Les hauts et les bas

Après s’être fait masser vigoureusement
à tour de rôle,
ils se sont perdus
dans cette cuve remplie d’eau.
La peur au talon
de ne plus se revoir
dans ce tourbillon savonneux.

En regardant vers le haut.
il croit l’apercevoir...
Est-ce un mirage?

Mais non,
il doit faire face à cette réalité
Pour ne pas dire fatalité!
Madame Blancheville qui,
depuis toujours,
obsédée par la blancheur
Une obsession!
Voilà qu’elle l’asperge
d’un jet de javelisant…
Quelle répugnante odeur!

L’essorage, à son tour
le fait chavirer
cul par-dessus tête!
Difficile pour un bas!
Le voilà qu’il s’imagine
le pire des scénarios…

« S’il fallait que je ne retrouve plus l’autre, qu’adviendrait-il de moi? »


Écrit selon les consignes données par l’atelier d’écriture de Ghislaine. Huit mots imposés à insérer dans notre texte: Haut tour apercevoir mirage réalité eau blancheurbas

10 réflexions sur “Les hauts et les bas

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *