Tranche de vie d’une sexagénaire – Sa forêt magique

Sa forêt magique

Blandine aime marcher dans le boisé tout près de chez elle.  Elle s’y rend dès qu’elle en a la chance.  Elle lui a même donné un nom. Elle l’appelle : « Sa forêt magique! »

Elle prend le temps de regarder les arbres qui bourgeonnent déjà en ce printemps hâtif.  En été, plusieurs espèces de fleurs sauvages y poussent.  En ce moment, les oiseaux s’affairent à préparer leur nid pour accueillir les petits.

Curieusement, aujourd’hui, le chemin du boisé lui semble beaucoup plus long qu’hier. Mais elle s’y plaît. Le plaisir se prolonge.

Au bout de la route, elle aperçoit la mer et Blandine ne comprend plus trop ce qui lui arrive! Le ciel semble d’un bleu mur à mur, aucun nuage à l’horizon. Un bruit de vagues roulant sur le sable se fait entendre. Des parasols de toutes les couleurs jonchent le sol, des cris d’enfants lui parviennent, certains jouent au ballon tandis que d’autres sculptent des châteaux de sable…

« Mais qu’est-ce que c’est que ça? » murmure Blandine à voix haute.  « Je n’avais jamais remarqué cette plage! »

Au loin, le son d’une cloche se fait entendre. La sonnerie devient de plus en plus insistante!

Elle ouvre les yeux et aperçoit sa voisine qui lui frotte doucement le bras.

« Blandine, Blandine, réveille-toi! En voyant que tu ne répondais pas, j’ai décidé de rentrer, je commençais à être inquiète de ne pas te voir répondre! »

« Oh!  Louiselle! J’ai dû m’assoupir en revenant de la pharmacie » répond Blandine. « Et j’ai fait un rêve. Assieds-toi que je te raconte!  Mais avant, si tu veux bien patienter un peu, je vais nous préparer un peu de thé… »


Ce texte m’a été inspiré par l’un des thèmes (#38) d’Olivia Bellington de L’atelier – Des mots, une histoire. . Elle nous proposait d’écrire une courte histoire qui commence dans une forêt et qui se termine au bord d’une plage.


Pour lire d’autres textes, consulte la catégorie : Atelier d’écriture

Mes petits bonheurs du vendredi 16.04.21

Mes petits bonheurs du vendredi 16.04.21 se veut le neuvième billet sur le sujet. Le bonheur… n’est-ce pas le fil conducteur de mon Cybercarnet?

C’est ici que je partage les petits bonheurs simples de ma vie et mes découvertes de la semaine avec toi. Le tout accompagné de citations glanées ici et là.

Cette semaine, mes petits bonheurs se résument ainsi…

  • Road Trip
  • Découverte
  • Qu’en est-il de l’écriture?
  • Projet créatif
  • Création de la semaine
  • Photo de la semaine

ROAD TRIP

Road trip d’un jour improvisé! J’aime ça!

Samedi dernier, je me lève et j’ai envie de préparer un pique-nique. Pain, fromage, brie, crudités, fruits, bouteille d’eau. Et vlan! Je suis prête! Je pars avec l’Homme pour un « nowhere » d’un jour.

Découverte d’une jolie petite rivière à Morin Heights dans les Laurentides. Quelques table de pique-nique… c’est là qu’on décide de s’installer pour le lunch. Il fait beau, il fait chaud. Les gens sont de bonne humeur, les gens respectent le deux mètres et portent le masque. Les gens ont envie de jaser, de communiquer avec les autres. Ça se voit, ça se sent!


Mercredi, c’est l’Homme qui me propose une escapade photos. Premier stop : Le Chenail. On choisit une table à pique-nique pour manger notre petit déjeuner. Au même endroit, une jolie découverte… j’en parle un peu plus bas.

On se dirige ensuite vers la Petite Nation. Un stop devant la « fameuse » grange de Montebello. Un cliché s’impose!

Crédit photo : Josée Cousineau

Prochain arrêt : Le parc National de Plaisance. Un sanctuaire d’oiseaux. Un paradis pour les photographes. Je n’ai pas la bonne lentille pour photographier les oiseaux! Dommage!


DÉCOUVERTE

De nouvelles sculptures au Chenail d’Hawkesbury. Je les avais aperçues de le route et je me disais en moi-même : « Il faut que j’aille voir ça… avec ma caméra! »

Le thème : « RecyclArt ». Plusieurs sculptures fabriquées par des artisans d’ici à partir d’objets recyclés. Chaussures, néons, ustensiles de cuisine, métal, bois, tout y passe!

Titre de l’oeuvre : Connection totémique
Artiste : Adriana Guttierez Mejia

« La poésie dévoile la vision de l’âme et la photographie l’âme de la vision. »

– Monique Moreau

QU’EN EST-IL DE L’ÉCRITURE

Quelques défis d’écriture relevés chez Ghislaine, Olivia et Marie.

Blandine, une jeune sexagénaire, est apparue comme ça dans mes écrits. Je sens qu’elle va m’accompagner pour un p’tit bout.


PROJET CRÉATIF

LE CERCLE DES MUSES DU PRINTEMPS 2021

Tu as envie de te joindre à notre cercle de muses? Clique sur le lien ci-dessous pour t’inscrire.

Le Cercle des Muses du printemps 2021

FLOW JOURNAL

Plein de petits bonheurs se sont ajoutés à mon Flow depuis les deux dernières semaines. Les voici, en mots et en images.

Contrairement à plusieurs qui utilisent le Flow Journal pour noter leurs émotions, j’ai choisi de n’y conserver que certains bons moments de ma vie.


CRÉATION DE LA SEMAINE

Création : Jocou

PHOTO DE LA SEMAINE

Parc National de Plaisance

Pour voir d’autres créations, suivez-moi sur Instagram!

ET SI TU ME PARLAIS DE TES PETITS BONHEURS DE CETTE SEMAINE…

J’ESPÈRE T’AVOIR INSPIRÉ UN BRIN… INSPIRÉ À PROFITER DE CHAQUE INSTANT DE TA VIE ET SURTOUT RÉALISER QUE LE BONHEUR EST SOUVENT À PORTÉE DE MAIN!

Les défis d’écriture de Ghislaine – Atelier #149

Tranche de vie d’une sexagénaire (suite)

Toujours à la pharmacie

Pendant que la pharmacienne prépare ses six flacons de pilules en silence, Blandine s’avance vers le présentoir de magazines. Elle se sent presque honteuse lorsqu’une cliente la surprend en train de feuilleter le nouveau « Flow ». Pourtant, rien n’indique qu’il soit interdit de toucher avant d’acheter. Parce que oui, évidemment, elle achètera le magazine. C’est son préféré. Elle est juste curieuse de voir les titres proposés pour ce mois-ci.

« Madame Blandine, vos médicaments sont prêts! » lui dit la commis « Prenez tout votre temps, lorsque vous serez prête à payer, vous n’aurez qu’à vous présenter au comptoir « Recevoir« .

Blandine lui fait signe que ce ne sera pas très long. Avant de retourner au comptoir, elle aperçoit le nouveau roman de Jean-Pierre Charland, « Père et mère, tu honoreras« . Elle a presque tout lu de cet auteur québécois, elle se laisse tenter.

Après avoir payé les médicaments, le bouquin et le magazine, elle retourne tranquillement à la maison. Ses chaussures commencent à lui faire mal. Elle n’a qu’une seule envie, prendre place dans son fauteuil favori, poser ses pieds sur le pouf et plonger dans son magazine qu’elle lira de la première à la dernière page!

« Après la pandémie, il faudra que je songe à passer chez Atmosphère* pour me procurer une bonne chaussure de marche. » se dit-elle en elle-même.


*Atmosphère – Au Québec, magasin d’articles de sport.


Ce texte m’a été nspiré par Ghislaine , voici les consignes qu’elle nous a données pour l’atelier d’écriture 149.

Écrire un texte en y insérant les 8 mots suivants :

Dernier, page, silence, honteux,
honorer, recevoir, atmosphère, toucher

Tranche de vie d’une sexagénaire

Jeu de mots

Ce texte m’a été inspiré par le groupe d’Olivia Bellington, L’atelier – Des mots, une histoire.

Écrivez un texte comprenant les mots suivants : croire boîte pharmacie soleil parvenir échantillon alterner mienne trace chapeau pingouin

Tranche de vie d’une sexagénaire

La température est douce. Le soleil est au rendez-vous. Blandine décide de marcher jusqu’à la pharmacie pour renouveler sa médication.

En plus d’appliquer une crème solaire, Blandine porte toujours un chapeau pour se protéger des rayons UV. Tout au long du chemin, elle salue de la main ses voisins.

Avant d’entrer dans le commerce, elle revêt son masque et se dirige vers la pompe afin d’appliquer un peu de gel sur ses mains. Ce sont maintenant des gestes qui lui sont tellement familiers. Elle y parvient sans même y penser, c’est devenu un rituel.

Un peu plus loin, une dame vêtue de noir et blanc tel un pingouin lui remet une petite boîte contenant un échantillon d’une crème qu’elle qualifie de miraculeuse.

« Sachez Madame que cette crème a été testée et redonnera à votre peau une apparence de dix ans de moins, c’est garanti!« 

Blandine la remercie en lui faisant son plus beau sourire que la dame, bien évidemment, ne peut voir. Par contre, Blandine est certaine que ses yeux trahissent son scepticisme. Difficile à croire que cette crème fera disparaître toutes traces de rides cumulées depuis plusieurs décennies. Mais bon, elle ne perd rien de l’essayer.

« Dites-moi, ma belle dame », lui demande Blandine, « j’utilise déjà une crème de jour qui me fait paraître cinq ans de moins, puis-je continuer d’utiliser la mienne et alterner avec celle-ci et espérer rajeunir de quinze ans? »


Pour lire d’autres textes, consulte la catégorie : Atelier d’écriture

Pour recevoir ma lettre, en toute amitié, à toutes les deux semaines, remplis le formulaire ci-dessous. N’oublie pas de confirmer ton inscription en retournant dans ta boîte de courriel. 

Challenge d’écriture 2021 #8

Un Challenge d’écriture proposé par Marie Kléber du blogue L’Atmosphérique. Tout simplement, pour le plaisir d’écrire.  

Pour cette semaine, dernière sur le thème de la poésie, Marie nous propose d’explorer quelques rimes. Rimes continues, comme son nom l’indique, les vers ont tous le même son à la finale (AAAA) , Rimes plates ou suivies (AABB), Rimes croisées (ABAB) ou Rimes embrassées (ABBA). Je vous laisse le choix, vous pouvez aussi écrire un poème en les mélangeant ou écrire plusieurs poèmes. 

Le thème : Changement (cycles – saisons – marées – mouvement…)


Le tour du monde

La lune se couche sur l’océan
Sous le regard des étoiles.
Elle tire sur elle les voiles
Se coupant ainsi des grands vents.

C’est le soleil qui la réveille
La couvrant de ses chauds rayons
Si réconfortants, c’est si bon.
L’amour de sa vie qui la veille.

Nuit et jour, il refont le tour
De cette terre, dans l’espoir,
L’unique espoir de se revoir.
Un seul instant, se faire la cour.


Être

Les tout premiers bourgeons,
Avec le doux printemps,
Font leur apparition.
Signe d’un nouveau temps

Tout comme le printemps
Qui fleurit à nouveau,
J’ai besoin de changement,
Je me fais ce cadeau

Je pousse les rideaux,
J’ouvre la fenêtre.
Piaillent les oiseaux.
J’ai juste envie d’être.

Mes petits bonheurs du vendredi 09.04.21

Mes petits bonheurs du vendredi 09.04.21 se veut le huitième billet sur le sujet. Le bonheur… n’est-ce pas le fil conducteur de mon Cybercarnet?

Les états d’esprit du vendredi ne me ressemblaient guère, alors voilà pourquoi j’ai pris la décision, en 2021, de partager mes petits bonheurs et découvertes de la semaine avec toi. Le tout accompagné de citations glanées ici et là.

Je suis heureuse de partager avec toi mes petits bonheurs de la semaine dernière qui se résument ainsi…

  • La semaine des premières
  • Côté littéraire
  • Qu’en est-il de l’écriture?
  • Projets créatifs
  • Création de la semaine

LA SEMAINE DES PREMIÈRES

  • Premier café sur la terrasse
  • Premier BBQ
  • Premier souper sur la terrasse

Tout ça… c’est bon pour le moral!!!


CÔTÉ LITTÉRAIRE

J’ai reçu le magazine Flow du mois de février. Avec la pandémie, on les reçoit en retard, on les reçoit « pas nécessairement dans l’ordre », mais l’important n’est-ce pas de les recevoir. J’ai toujours autant de plaisir à parcourir ce magazine de la première à la dernière page.

Et surtout, j’ai toujours hâte de voir le cadeau qu’il nous réserve. Cette fois-ci, un calendrier à carreaux!


« Vous êtes sur le chemin exactement là où vous êtes supposés être en cet instant. Vous ne pouvez qu’avancer et modeler votre vie en un superbe récit de triomphe, de beauté, de sagesse, de dignité de guérison, de courage, de pouvoir et d’amour. »

– Caroline Adams

Qu’en est-il de l’écriture

La poésie. Les acrostiches, les poèmes de Fibonacci, les haikus, les rimes continues, les rimes plates, les rimes croisées, les rimes embrassées… Dès demain, je t’invite à revenir dans mon atelier d’écriture pour lire ce qui en est sorti. Merci à Marie de me faire découvrir l’écriture de la poésie que j’apprécie de plus en plus.


PROJET CRÉATIF

LE CERCLE DES MUSES DU PRINTEMPS 2021

Après avoir hésité, non pas que je n’aime pas mais plutôt à cause du retour du beau temps, je me suis inscrite au Cercle des Muses du printemps 2021 avec Manon Lavoie.

En cette période de l’année, j’ai décidé que je suivrais ces ateliers… sur ma terrasse. Et oui, dehors. Je me laisserai, sans aucun doute, inspirer par la nature. Le chant des oiseaux, les arbres, les nuages, les nouvelles couleurs. Je me souhaite plein de mardis ensoleillés!

Tu as envie de te joindre à notre cercle de muses? Clique sur le lien ci-dessous pour t’inscrire.

Le Cercle des Muses du printemps 2021

Le champ des possibles.

FLOW JOURNAL

Je poursuis mon Flow Journal. J’y note les choses qui ont marqué ma journée, ma semaine, mon mois. Je prends énormément de plaisir à noter mes petits bonheurs quotidiennement!

Contrairement à plusieurs qui utilisent le Flow Journal pour noter leurs émotions, j’ai choisi de n’y conserver que certains bons moments de ma vie.


CRÉATION DE LA SEMAINE

Pour voir d’autres créations, suivez-moi sur Instagram!

Peace and Love
ET SI TU ME PARLAIS DE TES PETITS BONHEURS DE CETTE SEMAINE…

J’ESPÈRE T’AVOIR INSPIRÉ UN BRIN… INSPIRÉ À PROFITER DE CHAQUE INSTANT DE TA VIE ET SURTOUT RÉALISER QUE LE BONHEUR EST SOUVENT À PORTÉE DE MAIN!

Les défis d’écriture de Ghislaine – Atelier #148

Inspirée par Ghislaine , voici les consignes qu’elle nous a données pour l’atelier d’écriture 148.

Écrire un texte en y insérant les 8 mots suivants :

Bougie, fondre, lumière, vitre, flou, sombre, chercher, dire.


L’hiver à une certaine époque

Marcher dans les campagnes à la brunante,
Apercevoir les bougies par les fenêtres.

Les vitres givrées par les rafales de la veille
Créent une lumière un peu floue
Démasquant les silhouettes
Des mères occupées par leur besogne.

L’hiver est si long,
Les journées sont si courtes.
Tout devient sombre rapidement.

Aux dires des hommes du village
Qui se réunissent au magasin général
Soit pour fumer la pipe devant le poêle à bois,
Soit pour chercher un peu de réconfort
Ou tout simplement pour jaser de tout et de rien.

Un jour, elle va fondre
Cette neige blanche.

Tous hochent la tête
Pour montrer leur accord.

Challenge d’écriture 2021 #7

Un Challenge d’écriture proposé par Marie Kléber du blogue L’Atmosphérique. Tout simplement, pour le plaisir d’écrire.  Cette semaine, Marie nous invite à créer des acrostiches à partir des mots suivants: ASPHALTE – HURLUBERLU – IMMARCESCIBLE et COLIMACON!

Pour l’instant, j’ai choisi : « Asphalte » et « Colimaçon ». J’ai choisi de m’amuser, tout simplement, avec les mots.


Asphaltus, asphaltos

A sphaltus, asphaltos, j’en perds mon latin.
S urface visqueuse ou solide sur le chemin,
P luie abondante, parfois reluisante,
H alte routière toujours si accueillante.
A sphaltus, asphaltos, j’en perds mon latin.
L es rues, les chaussées, les trottoirs bitumés,
T ortueux, onduleux, tel un serpentin,
E mergeant de nulle part, souvent embrumés.


En forme de colimaçon

C omme les escaliers de mon enfance,
O uverture sur un monde imaginaire.
L iberté extraordinaire,
I magination, extravagance.
M étal noir, fer forgé, reluisance,
A ncien, chic et rétro, élégance,
C omme un escalier en colimacon.
O h cette époque, porteuse d’émotions!
N aissance, enfance, adolescence…