs/lectrices : J’aime jouer avec les mots. Ce texte m’a été inspiré par l’Atelier d’écriture d’Olivia. Des mots, une histoire. Des mots nous sont imposés et nous devons les insérer dans notre texte. J’en suis à ma septième participation. Dites-moi ce que vous en pensez en me laissant un commentaire. J’aime écrire, mais surtout, j’adore vous lire!


Mots imposés:  AFFAIRE – SUIVRE – MÉNAGE – INTEMPÉRIE – PARAPLUIE – VICTOIRE

Un nouveau départ (partie 2)

Après quelques jours passés dans un chalet qu’elle avait loué sur le bord d’une plage, Catherine doit, presque à regret, retourner à ses affaires.  Mais la vie doit suivre son cours. 

Ces derniers jours lui ont été vraiment bénéfiques.  Elle a pris le temps de réfléchir, d’y voir plus clair et elle entrevoit déjà un futur plus prometteur. 

Elle se doit de continuer à faire le ménage intérieur, c’est certain.  Mais un jour, elle pourra fièrement crier victoire

En attendant, Catherine se sent mieux outillée grâce à ce parapluie vert qu’elle a trouvé tout près du chalet. Probablement abandonné par le client prédédent. Ce parapluie lui est apparu comme un signe du destin. Elle est convaincue qu’il lui servira d’abri contre les intempéries de la vie. 

Mais, est-ce aussi simple? Saura-t-elle reprendre sa vie en main aussi rapidement?


Les autres textes se trouvent sour la catégorie : Atelier d’écriture

Tu peux, tout comme moi, participer à l’atelier d’écriture d’Olivia.

Ma pile de livre à lire du mois d'août

Ma pile à lire du mois d’août

L’été, c’est fait pour lire.

Le mois d’août nous ramène vers des températures un peu plus fraîches et beaucoup moins humides. Ce que j’apprécie! L’été, c’est fait pour lire. Des livres plus légers, rien pour se casser la tête! Voici ma pile à lire du mois d’août.

J’ai lu deux romans de Lise Bergeron que je partage avec toi. Je te parlais justement du dernier roman qu’elle a publié cette année sur mon billet du mois de juillet. Ma PAL de juillet 25.07.19.


Catégorie: Roman québécois

Le destin d’Eva. Auteur: Lise Bergeron. Les Éditions JCL.

L’histoire se déroule en Abitibi au début des années 1900. À noter que l’auteure est né dans cette dernière. Suite au décès de sa femme, Armand Boisvert décide de quitter Montréal avec ses quatre enfants pour aller s’installer chez son frère Edmond, en Abitibi.

Tout le roman tourne autour de la vie d’Eva, l’aînée de la famille, qui avait en tête de devenir religieuse et qui voit son destin changer à cause du curé de la paroisse. On sait combien la religion avait une grande influence sur la vie des québécois à l’époque. Mais, finalement, Eva ne regrette en rien les choix qu’elle a dû faire.

La vie n’était pas facile à cette époque. Il est bon de relire ce que nos ancêtres ont vécu.


Pour l’amour de Marie. Auteur: Lise Bergeron. Les Éditions JCL.

Cette fois-ci, Lise Bergeron, l’auteure, nous ramène dans les années ’30 et l’histoire se déroule dans un quartier de la ville de Québec.

Louis et Florence vivent le parfait bonheur avec leurs deux jeunes enfants. Le malheur s’abat sur eux lorsqu’un incendie se déclare dans leur maison. Seules Florence et sa petite Marie s’en sortiront indemnes.

Florence a énormément de difficulté à passer au travers de cette difficile épreuve, sa santé mentale en est fort ébranlée. Qu’adviendra-t-il de la petite Marie? Qu’adviendra-t-il de Florence?

Je ne dévoilerai pas ici la suite de l’histoire. Je te la laisse découvrir par toi-même. 😉


J’espère que tu as aimé ma pile à lire du mois d’août!

Et toi, que lis-tu en ce moment? Des livres à me suggérer?


Pour des suggestions de lecture, je t’invite à consulter la catégorie: PAL

Tu peux également me suivre sur ma page Facebook: Des mots et des images, cybercarnet d’une retraitée

Des mots et des images

Les défis d’écriture de Ghislaine – Atelier 103

Inspirée par Ghislaine qui nous lance des défis d’écriture en nous imposant 8 mots à insérer dans notre texte, voici ma première participation à : Les défis d’écriture de Ghislaine.


Mots imposés: Chemin, élan, rapide, fatigue, perdre, planer, presser, allumer

Ne perdons surtout pas le contrôle

Il est minuit quarante. Je suis sur le chemin du retour et la fatigue se fait durement sentir. La journée a été longue, je dirais même… interminable! Cette réunion qui n’en finissait plus de finir. Tout ça parce que Sophie posait mille et une questions.

Je suis pressée de revenir à la maison et de retrouver mon lit douillet. Mais les routes sont glacées et m’empêchent de rouler plus vite. J’ai allumé les phares clignotants. Question de sécurité!

J’ai tellement peur de perdre le contrôle! « J’ai pourtant failli le perdre durant la réunion« . Cette route est pleine d’imprévus. « Tout comme la vie, en fait! » L’année dernière, un élan a frôlé ma voiture, rapide comme l’éclair! S’il fallait que cela arrive ce soir, que ma voiture dérape, « C’est d’ailleur ce qui aurait pu arriver cet après-midi au bureau« , c’est certain qu’elle s’emboutirait au champ et planerait les têtes de blé au passage. « Dire que j’aurais voulu lui arracher la tête à cette Sophie!«


Mes autres textes se trouvent sour la catégorie : Atelier d’écriture

Des mots et des images

Tag – Mes gratitudes du mois d’août

Lister nos gratitudes

Ce billet m’a été inspiré par Karine, du blogue Atypiquement Parfaite, qui a joint à son dernier courriel un document nous suggérant de lister nos gratitudes du mois sous forme de questions.

Il a été prouvé que notre état d’esprit a une grande influence sur notre vie. Il est facile de laisser toute la place à nos problèmes en les laissant envahir nos journées. D’où l’importance, selon moi, de prendre le temps à l’occasion de s’asseoir et de lister nos remerciements. C’est une façon d’être reconnaissant et d’apprécier ce que l’on vit.

Certains le font sur une base quotidienne, d’autres le font lorsqu’ils en ressentent le besoin. Personnellement, j’ai un cahier dans lequel j’inscris mes « Mercis à la vie » et j’ai également un pot dans lequel je dépose mes petits bonheurs.

Il y a de multiples façons de le faire, il suffit de trouver celle qui nous plait et nous convient le plus.

L’objectif est d’inscrire au moins trois choses à chaque jour et tu verras qu’au fil du temps, il en sera de plus en plus facile d’allonger cette liste.

Trois questions pour s’inspirer au début

  1. Qu’est-ce qui m’a procuré de la joie aujourd’hui? (ex: le soleil était au rendez-vous, j’ai reçu un appel d’une amie, je suis allée marcher au parc)
  2. De quelle façon me suis-je fait plaisir aujourd’hui? (ex: je me suis préparée un bon café au lait, j’ai commencé la lecture d’un nouveau livre)
  3. Qu’est-ce que j’ai goûté/senti/entendu/vu aujourd’hui? (ex: j’ai reçu la visite de mes petits-enfants, j’ai cuisiné des beignets de morue)

Tout ne va pas toujours mal, il y a tant de belles choses qui se passent dans nos vies. Il suffit tout simplement de prendre le temps d’y penser.


Enfin, voici les questions que nous proposait Karine… et mes réponses.

Gratitude du mois d’août

Quel est mon meilleur souvenir de l’été?

Tous les bons moments passés sur ma terrasse. Que ce soit pour manger, lire, écrire, boire un verre de vin, relaxer dans mon spa.

Quelles sont mes meilleures lectures des dernières semaines?

Reconnection: ma 3e visite au Why Café

Écrit par John P. Strelecky. Dans ce livre, l’auteur nous montre l’importance de vivre pleinement le moment présent.


Quelle est ma plus grande fierté de l’été?

Mes fleurs. Au début de l’été, je n’avais pas de gazon, donc j’ai décoré ma terrasse avec des fleurs en pots!

En regardant dans les plus récentes photos que j’ai prises, laquelle capte tout de suite mon attention? Et pourquoi?

Les couchers de soleil auquels j’ai droit à tous les soirs, et ce, à partir de mon balcon. Pour moi, c’est un beau cadeau que la vie m’offre!

Quel est l’air ou la chanson qui me rappelle le plus mon été?

Pas de chanson en particulier. Musique douce de fond, tout simplement pour relaxer. Musique de blues durant l’heure du souper.

Quelle odeur de l’été me fait sourire à tout coup?

L’odeur de l’herbe fraîchement coupée. J’ai tellement attendu avant d’avoir du gazon!

Quel vêtement m’inspire les meilleurs souvenirs de mon été?

Mon maillot de bain. Je devrais dire « mes » maillots de bain qui m’ont fait profiter du spa tout l’été!

Si j’avais à résumer mon été en trois mots, quels seraient-ils?

Terrasse, spa et rosé.

Vin rosé

Quels sont les nouveaux projets qui m’animent pour cet automne?

Projet d’écriture pour le blogue. Projet de livre?


Comment trouves-tu l’idée de lister nos gratitudes? Que dirais-tu de jouer le jeu à ton tour? Tu pourrais partager tes réponses à ces questions dans la section commentaires ou si tu préfères, créer un billet à ton tour sur ton blogue. Si tu choisis la dernière option, n’oublie de me donner le lien en commentaire. J’irai te lire!


Suis-moi sur Facebook pour ne rien manquer!

Des mots et des images

La citation du lundi #50

Citation sur le moment présent

Voici une citation sur le moment présent en ce lundi matin. Je suis certaine qu’elle te plaira.

« Cessez de vous demander ce que le futur vous réserve et prenez comme cadeau ce que la journée vou apporte. » – Horace.

A quoi bon ruminer le passé. Le passé est passé, on ne peut rien y changer. A quoi bon s’inquiéter pour demain puisque demain n’est pas encore là. Profitons à plein du moment présent!


Pour d’autres citations, consulte la catégorie: Citations.

Pour recevoir la citation du lundi sur ton fil d’actualité, abonne-toi à ma page Facebook: Des mots et des images.