Tableau de vie

Au fil des ans, j’ai créé plusieurs tableaux de vie. J’avoue qu’ils ont évolué avec le temps. Ce que moi j’appelle un tableau de vie est en fait, pour la plupart des gens, un tableau de visualisation. Cette aventure a débuté lorsque je travaillais comme formatrice. Une fois par année, je réunissais quelques membres de mon équipe et on s’amusait à créer un tableau de vie ensemble.

En supplément, un article que j’avais écrit pour le blogue « La plume d’Isandre », « Mes passions et petits bonheurs« .

Mais, depuis, je préfère prendre le temps de m’installer à ma table d’écriture pour faire une revue de l’année qui vient de s’écouler et ensuite réfléchir à ce que je désire pour le futur.

Mais avant de te montrer quelques uns de mes tableaux, parce que oui j’en fais plusieurs, laisse-moi te donner un peu plus de détails sur ma façon de procéder.

Les 6 sphères

Premièrement, j’aime créer un tableau pour chacune des sphères de ma vie.

Vie…

  • matérielle
  • sociale
  • spirituelle, santé physique et mentale
  • professionnelle
  • financière
  • amoureuse

Ces tableaux, je les garde bien en vue sur mon babillard. Certaines personnes préfèrent conserver leurs tableaux dans un cartable ou un album. Chacun y va à sa façon.

L’important est de leur trouver, un fois complété, une place de choix dans la maison, un endroit qui me permettra de visualiser mes tableaux à tous les jours.

Matériel

Carton, ciseaux, colle, images.

Tout au long de l’année, j’accumule photos, images et citations. Chaque fois que je feuillette un magazine et que je vois des images qui m’inspirent, des mots, des citations qui me ressemblent, je les découpe et je les conserve dans un dossier créé à cet effet.

Je n’aime pas chercher les images au besoin, je préfère que les images viennent à moi.

Création du tableau

Ensuite, après avoir mis sur papier tous mes désirs selon chacune des sphères que j’ai énumérées au début de ce billet, je suis enfin prête à créer mes tableaux.

Choix du support

En premier lieu, je choisis le support qui me plait. Ma préférence se tourne vers un carton assez rigide. Tu pourrais le faire sur de simples feuilles de papier, mais le danger est que, avec les images que tu vas coller, le papier risque de gondoler! Ce qui serait moins joli!

Certains préfèrent créer leurs tableaux en ligne sur Canva, par exemple. Évidemment, je trouve cela beaucoup moins personnel que de le faire complètement à la main. Par contre, si on décide de le faire ainsi, on doit s’assurer de visualiser nos tableaux à tous les jours en intégrant cette activité dans notre routine quotidienne pour que cela devienne une habitude. Par exemple, en prenant le café le matin.

Illustration

Je décide ensuite des images, des symboles et des mots qui représentent bien mes désirs. Nul besoin d’avoir des images qui indiquent clairement votre désir et que tout le monde pourrait identifier d’un coup d’oeil. Je te donne un exemple…

Exemple : Admettons que mon désir serait d’augmenter le nombre d’abonnés sur mon blogue, je pourrais tout simplement ajouter une image sur laquelle on voit plusieurs personnes. De cette façon, il y a juste moi qui serait en mesure d’interpréter cette image.

Exemple d’un tableau de vie professionnelle/artistique.
Crédit photo : Josée Cousineau

Montage

La dernière étape consiste à fixer les images choisies sur un carton. Avant de les coller sur mon carton, je les place, je les déplace, je les observe jusqu’à ce que la présentation me plaise.

Mon petit truc : Je photographie le montage avant le collage. De cette façon, lorsque vient le temps de coller mes images, je peux me reférer à la photo et je suis assurée de les fixer exactement comme je l’avais décidé.

Et voilà! Mes tableaux sont prêts!

J’avoue qu’au tout début, lorsque j’ai entrepris cette activité, j’étais plutôt sceptique. Mais je me suis vite rendu compte que tout se mettait en place dans ma vie et que je parvenais à réaliser mes rêves.

Mes mots d’ordre : Ne pas en faire une obsession et lâcher prise. Y croire, être réceptive et passer à l’action.

Exemple d’un tableau de vie matérielle.
Crédit photo : Josée Cousineau

J’espère t’avoir inspirée à créer tes propres tableaux de vie ou « vision board », si tu préfères. N’hésite surtout pas à me poser des questions, il me fera plaisir d’y répondre.


Exemple d’un tableau de vie santé et bien-être.
Crédit photo : Josée Cousineau

Tu aimeras sûrement :

Mon cahier de rêves


Je t’invite à t’inscrire à ma lettre d’amitié en remplissant le formulaire ci-dessous. N’oublie pas de confirmer ton inscription en retournant dans ta boîte de courriel.

Formulaire d’inscription pour la lettre d’amitié

11 réflexions sur “Tableau de vie

  1. Enirtourenef dit :

    Je ne suis pas sûre d’avoir compris exactement ce qu’est un tableau de vie ?
    Par contre, je trouve ça un peu dommage de faire ça sur Canva, je pense que le faire sur papier permet une sorte de « méditation », je trouve que ça leur enlève un peu de charme de le faire sur Canva.

    • Josée Cousineau dit :

      Ce que j’appelle un tableau de vie est en fait un tableau de visualisation. Un tableau sur lequel j’ajouter des mots et des images de ce que je désire pour l’année qui vient. Que ce soit concret ou abstrait. Un guide pour ce à quoi j’aspire. Pour ce qui est de Canva, je suis entièrement en accord avec ce que tu dis. 😉

  2. Marie Kléber dit :

    C’est une bonne idée de séparer en fonction des différents domaines de la vie! J’ai toujours du mal à tout faire tenir sur une planche!!
    Très inspirante comme toujours Josée
    Merci et belle année 2021, douceur, créativité, santé et joie pour toi et les tiens

    • Josée Cousineau dit :

      Merci pour tes bons souhaits Marie. Je t’en souhaite tout autant! Dans le passé, je mettais tout sur le même tableau. Mais comme tu le dis, c’est parfois difficile de tout intégrer sur un seul carton.

  3. Isandre dit :

    Ah oui c’est une très bonne idée pour le début de l’année. Cela fait un moment que je veux en faire un sur la santé mais je sèche un peu sur les images qui la représentent.

    • Josée Cousineau dit :

      Je découpe régulièrement des images et des mots dans des magazines, je les accumule et un jour, ils me servent. Tu pourrais aussi trouver des symboles pour représenter ce que tu visualises. Vrai que ce n’est pas toujours évident. Je te souhaite une douce année et plein de petits bonheurs Isandre! Bisousxxx du Québec!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *