Souvenirs d’enfance – Le nez dans les livres

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours eu une pile de bouquins sur ma table de chevet près de mon lit. J’avais toujours le nez dans les livres.

La Comtesse de Ségur

La collection de La Comtesse de Ségur fait partie des premiers romans que j’ai lus. Celles de mon âge se souviendront très certainement de ces petits bouquins roses à la couverture cartonnée et joliment illustrée.

Pour n’en nommer que quelques uns, Les malheurs de Sophie, Les petites filles modèles, Après la pluie, le beau temps, Un pauvre petit diable, Pauvre Blaise… et j’en passe! Chacun d’entre eux m’a permis de me retirer tranquillement dans ma chambre et ce, durant des heures.

Ces livres étaient faciles à lire. Ils étaient remplis de dialogues courts et de personnages auxquels on s’attachait rapidement. Je savourais chaque mot, chaque phrase, chaque chapitre. Je les lisais avec gourmandise mais, je prenais mon temps pour faire durer le plaisir.

Et lorsque Noël arrivait, je rêvais secrètement de déballer un nouveau roman de la Comtesse! Du bonheur en papier!

Maintenant devenue adulte, je vois bien que ces histoires nous montraient à devenir des petites filles modèles, que certaines activités n’étaient réservées qu’aux petits garçons. Mais bon, ils font partis de mon enfance!


Les bandes dessinées

Je n’ai jamais été fan de bandes dessinées, mais mes préférées étaient sans contredit Bécassine avec son petit chapeau breton, Mickey Mouse qu’on retrouvait également en dessins animés à la télévision, Tintin et Le journal de Nano et Nanette, deux jumeaux espiègles et attachants malgré tout.

Enfant, mon cousin et moi allions souvent coucher chez une vieille voisine au chalet. Madame Marianetti, une italienne qui n’avait aucun contact avec sa fille et qui s’était, bien malgré elle, attachée à nous. Nous y avions même « notre chambre » qui était munie de deux lits jumeaux, une table de nuit entre les deux sur laquelle reposaient quelques albums de Mickey Mouse. Des heures de lectures!

Cette dame nous traitait aux petits oignons! Chocolat chaud, sucrerie… chez elle, c’était toujours la fête!

Madame Marianetti était peintre. Elle peignait d’immense toile et c’est chez elle que j’ai appris à manier le fusain. Je me souviens d’avoir dessiner une nature morte, un plateau de fruits qu’elle avait au centre de la table de la salle à manger. Elle avait une patience d’ange avec nous deux.

Lire et dessiner fait encore partie de ma vie!

« Le goût de la lecture est souvent un bonheur d’enfance qui vous éclaire toute une vie. »

– Auteur inconnu

6 réflexions sur “Souvenirs d’enfance – Le nez dans les livres

  1. Isabelle Frappier dit :

    J’ai encore mes livres de la Comtesse de Ségur, et il m’arrive de les relire!!! Mon préféré, c’est « Les petites filles modèles »… Et je les recevais à Noël, moi aussi. Que de beaux souvenirs!

    • Josée Cousineau dit :

      Oh je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à avoir été marquée par ces livres!
      J’ai vu quelques exemplaires au Marché aux puces cet été, j’aurais du les acheter.

  2. marie kléber dit :

    J’ai relu les livres de la Comtesse de Ségur à mon fils et j’ai fait une plongée dans mes souvenirs!
    J’aimais beaucoup Tintin et Bécassine aussi.
    Belle journée Josée et merci pour cette parenthèse nostalgique

    • Josée Cousineau dit :

      Bonjour Marie, j’ai vu qu’ils ont été réédités, les couvertures de livres sont quelques peu différentes. Comme je le mentionnais à Isabelle, j’ai vu quelques exemplaires au marché aux puces de mon secteur… j’aurais dû les acheter… 🙁
      Je te souhaite un excellent week-end…
      Bisousxxx pluvieux du Québec!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *